Corse Net Infos - Pure player corse


VIDEO - Sanctuaire Pelagos : Une baleine blessée par l'homme est à l'agonie


La rédaction le Vendredi 24 Juillet 2020 à 11:53

"Fluker", un mammifère marin femelle de 20 mètres de long, est bien connu en Méditerranée par sa nageoire caudale en partie amputée.
Aujourd'hui WWF France lance un cri d'alerte : le cétacé a été amputé de sa queue par l'homme en plein sanctuaire Pelagos et il il est à l'agonie...




Les spécialistes observent ce géant de la mer depuis 25 ans dans le sanctuaire marin de Pelagos, une zone protégée qui va de Toulon au sud de la Corse et jusqu'à la côte italienne. Là baleines, dauphins et rorquals devraient pouvoir nager en toute liberté.  Ce n'est pas le cas pour Fluker, un rorqual commun qui à cause de l'amputation total de sa nageoire ce mammifère est incapable de plonger plus de trois minutes en profondeur. Il lui est donc impossible d'aller chercher du plancton en quantité pour se nourrir.

"Il y a moins d’un an - dénoncé WWF - un second accident lui a amputé définitivement du reste de sa queue. Il est probable qu’un engin de pêche abandonné (filets, lignes appelés « filet fantôme ») en soit responsable. Privée de son moyen de propulsion, Fluker ne peut désormais plus plonger. Or, les baleines ont la particularité de se nourrir de petites crevettes, le krill, à de grandes profondeurs. N’étant plus en capacité de se nourrir, Fluker puise dans ses réserves depuis des mois et son état se dégrade de jour en jour. Cet été lors d’une sortie en mer du Blue Panda, le bateau du WWF, les équipes WWF accompagnées du photographe Alexis Rosenfeld ont été témoins de la détresse du mammifère, amaigri et affaibli."

 

"Sur-pêche et pêche illégale, engins de pêche perdus ou abandonnés, prises accessoires, augmentation du trafic maritime et de ses impacts (collisions, pollution sonore sous-marine), pollution plastique et chimique, menacent continuellement ces seigneurs de l’océan. Toutes les espèces de mammifères marins présentes en Méditerranée subissent aujourd’hui ces différentes pressions.  On estime à 1300 le nombre de rorquals communs dans le Sanctuaire Pelagos, et entre 8 et 40 le nombre de rorquals communs tués par des collisions chaque année." dénonce l'ONG française.
 

C’est pour mettre fin aux collisions de cétacés avec les navires que le WWF demande la création d’une Zone Maritime Particulièrement Vulnérable en Méditerranée nord-occidentale, grâce à l’implication des Etats concernés (France, Italie, Monaco et potentiellement Espagne) et la soumission d’une demande à l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Cela permettra entre autres la mise en oeuvre de réglementations permettant de réduire la vitesse des navires dans les zones à risque à 10 noeuds, vitesse à laquelle le risque de collision létale est considérablement réduit et l’appui des pouvoirs publics pour le développement et le déploiement de systèmes anti-collision performants dans le but de poursuivre les actions menées avec le système Repcet. Ceci afin de permettre une cohabitation entre les cétacés et le transport maritime dont l'augmentation annuelle est de 4%. Le développement d’un système opérant et fonctionnel en Méditerranée pourrait permettre la duplication et l’adaptation aux autres mers et océans. 






A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047