Corse Net Infos - Pure player corse

8 ans pour Battini, 5 pour Tomasini et 6 pour Verdi : Les premières réactions


Rédigé par le Jeudi 6 Octobre 2016 à 15:10 | Modifié le Jeudi 6 Octobre 2016 - 17:30



Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif
La Cour d’Assises spécialement composée de Paris vient de condamner avec une sévérité extrême trois très jeunes gens, militants du syndicat étudiant nationaliste Ghjuventù Indipendentista : Niculaiu Battini (8 ans de réclusion), Ghjaseppu Maria Verdi (6 ans d’emprisonnement), et Stefanu Tomasini (5 ans d’emprisonnement).
 
Ce verdict est en décalage total avec l’âge et la personnalité des condamnés. Il l’est tout autant avec la situation politique insulaire : là où la société corse toute entière aspire à l’apaisement et travaille à la construction d’un avenir serein, les lourdes peines prononcées sèment au contraire, notamment chez les plus jeunes, les graines de la colère et de la révolte. L’émotion et le sentiment d’injustice sont légitimes et partagés. Ils doivent s’exprimer dans le calme et sans violences, sauf à faire le jeu des tenants de la politique du pire.
Quant au Gouvernement et à l’Etat, ils doivent donner des signes forts, et publics, qu’ils entendent cesser d’alimenter une logique de conflit dont la Corse ne veut plus.



Inseme per a Corsica
La Corse s’est engagée depuis plusieurs mois maintenant sur le chemin de la paix et ce de manière irréversible.
Dans ce contexte où chacun doit faire un pas vers l’autre, nous espérions un verdict d’apaisement conforme aux aspirations du peuple corse.
Or celui-ci est totalement disproportionné au regard des actes qui sont reprochés à ces trois jeunes militants nationalistes.
Cela s’ajoute à l’attitude de fermeté manifestée par le gouvernement notamment depuis l’élection de décembre dernier où les nationalistes ont accédé aux responsabilités territoriales.
La  position de l’Etat qui consiste à nier perpétuellement le fait démocratique est incompréhensible.
C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des Corses à rester mobilisés afin d’aboutir à une solution définitive et à rester engages sur le chemin de la paix et de l’émancipation.
Pour notre part, nous apportons tout notre soutien aux jeunes militants condamnés et à leur famille en espérant les retrouver rapidement sur notre île.



Femu a Corsica
Femu a Corsica apporte son soutien indéfectible aux jeunes patriotes Corses aujourd’hui jugés devant la Cour d’assise spéciale de Paris, ainsi qu’à leurs familles.
Femu a Corsica  s’indigne et s’insurge face aux peines prononcées à l’encontre de ces militants.
Malgré une volonté d’apaisement de l’ensemble du peuple Corse, l’Etat Français montre, par ce verdict, une volonté de faire perdurer une justice exceptionnelle face aux nationalistes Corses.
Nous ne pouvons aujourd’hui que déplorer que la justice n’ait pas rendu une décision en adéquation, à la fois avec le contenu des dossiers des prévenus, ainsi qu’avec l’apaisement de la situation souhaité par tous.
L'opinion publique doit savoir que nous restons déterminés sur la nécessité de conforter une démarche de paix prenant en compte l'amnistie pour les faits liés à la situation politique de Corse.

 



Communiqués | L'université | L'estru piuvanu




Derniers tweets
Corse Net Infos : Du stade à la ville... la joie, l'espoir de la Ligue1 https://t.co/sDiurXWWAz
Lundi 21 Mai - 19:16
Corse Net Infos : ACA : Le ras le bol de Léon Luciani et Alain Orsoni https://t.co/WUP7x46a6T https://t.co/R5T0frhmVM
Lundi 21 Mai - 19:16
Corse Net Infos : Bastia : Un beau plateau pour la « Plateforme danse 2018 » qui débute ce mardi https://t.co/s7QLxNziR4 https://t.co/2GnoiITBs5
Lundi 21 Mai - 19:16



Newsletter






Galerie