Corse Net Infos - Pure player corse

Valéria Savinykh (Russie) et Susan Bandecchi (Suisse) en finale du Ladies Open Calvi-Eaux de Zilia


Jean-Paul-Lottier le Samedi 17 Avril 2021 à 19:12

Les demi finales en Simple du Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia ont vu la victoire de la russe Valeria Savinykh, tête de série N°1 face à la française Amandine Hesse, tête de série N°4 sur le score de 6/3, 6/2.
Elle sera opposée ce dimanche à Susan Bandecchi (Suisse) vainqueur de l'italienne Lucrezia Stefanini 6/3, 6/0



Valeria Savinykh, tête de série N°1 (Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol)
Valeria Savinykh, tête de série N°1 (Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol)

En cette journée si particulière des rencontres de demi finales en simple et de finale en double, le moins que l'on puisse dire , c'est que le temps n'était pas de la partie.
C'est en effet un fort vent glacial qui soufflait sur les courts à 12h30lors de  la première rencontre de ces demi opposant  la russe Valeria Savinykh, tête de série N°1 à la française Amandine Hesse, tête de série N°4.
Avec quelques minutes de retard pour problème technique, cette rencontre démarrait avec la Tramontane qui soufflait toujours aussi fort.
La française Amandine Hesse faisait une très bonne entame de match en prenant d'entrée le service de la russe avant de confirmer sur son service 2/0.
Visiblement surprise par ce début de rencontre de son adversaire, la tête de série N°1 s'adaptait aux conditions de jeu et réglait sa mire pour débreaker et ensuite égaliser.
Pour la première fois de cette partie elle s'installait en tête pour ensuite défiler les jeux et l'emporter  6/3.
Supérieure dans plusieurs secteurs de jeu, plus puissante, Valeria Savinykh, affichait encore plus de détermination dans le 2e set et les échanges  étaient plutôt musclés.
La russe menait  4/1 et 40/30 sur son service quand l'arbitre décidait au bout de 1h35 mn de jeu  d'interrompre la partie à cause de la pluie !
Une partie qui reprenait peu après 17 heures.
Amandine Hesse s'accrochait et prenait le service de la russe pour revenir à 2/4 mais la N°1 se reprenait aussitôt pour débreaker et l'emporter 6/2.
Le nom de la première qualifiée était donc connu.
Une victoire méritée pour Valeria Savinykh qui était au-dessus de son adversaire.. 

Pour la suissesse  Susan Bandecchi  et  l'italienne Lucrezia Stefanini l'attente aura été longue pour enfin pouvoir disputer cette autre demi finale.
Plus mobile, alternant  ses coups, la suissesse réussissait à s'imposer dans le premier set sur le score de 6/4..
Dans le second set, rapidement la suissesse tête de série N°3 menait 3/0 puis 4/0.
Lucrezia Stefanini se laissait déborder et perdait à nouveau son service.
Pour Susan Bandecchi , la voie royale vers la finale s'ouvrait. Il ne restait plus qu'à conclure. Et c'était chose faite. Score final  6/3, 6/0.
On retrouvera donc demain Valéria Savinykh (Russie) et  Susan Bandecchi (Suisse) pour une finale qui s'annonce de toute beauté.


La finale du Double à suivre

Cette journée se terminait par le finale finalement décalée sur le Central Bis en raison du retard pris à cause de la pluie  et  par la remise des prix du  Double opposant la paire Lina Gjorcheska (Macédoine du Nord associée à la française Amandine Hesse à peine remise de sa finale en Simple, au Double français Audrey Albié-Léolia Jeanjean.
Nous y reviendrons.


25 ans après, l'ancienne joueuse Camille Pin retrouve avec beaucoup d'émotion  les courts de Calvi 
 

Camille Pin aujourd'hui journaliste sportif (Photo nEyefinity Prod/Kevin Guizol
Camille Pin aujourd'hui journaliste sportif (Photo nEyefinity Prod/Kevin Guizol

Il y a 25 ans, lorsque a été organisé le 1er tournoi international féminin de Calvi doté de 10 000$ de prix, parmi les joueuses il y avait une petite niçoise, tout juste âgée d'une quinzaine d'années, accompagnée de sa maman, qui faisait ses toutes premières armes dans la circuit du tennis.
Originaire de Nice, Camille Pin deviendra quelques années après une joueuse professionnelle du circuit et accomplira une belle carrière. dont elle y mettra un terme en 2010.
"Quand je suis arrivée hier de l'aéroport et que j'ai vu la pinède où  je m'échauffais quand j'étais jeune joueuse, ça m'a vraiment fait bizarre. et j'avoue que j'ai eu beaucoup d'émotion, en me rappelant notamment ces partages avec ma famille. C'était l'époque de mes premiers tournois , celle où je marquais mes premiers points qui m'ont permis derrière de commencer mon métier de joueuse professionnelle. Donc je dirais que presque tout est parti de Calvi, d'où cette émotion" commentait ce matin Camille Pin à son arrivée au club house du TC Calvi.

Une carrière de journaliste sportif 

Puis, elle ajoutait:
Je sais que ce tournoi féminin s'est arrêté durant 25 ans mais je suis ravie aujourd'hui de cette reprise, surtout pour les joueuses qui sont sur le circuit viennent de connaître une période compliquée. C'est une chance pour elles, qu'elles puissent s'exprimer dans un endroit comme  celui-ci, tout comme moi il y a quelques années.
En 2010, j'ai mis un terme à ma carrière et j'ai intégré l'ESSEC pour préparer un Master en marketing sportif, j'ai travaillé dans l'organisation de l'OPEN GDF-Suez de Paris, avant de devenir co-directrice de l'Open GDF-Suez de Cagnes-sur-mer, tout près de chez moi. J'ai aussi entraîné plusieurs joueuses.
Je suis prestataire de service pour la Fédération. Journaliste sportive, j'ai été consultante  à Canal+ pour le tennis féminin. Ensuite j'ai changé en 2014 pour Euro Sport pour qui je travaille beaucoup et je collabore aussi , comme c'est le cas aujourd'hui pour FFT-TV pour qui j'assure  bon nombre de tournois, mais aussi pla réalisation de  reportages dans je clubs. Je suis aussi speaker pour l'ATP,  je travaille sur  l'Open d'Australie, sur  "Roland", , l'US Open, bref, j'ai  vraiment une activité journalistique globale  mais avec différents clients..
J'aime beaucoup l'exercice journalistique, ça permet aussi de se mettre des challenges par rapport au fait d'entraîner, ce qui me plaisait aussi beaucoup".

Et de conclure:
Je me retrouve vraiment bien dans la vie, heureuse  de transmettre la passion via les médias du tennis que nous avons tous Je suis impatiente de commenter ces deux demi aujourd'hui et la finale demain".
En rejoignant  son poste de commentateur, Camille ajoutait qu'elle connaissait bien les deux joueuses qui allaient s'affronter: Amandine Hesse, dont les carrières se sont croisées et avec qui elle a été championne de France et licenciée dans le même club. et la russe  Valeria Savinykh déjà rencontrée sur les courts.















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047