Corse Net Infos - Pure player corse

Violences : une jeune ajaccienne sort du silence !


Rédigé par Vincent Marcelli le Samedi 9 Février 2019 à 21:44 | Modifié le Dimanche 10 Février 2019 - 10:28

Agressée en plein cœur du marché de Noël par plusieurs femmes le 30 novembre dernier à Ajaccio, Alexandra L. une jeune femme de 23 ans, a décidé, après deux mois de sortir du silence…






Le regard est triste. La tête basse quand elle évoque le 30 novembre dernier, Alexandra L.,  âgée d’une vingtaine d’années, semble, à l’évidence, toujours marquée par cette soirée. À un point tel qu’elle ne dort plus et a peur de sortir seule. C’est sur les conseils de sa mère qu’elle a accepté de nous contacter. Une façon, aussi, d’évacuer cette histoire toujours gravée en elle.
« C’était à la suite d’un différend personnel d’origine affective, raconte-t-elle, j’étais au marché de Noël, qui venait d’ouvrir ses portes. Il était 21h30. Je marchais quand j’ai été attrapée par derrière par plusieurs femmes, puis traînée jusqu’à un banc et frappée violemment par l’une d’entre elles au visage et à la jambe. Il y avait une personne non loin de là, j’ai demandé de l’aide mais elle a passé son chemin… »
Les blessures subies ont entraîné une ITT de cinq jours. Le 1er décembre, la jeune femme décide de porter plainte mais, par crainte, elle refuse d’en informer les médias. Finalement, fin janvier, elle sort du silence sur les conseils de sa mère. « Alexandra souffre d’une maladie auto-immune, elle n’a que peu de forces physiques. Elle est suivie par un psy, se réveille la nuit, prend des antidépresseurs et est très angoissée. D’où la nécessité de sortir du silence car toute la famille est, aujourd’hui, touchée. »
L’allure timide et le regard toujours marqué, Alexandra analyse, tout de même, la situation : « Elle a pris de trop grandes proportions. Quelques jours, à peine, après l’agression, je les ai croisées et elles m’ont narguée du regard. Il faut simplement que tout cela prenne fin. Définitivement…Ce sont de surcroît des assistantes sociales. »
La jeune femme pourra compter, le cas échéant, sur le témoignage d’une jeune adolescente.

Violences : une jeune ajaccienne sort du silence !




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie