Corse Net Infos - Pure player corse


Un syndicat d'hôteliers, restaurateurs et plagistes pour défendre la Balagne


(Jean-Paul-Lottier) le Mardi 25 Juin 2019 à 19:20

Une soixantaine d'hôteliers, restaurateurs et plagistes, réunis en fin d'après-midi ce mardi 25 juin à l'Hôtel Regina à Calvi, ont décidé de créer un nouveau syndicat non pas pour être dans la critique mais dans l'action. Il est temps d'agir.




Un syndicat d'hôteliers, restaurateurs et plagistes pour défendre la Balagne

Face à un début de saison plutôt morose où les indicateurs sont clairement  au rouge,  plusieurs professionnels de l'Hôtellerie et de la restauration ont mené une réflexion sur cette situation et ont décidé d'inviter plusieurs de leurs collègues à une réunion pour débattre de nombreuses anomalies, tant dans le domaine du transport aérien ou maritime mais aussi de bien d'autres sujets qui sont autant d'obstacles au développement de cette microrégion de Balagne qui, comme chacun le sait, est une île dans l'île à fort potentiel, hélas mal exploité.
A 17 heures de ce mardi, dans la salle de réunion de l'Hôtel "Régina" à Calvi, Jean-Pierre Pinelli, André D'Oriano, François Acquaviva, Jean-Baptiste Ceccaldi et Gilbert Vietto à l'initiative de cette réunion étaient agréablement surpris de voir que malgré le fait d'être en saison et compte-tenu de l'heure, autant d'hôteliers et de restaurateurs aient répondu à l'invitation.
Ils étaient en effet plus d'une soixantaine présents.
Jean-Pierre Pierre Pinelli était le premier à prendre la parole:
" Le constat est clair, les indicateurs de ce début de saison sont au rouge. Certes cela peut changer mais pour l'heure les faits sont là.
Face à cette situation, il nous faut agir, non pas en cherchant des coupables ou en critiquant mais bien en étant dans l'action. Aussi, nous vous proposons d'unir nos efforts en nous regroupant au sein d'un syndicat des hôteliers et hôteliers de plein air, de restaurateurs et établissements de plage.
Cette structure a déjà existé par le passé mais aujourd'hui, le cadre juridique n'est plus le même, d'où cette proposition"

Jean-Baptiste Ceccaldi à ses côtés poursuivait: " Ce syndicat doit traiter des problèmes spécifiques à la Balagne. Ces derniers sont identifiés. Notre rôle si vous acceptez que ce syndicat voit le jour ne sera pas on l'a dit de systématiquement critiquer mais bien d'agir. Aussi je vous propose de voter pour ou contre à main levée. "
Ce syndicat pourrait s'orchestrer autour d'un bureau et des commissions composées de plusieurs membres et pilotés par des vice-présidents pour chacune. Si c'est simplement  pour faire des belles phrases dans les médias, on ne sert à rien. Il nous faut sortir de la revendication et proposer des projets"

Sur le principe, tout le monde a adhéré à cette idée.
Dans la salle, nombreux sont ceux à s'être exprimé, notamment Serge Ricco qui est revenu sur le problème des transports, véritable frein pour l'essor économique de la Balagne, l'absence de golf alors que partout ailleurs on en propose, l'absence d'une véritable structure de formation pour nos jeunes, avant d'insister sur l'intérêt de création de ce syndicat: "Nous devons nous unir et être nombreux pour peser sur les politiques. Il faut effectivement créer des commissions et aller de l'avant ".
André D'Oriano a soulevé à son tour  le problème des transports tant aériens et maritimes qui reviennent sans cesse:
" On a supprimé le port de Calvi pour faire de l'Ile-Rousse le port de la Balagne. Malheureusement on constate que le report des rotations ne s'est pas fait comme il se devait et ce au bénéfice de qui?.
En revanche lorsqu'il s'agit de trouver le port de l'Ile-Rousse lors de conflits comme c'est le cas avec celui de la Méridionale, là on sait trouver le port de l'Ile-Rousse, tout comme on sait le trouver pour le transport de produits dangereux.
Concernant l'aéroport Calvi-Balagne, il est clair que celui-ci ne fonctionne pas comme il devrait et, ça c'est un vrai problème.
Le port et l'aéroport de Balagne sont les points les plus près du continent et malheureusement, ce qui devrait être un atout se retourne contre nous. 
Nous ne sommes pas là pour accuser qui que ce soit. Notre volonté et notre objectif premier est de faire des propositions".


François Acquaviva enchaîne:
" On part du principe que la Balagne va mal et que ce n'est pas uniquement lié au tourisme. Il y a aussi des problèmes sociétales que nous devons prendre en compte.
Aujourd'hui, la question qui est posée est de savoir si il est opportun de faire ce syndicat ou non.
Le temps n'est plus aux paroles mais bien à celui d'agir. C'est a nous et a personne d'autre d'écrire notre scénario.
On connaît les responsables mais nous aussi nous avons notre part de responsabilité.
L'aéroport de Calvi-Balagne doit se développer mais pas que pour le tourisme. Les Balanins ont droit eux aussi à de la considération.
On ne peut accepter que cette région qui a été le fleuron du tourisme se retrouve aujourd'hui dans cette situation.
C'est un volet sur lequel il faut se pencher très sérieusement et que nous devons impérativement améliorer".

Gilbert Vietto a lui aussi son opinion:
" J'entends dire que le problème n'est pas politique pourtant c'est faux. C'est un débat qui est politique. Ce que nous avons pu constater dans le problème dit du Décret PLage c'est l'abandon total des politiques. Ce n'est pas un problème économique. Il y a des responsables qui sont des élus et il faut qu'ils nous écoutent"
Dans la  salle, une intervenante lance: "En Balagne, on est les parents pauvres de cette CCI. Regardez se qui se passe à Figari et à Porto-Vecchio. Sortons de la revendications, agissons, moi je suis prête à vous suivre. La pierre angulaire du problème c'est les transports"
Patrick Mattei voit d'un bon oeil l'arrivée de ce syndicat qui sera un complément à d'autres structures comme celles des commerçants de Calvi ou de l'Ile-Rousse, de l'UMIH et autres.
Le débat se poursuivait ainsi avec cette même volonté de ne plus se laisser dicter ce que la Balagne mérite mais bien à agir en bousculant les codes établis.
Une nouvelle réunion aura lieu pour élire le bureau et compléter les commissions mises en place.
Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.
 





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:51 La météo du Mardi 15 Octobre 2019 en Corse

Mardi 15 Octobre 2019 - 06:45 La photo du jour : Soleil levant sur Bavella

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude