Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


​190 000 foyers corses concernés par l’impôt sur le revenu 2020 : ce qu'il faut savoir avant la prochaine déclaration


Philippe Jammes le Vendredi 16 Avril 2021 à 18:08

A l'occasion du lancement de la campagne de l’impôt sur les revenus 2020, Ludovic Robert, directeur des Finances Publiques de Haute-Corse, a tenu ce 16 avril une conférence de presse explicative avec les nouveautés et les simplifications de déclaration.



Des déductions seront possibles dans le cadre du télétravail
Des déductions seront possibles dans le cadre du télétravail

En provenance de Bercy, Ludovic Robert a pris ses fonctions en Haute-Corse le mois dernier. Avec ses proches collaborateurs, Grégory Routard, directeur adjoint et Marie-Pierre Courtaud, directrice du Pôle gestion fiscale, il a présenté les nouvelles données pour la déclaration sur le revenu 2020 et donné les chiffres clés de l’an passé.
« Aujourd’hui il ne s’avère plus complexe ni compliqué, ni traumatisant de faire sa déclaration » a-t-il déclaré en préambule. «Tout a été simplifié, personnalisé pour que la relation au contribuable soit aisée. On offre toute une gamme de services pour rendre l’impôt plus simple et pour humaniser les rapports ».


190 000 foyers corses concernés par l’impôt.
Le nombre de foyers fiscaux en Corse (2019) s’élevait à 100 089 en Haute-Corse, 90 134 en Corse du sud. 46 427 foyers ont été imposés sur le revenu (IR) en Haute-Cprse, 47 190 en Corse-du-Sud. Le nombre de redevable à l’IFI(Impôt sur la Fortune Immobilière), était de 251 en Haute-Corse et 476 en Corse-du-Sud. En 2020, 107 369 contribuables ont effectué leur déclaration en ligne, 23 304 sur papier et 60 398 ont été automatiques. En 2020, le montant total de l’impôt en Corse s’est élevé à 317 900 566 € (114 012 637 en Haute-Corse, 203 887 929 en Corse du sud).
Pour 2021, 116 912 contribuables sont éligibles à la déclaration automatique (61 995 en Haute-Corse, 59 917 en Corse-du-Sud).
 

Le calendrier de la déclaration
La télédéclaration constitue désormais une obligation pour tous les contribuables.
L’ouverture du service de déclaration en ligne est effective depuis le 8 avril et prendra fin le mardi 1er juin à 23h59. Pour les usagers ne pouvant pas déclarer en ligne, la date limite de dépôt de la déclaration sur papier est fixée au jeudi 20 mai à 23h59.
A savoir, c'est une nouveauté, que les usagers qui ont déclaré leurs revenus en ligne en 2019 et en 2020 ne recevront pas de déclaration papier.
 

La déclaration
«Mise en œuvre pour la 1ère fois en 2020, la déclaration automatique va simplifier la vie des contribuables » souligne Grégory Routard. «On leur propose ainsi d’opter pour la validation tacite de leur déclaration dès lors que l’administration fiscale dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation de leurs revenus. En 2020, plus de 60 000 personnes en Corse ont profité de celle-ci».  Ainsi, si toutes les informations sont correctes et complètes, aucune action n’est nécessaire : la déclaration de revenu est validée automatiquement. Si des éléments doivent être complétés ou modifiés (adresse, situation de famille, réductions, crédits d’impôt, dons, sommes prélevées…) une déclaration doit alors être faite. « Attention, cette réforme du mode déclaratif ne remet pas en cause la responsabilité de l’usager face à l’acte déclaratif » précise G.Routard. « Il lui incombe toujours de vérifier les éléments contenus dans sa déclaration et de les modifier si besoin ».
 

Déclarer en ligne, c’est aussi justifier de son statut de résident corse !
En 2020, 88% des insulaires ont choisi de déclarer en ligne leurs revenus. «Parmi les avantages, le délai de déclaration ou encore l’obtention immédiate du montant de l’impôt » souligne de son coté Marie-Pierre Courtaud. «C’est aussi la possibilité de justifier de son statut de résident corse et de disposer sur son espace particulier, dès la validation de la déclaration en ligne, d’un avis de situation fiscale permettant de justifier de votre adresse fiscale en Corse et donc d’obtenir le fameux tarif résident d’Air Corsica. Déclarer en ligne c’est souple car vous disposez de délais supplémentaires et vous pouvez corriger autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à la date limite. C’est aussi sécurisé et vous recevez un courriel de confirmation et un accusé de réception est disponible dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr ». Grégory Routard souligne que «le contexte COVID a été un accélérateur dans la déclaration en ligne ».    

Les nouveautés 2021

De droite à gauche : Ludovic Robert, Directeur des Finances Publiques de Haute-Corse, Marie-Pierre Courtaud, directrice du Pôle gestion fiscale et Grégory Routard, directeur adjoint, ont présenté les nouveautés dans la déclaration des revenus en 2021.
De droite à gauche : Ludovic Robert, Directeur des Finances Publiques de Haute-Corse, Marie-Pierre Courtaud, directrice du Pôle gestion fiscale et Grégory Routard, directeur adjoint, ont présenté les nouveautés dans la déclaration des revenus en 2021.
Ludovic Robert a mis en avant les nouveautés 2021 : «Une déclaration plus simple, avec moins de formalités, davantage de données pré-renseignées, de nouveaux services et prise en compte de situations spécifiques liées à la crise sanitaire ». Dans ce contexte de pandémie qui invite à se déplacer le moins possible, l’accueil téléphonique est  renforcé avec un numéro unique (0 809 401 401) et plus de 2000 agents au bout du fil, les services en ligne sont enrichis et l’accueil sur RDV privilégié. Parallèlement un réseau de points de contact est étendu pour se rapprocher et accompagner les contribuables dans leurs démarches.
Toujours dans les nouveautés, si vous avez bénéficié d’heures supplémentaires exonérées, elles seront normalement préremplies dans la rubrique concernée.
Autre nouveauté, à compter de cette année, les travailleurs indépendants bénéficieront d’une simplification de leurs démarches déclaratives. En Corse 25 000 personnes sont concernées. Une unique  déclaration devra être réalisée sur le site impots.gouv.fr, qui sera utilisée pour le calcul de leurs cotisations et contributions sociales personnelles et de leur impôt sur le revenu. La DSI, Déclaration Sociale des Indépendants, qui était réalisée sur le site net-entreprises.fr est supprimée.
Les données connues de l’administration seront préremplies pour éviter les multiples saisies. Une fois la déclaration validée, les éléments nécessaires au calcul des cotisations et contributions sociales personnelles seront transmis automatiquement par l’administration fiscale à l’URSAFF ou à la CGSS qui pourra procéder au réajustement des échéanciers de cotisations provisionnelles et à la régularisation sur la cotisation définitive. 
 

Les ventes privées sur les sites internet taxées !
L’administration fiscale reçoit désormais, de la part des plateformes internet, les revenus versés à leurs utilisateurs : location de biens, transport de passagers, vente d’objets ou de service. Le détail des plateformes internet (tels Ebay, Le Bon Coin….) et les montants des transactions que chacune a déclarées pour vous sont ainsi indiqués. A partir de 3 000 €, ces sommes sont imposables !
 

Des spécificités liées à la crise sanitaire
Dans le cadre de la crise sanitaire, des mesures ont été prises, comme la réduction des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants. Elle concerne les indépendants particulièrement touchés par la crise sanitaire. Cette réduction oscille entre 600 et 2400 € selon la période de confinement et le secteur d’activité.  De même pour les bailleurs qui ont concédé aux entreprises locataires des abandons de loyers au titre du mois de novembre 2020 : crédit d’impôt de 50% du loyer si l’entreprise à moins de 250 salariés et fermée administrativement ou exerçant dans le secteur 1 (crédit d’impôt limité au 2/3 du loyer si l’entreprise possède plus de 250 salariés).
Par ailleurs, toujours en raison de la crise sanitaire, le plafond d’exonération d’impôt sur le revenu sur les rémunérations perçues au titre des heures supplémentaires ou complémentaires est porté de 5000 € à 7500 € pour les heures effectuées entre le 16 mars et le 20 juillet 2020.


Les frais liés au télétravail déductibles ?
En ce qui concerne le télétravail, des déductions peuvent être opérées dans le cadre de la déclaration aux frais réels. Déjà, l’allocation versée par l’employeur pour couvrir les frais de télétravail sera exonérée. Les frais professionnels engagés dans le cadre d’un télétravail à domicile pourront aussi être déduits (voir ici). Pour l'achat d'un ordinateur, d'une chaise de bureau, vous pouvez déduire 50% du prix - considérant que l'usage est mixte ; moitié privé, moitié professionnel -  l'année de l'achat seulement. Pour l'électricité, la connexion internet où le chauffage, l’affaire est plus compliquée par contre. Une pièce de votre habitation entièrement dédiée au télétravail peut en bénéficier par exemple.
Comment contacter les services des impôts ?
Les services des impôts ont multipliés les facilités d’accès aux renseignements.
  • Un numéro d’appel unique en France : le 0 809 401 401 (2000 agents en ligne du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00)
  • Service en ligne enrichi : www.impots.gouv.fr
  • Appli mobile impots.gouv
  • Un réseau France Service de proximité avec 9 sites en Haute-Corse (Calacuccia, Castello di Rustino, Luri, Patrimonio, Cervione, Calenzana, Ventiseri, Ponte Leccia et Murato) et 8 en Corse du sud  (Ajaccio, Vico, Piana, Sari-Solenzara, Peri, Bonifacio, Alata et Sotta).

Multiplication des contacts avec les services des impôts
Multiplication des contacts avec les services des impôts

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047