Corse Net Infos - Pure player corse


Zéro déchets : En Toscane, Capannori montre la voie à 300 communes


La rédaction le Samedi 7 Décembre 2019 à 09:19

Plus de 300 personnes, 50 administrations de toute l’Italie, des délégations d’entreprises en charge de la gestion des déchets, des start-up et des entreprises représentatives de grands secteurs industriels étaient présents il y a deux semaines à Capannori (Toscane) pour prouver, une fois de plus, que le "Zéro Déchets" est possible.
Les échanges d’expériences ont donné lieu à la mise en place d’une coordination nationale « Rifiuti Zero » qui a pour objectif de devenir une interlocutrice efficace auprès des pouvoirs publics.



Zéro déchets :  En Toscane, Capannori montre la voie à 300 communes

La commune toscane de Capannori (46 000 habitants à peine) a été première ville d'Europe à s'être fixée un objectif de production de zéro déchet d'ici à 2020, qui fait aujourd'hui référence. La preuve : son modèle de tri et recyclage a séduit plus de 300 communes italiennes aujourd’hui réunies sous une coordination nationale « Rifiuti Zero » qui a pour objectif de devenir une interlocutrice efficace auprès des pouvoirs publics.

 


46.000 habitants à peine mais, dans le domaine du « zéro déchet » Capannori, a une réputation qui franchit les frontières italiennes. Cette commune toscane a été la pionnière  du tri et du recyclage en Italie. Entre 2005 et 2018, le pourcentage des déchets triés est passé de 35% à plus de 88% et il est de 95% à l'horizon 2020. 



La clé du succès ? La généralisation de la collecte porte à porte, qui permet de séparer davantage de types de déchets, et la mise en place d'une fiscalité incitative, à savoir une taxe locale pour les ordures ménagères, calculée en fonction des déchets produits.



Une forte mobilisation contre le projet d’un incinérateur 

La démarche a fait suite à une forte mobilisation contre le projet d'installer un incinérateur sur la commune. Elle est allée de pair avec la volonté politique qui . a été essentielle afin de pérenniser le mouvement.
Aujourd'hui chaque sac laissé sur la voie publique peut ainsi coûter 200 euros au contrevenant, soit l'équivalent du montant moyen de la taxe annuelle d'enlèvement des ordures ménagères.

 

Un centre de recherche a été implanté sur la commun. Il est dirigé par l'écologiste Rossano Ercolini  qui a reçu, en avril 2013, le Goldman Environmental Prize – le "Nobel de l'environnement" – pour son action en faveur de la réduction des déchets ménagers.
Cet homme travaille à la recherche de solutions pour réduire, encore plus les déchets ultimes, qui, aujourd'hui pour les familles les plus vertueuses, représentent 14 kg par an (en France  selon l'Ademe  ce total est de 360 kg ). L'objectif est d'atteindre 90% à 95% de déchets triés en 2020.

 

 

Le weekend dernier, plus de 300 personnes, 50 administrations de toute l’Italie, des délégations d’entreprises en charge de la gestion des déchets, des start-up et des entreprises représentatives de grands secteurs industriels étaient présents à Capannori pour prouver, une fois de plus, que le "Zéro Déchets" est possible. 

Les échanges d’expériences ont donné lieu à la mise en place d’une coordination nationale « Rifiuti Zero » qui a pour objectif de devenir une interlocutrice efficace auprès des pouvoirs publics.

Ne pourrait-on pas s'en inspirer pour tendre, chez nous aussi, vers le zeru frazu ?


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047