Corse Net Infos - Pure player corse

A Vescovato, Agri’sgiani met en valeur l’agriculture et l’artisanat corses


Jeanne Leboulleux-Leonardi le Jeudi 18 Novembre 2021 à 10:52

Les 3, 4 et 5 décembre prochain se déroulera à la Casa di l’agricultura de Vescovatu, la première édition d’Agri’sgiani : une manifestation festive et ouverte à tous, autour de l’agriculture et de l'artisanat insulaire.
Une foire agricole de plus ? "Non ! Bien plus que cela" assurent les organisateurs qui ont présenté l'événement ce mercredi 17 novembre dans les locaux de la Chambre d’Agriculture.



Les représentants de la Chambre d'Agriculture de Haute-Corse, le maire de Vescovato et le président de l'association "Agri'sgiani"
Les représentants de la Chambre d'Agriculture de Haute-Corse, le maire de Vescovato et le président de l'association "Agri'sgiani"
Innovant, le projet l’est déjà par la façon qu’il a de rassembler des acteurs multiples qui gravitent et vivent autour de la thématique agricole : les agriculteurs, mais aussi les artisans qui travaillent en lien avec eux – dans le machinisme agricole notamment – les représentants de toutes les filières, les institutionnels, les organismes agricoles… Cet ensemble représente un secteur économique à part entière qui compte dans le paysage : « Lorsque l’on parle “économie”, en Corse, on parle toujours du tourisme. Il a sa place, bien sûr. On évoque aussi parfois d’autres possibilités de développement. Mais l’agriculture et le monde paysan sont aussi des moyens de vivre ici, sur notre terre », a insisté Loulou Colombani, le président de la Chambre d’Agriculture de Haute-Corse. L’objectif est bien de « faire participer toutes les forces vives de nos campagnes » pour en témoigner. Pas simplement de façon individuelle, mais dans cette logique de filières qui permet de mettre en avant à la fois les producteurs et leurs savoir-faire.
 
Un travail collectif et participatif
Les partenaires de l’évènement sont nombreux, et c’est une autre de ses spécificités qui fait la fierté des organisateurs : le financement de cette manifestation repose essentiellement sur des partenariats avec des sponsors, sans faire appel aux finances publiques. De son côté, le maire de Vescovatu, Benoir Bruzzi, met à disposition sa plateforme logistique. C’est un grand travail d’équipe, avec une démarche que les organisateurs soulignent collective et participative : « Nous ne sommes pas les patrons de l’événement : nous sommes les animateurs, et nous entendons bien conserver cet esprit pour les prochaines éditions », a précisé Joseph Colombani.


Produits corses, animations et musique
Près de 80 exposants sont déjà inscrits, certains se regroupant entre eux pour pouvoir disposer d’un stand : les produits nustrali seront donc à l’honneur à cette période de l’année où, du figatellu au brocciu, l’agriculture insulaire a peut-être le plus à offrir. Des ateliers sensoriels “agrumes et vin”, des activités autour de l’âne et du cheval, des démonstrations de matériel agricole, une projection de film, des dégustations, la présentation d’animaux de race corse, un concert… bien des activités ludiques sont prévues pour séduire petits et grands. Et les organisateurs ménagent l’effet de surprise : tout n’a pas encore été dévoilé ! « C’est un moment de fête et de rencontres dont on a bien besoin après l’épisode COVID indique  Thierry Francioni,  conseiller agricole de la Chambre d'agriculture qui espère que ces rencontrer soient "une véritable vitrine de la qualité des savoir-faire du territoire corse" ».


Une thématique centrale : le réchauffement climatique
Sont également prévus des débats et des tables rondes autour d’une thématique d’actualité : Comment et pourquoi l’agriculture Corse est actrice de la lutte contre réchauffement climatique ? Déçu par les résultats de la COP26, Joseph Colombani souhaite en effet « aller au-delà de la simple incantation. En Corse, nous avons échappé à l’industrialisation. Nous avons donc des atouts. Nous pouvons amplifier ce que faisaient nos anciens, en y ajoutant de l’intelligence artificielle, des méthodes modernes. Nous pouvons proposer des solutions concrètes, à titre d’innovation, d’expérimentations. » Plusieurs projets sont actuellement à l’étude, de la plantation d’agrumes sous ombrières – pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique sur l’acidité et la maturation des clémentines – à la méthanisation ou à l’économie circulaire. « Nous avons des espèces résilientes, en Corse. Nous devons privilégier les essences qui ont traversé les siècles, créer des variétés plus résistantes pour les agrumes. Quant à nos vignes, avec leur engagement dans la Haute Valeur Environnementale, elles sont déjà dans cette démarche », a expliqué Jean-François Sammarcelli, Président de la Chambre régionale d’Agriculture. « La lutte contre le réchauffement climatique est au cœur de notre projet d’accompagnement des exploitations agricoles, avec un travail à l’échelle de chaque exploitation et au niveau de chaque filière de production », complète Hélène Beretti, directrice de la Chambre d’Agriculture de Haute-Corse. 
 
Une ouverture à l’international
Les tables rondes promettent quelques belles surprises, avec notamment la participation de Joëlle Zask, Professeur de philosophie à l’Université d’Aix-Marseille, qui met en avant dans ses travaux la démocratie comme une création paysanne, en s’appuyant sur l’exemple corse. Ou encore des représentants d’Israël, en pointe sur les réponses au réchauffement climatique : une première ouverture à l’international que les organisateurs, qui travaillent déjà à un projet avec le Maroc, espèrent bien confirmer pour les prochaines éditions.
L’agriculture corse ne mérite pas le dénigrement dont elle est souvent l’objet de la part du public. L’un des objectifs de ce salon est donc bien de lui « redonner sa grandeur », comme l’a souligné le Président de l’Association Agri’sgiani, Fabien Lindori, éleveur à Venzolasca. 


Les visiteurs sont donc attendus, nombreux, pour cette première édition qui verra également l’inauguration des nouveaux bâtiments de la Chambre d’Agriculture, le 3 décembre. 
 
 
 

​Programme des animations


Samedi 4 et dimanche 5 de 15h à 17h : Conférences-Débats sur le thème : Comment et pourquoi l’agriculture Corse est actrice de la lutte contre le réchauffement climatique ? 

Samedi 4 et dimanche 5 à 11h : Projection du film Nourrir le changement, notre avenir se joue dans nos assiettes, projeté lors du festival Alimenterre 2020

Samedi 4 décembre, de 18h à 22h : nocturne avec le groupe corse Petra Saetta, 

Samedi 4 et dimanche 5 : Fabrication et dégustation de brocciu à 11h30 — veau à la broche à partir de 12h — Ateliers sensoriels « agrume & vin »

Samedi 4 et dimanche 5 à 11h et 15h : Démonstrations de matériel agricole et de tracteurs 
 
Lieu : Chambre d’Agriculture – Vescovatu
Parking gratuit





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047