Corse Net Infos - Pure player corse

Une douzaine de communes corses ont, déjà, adhéré au "Paese Turchinu" du Sporting


Philippe Jammes le Mardi 20 Avril 2021 à 17:44

Le travail de longue haleine des actuels dirigeants du SC Bastia commence à porter ses fruits. Non seulement le club devrait réintégrer sportivement la Ligue 2 et le monde professionnel la prochaine saison, mais son projet de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) aujourd’hui réalité, est soutenu et suivi par de nombreuses communes insulaires.



En Paese Turchinu avec de g à dr : Didier Grassi, Jean-Marie Vecchioni, Claude Ferrandi, Jérôme Negroni, Pierre-Noël Luiggi et Jean-Christophe Angelini.
En Paese Turchinu avec de g à dr : Didier Grassi, Jean-Marie Vecchioni, Claude Ferrandi, Jérôme Negroni, Pierre-Noël Luiggi et Jean-Christophe Angelini.

En prélude au match SC Bastia – SC Lyon ce lundi soir, les dirigeants du SCB ont fait le point sur la SCIC et l’opération Paese Turchinu. Autour de Claude Ferrandi, Pierre-Noël Luiggi et Jérôme Negroni avaient pris place Didier Grassi, représentant le maire de Bastia, Jean-Marie Vecchioni, maire de Campile et Jean-Christophe Angelini, maire de Porto Vecchio.
«Le projet Paese Turchinu est la suite logique de la souscription à la SCIC et du projet du club » déclarait Claude Ferrandi qui se réjouit d’avoir déjà une douzaine de communes à ses côtés.
« Aujourd’hui on demande aux collectivités de nous rejoindre pour nouer des partenariats » enchainait Pierre-Noël Luiggi. « Des partenaires qui seront ainsi acteurs et non spectateurs du SCB. On est là pour tous vibrer ensemble ».
De son coté Jérôme Negroni, directeur-général adjoint du Sporting Club de Bastia, rappelait le projet Paese Turchinu. «Les communes souscrivent à la SCIC sur la base du volontariat avec des sommes pouvant aller de 2 500 à 100 000 €. A ces communes, une douzaine déjà aujourd’hui, nous proposons un système de partenariat fort basé sur l’éducatif, le social, l’environnement. Ce projet c’est par exemple faire venir des enfants de ces communes au stade, leur faire découvrir les coulisses du club. Aujourd’hui avec la crise sanitaire et le COVID, les choses sont un peu plus compliquées mais elles seront plus dynamiques après ».


Parmi les communes qui ont déjà adhéré à la SCIC, la ville de Port Vecchio. «Je suis heureux et fier que notre ville ait rejoint le Sporting » soulignait Jean-Christophe Angelini. «La précédente municipalité avait entrepris les démarches et j’y avais adhéré. Aujourd’hui on se projette dans l’avenir du club. Le SCB c’est une passion, la passion de la Corse, un énorme engouement autour de lui. Il y aura de nombreuses interactions avec nos jeunes avec notamment la venue de joueurs à Porto Vecchio ».
Même engouement pour Didier Grassi, conseiller municipal à Bastia. «Le SCB propose l’opposé de cette superligue que veulent créer les clubs huppés. A l’opposé du football fric, le SCB propose le foot passion, le foot populaire. C’est avec le peuple corse que le SCB va renaître. Le SCB est le porte-drapeau de la Corse et la mairie de Bastia est fière de s’associer à son projet. Le chemin est encore long mais c’est tous ensemble que nous réussirons»


Campile à l’instar d’autres petites communes comme Luri ou Figari a rejoint la SCIC. «Nous sommes très fiers d’être partenaires du Sporting, de participer à un projet structurant, à dimension humaine, de faire partie de l’aventure. Le SCB est un symbole pour nous, notre ADN, notre fierté, notre angoisse aussi parfois ».
   
 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047