Corse Net Infos - Pure player corse

Vandalisme aux estives de Tavera : La réaction de Core in Fronte


Rédigé par le Lundi 16 Juillet 2018 à 09:42 | Modifié le Lundi 16 Juillet 2018 - 10:55


Corse in Fronte nous a fait parvenir un communiqué "à la suite de la mise en cause de P.-F. Benedetti lors d'une conférence de presse de Corsica Libera."


Vandalisme aux estives de Tavera :  La réaction de Core in Fronte
" En mai dernier, Core In Fronte, sollicité par des bergers, a porté à la connaissance du public la dégradation nocturne de la piste de Tavera, ainsi que des menaces directes faites à ces éleveurs qui utilisent les estives de Verdanese, Purcilelli et Puzzolu dans le Celavu-Prunelli.
70 jours après, Core In Fronte prend acte de la mise en cause de Paul-Felix Benedetti par Corsica Libera, et des représentants élus de la majorité territoriale, lors d'une conférence de presse tenue le 14 juillet à Tavera.
Ces propos surréalistes, et ambigus, sont dans un style que l'on croyait révolu.


Core In Fronte n'a pas vocation à servir de défouloir voire de bouc émissaire à une divergence de vue, sur l'affaire de Tavera, entre les deux composantes - Corsica Libera et Femu - de la majorité territoriale Per A Corsica.
Nous réaffirmons notre soutien aux éleveurs qui n'ont pas à être entravés dans leur travail et encore moins menacés, eux et leurs troupeaux.
Ils ne sont plus que quelques uns à perpétuer la transhumance, et la place du mouvement national est à leur côté.


Core In Fronte demande, de nouveau, la réouverture de cette piste DFCI, pour les éleveurs et pour les pompiers en cas d'incendie.
Cette réouverture n'est pas incompatible avec une réglementation, voire une interdiction de son accès pour les nons agriculteurs. En effet, un simple arrêté, sur les quads et autres 4X4, ou une barrière peut suffire pour répondre "aux grandes inquiétudes" des conférenciers de samedi à Tavera.

Core In Fronte rappelle enfin que Gilles Simeoni, lui aussi, s'est prononcé pour la réouverture de la piste, et qu'il s'est engagé à demander sa réhabilitation pour assurer sa mise en service pour les estives 2018."




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie