Corse Net Infos - Pure player corse



Yvan Colonna : nouvelle journée de mobilisation à Ajaccio


Philippe Peraut le Jeudi 10 Mars 2022 à 11:04

Nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 10 mars à Ajaccio où depuis lundi les lycéens manifestent leur soutien à Yvan Colonna qui se trouve dans le coma, victime d'une tentative d'homicide à la maison centrale d'Arles.

Après une journée marquée par des rassemblements qui ont été émaillés de violences, ce jeudi matin à Ajaccio, plusieurs centaines de jeunes sont massés près du commissariat de police et de la préfecture d'Ajaccio déployant une banderole "statu francese assassinu".

Quelques élus nationalistes parmi lesquels Marie-Hélène Casanova-Servas, Saveriu Luciani, Romain Colonna, Paul-Jo Caituccoli, Pierre Poli, et une cinquantaine d'adultes font barrière entre les forces de l'ordre et les manifestants pour éviter tout débordement.

Une réunion entre une quinzaine de lycéens et des élus nationalistes parmi lesquels la présidente de l'Assemblée de Corse, Marie-Antoinette Maupertuis, a eu lieu à Ajaccio



Elus nationaliste, parents d'élèves et des enseignants devant la préfecture d'Ajaccio
Elus nationaliste, parents d'élèves et des enseignants devant la préfecture d'Ajaccio
Au terme de plus d’une heure trente de réunion, la situation a légèrement évolué entre les responsables des lycéens et les élus de l’Assemblée de Corse. Autour d’un mot d’ordre, celui de stopper l’escalade de la violence mais de rester mobilisés et déterminés, il a été question de trouver des solutions. « Nous cherchons un chemin commun, précise Saveriu Luciani, élu « Avanzemu », une coordination est en route pour mener une action commune. Pour l’heure,nous cherchons une solution et à mon avis, nous n’en avons pas. Comment organiser une stratégie à long terme ? Pour ce qui concerne les les violences de ces derniers jours, j’en ai appelé à la responsabilité de ces jeunes. »
De leur côté, ceux-ci ont répondu par la voix de Jean-Laurent Morrazzani, étudiant au lycée Fesch et porte-parole. « Nous avons évoqué les incidents de ces derniers jours et demandé, tous, l’apaisement par rapport à ces violences. Il ne faut pas, pour autant, baisser la mobilisation, la faire croître encore plus et unir au-delà de la famille nationaliste. Le rapport de force doit se poursuivre avec le Gouvernement. »
Un apaisement et une détermination que tout le monde appelle de ses vœux dans les deux parties. « J’ avais 14 ans, lors des événements de Bastelica-Fesch, souligne Marie-Antoinette Maupertuis, présidente de l’Assemblée de Corse, je n’ai pas envie de revivre ça. Mais si nous avons en face des moyens militaires d’une grande technologie mises en œuvre contre des lycéens et des collégiens, la violence va continuer. Nous demandons, bien sûr, un signe fort du Gouvernement. »
L’appel à la mobilisation pacifique est lancé pour la manifestation de dimanche à Bastia. Reste à savoir quelle sera la réponse de Paris.

Selon Romain Colonna, conseiller territorial Femu a Corsica, présent ce matin à Ajaccio la mobilisation doit continuer mais appelle à l'apaisement.















L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022