Corse Net Infos - Pure player corse


Un "bleu" de légende s'en est allé : Jacques Zimako, adieu Kanak !


le Mercredi 8 Décembre 2021 à 18:07

Feu-follet néo-calédonien révélé à Bastia par Pierre Cahuzac qui ne l'a guère ménagé pour l'aider à devenir ce qu'il devint, Jacques Atre dit Zimako dit Zigzag a laissé des souvenirs impérissables à Bastia, Saint-Etienne ou bien encore Sochaux où sa balle carrière l'avait emmené. Mais c'est avec Bastia, le Sporting et la Corse qu'il a partagé quelques-uns de ses plus beaux moments. Et c'est en Corse, à Sartene, où il s'était retiré, que Jacques a dit adieu à ce monde.



Un "bleu" de légende s'en est allé : Jacques Zimako, adieu Kanak !
Jacques Zimako était né le 28 décembre 1951 à Drueulu sur l'île de Lifou, en Nouvelle-Calédonie. Plus connu sous le nom de Zimako, Jacques Atre a été l'un des footballeurs les plus spectaculaires de sa génération, redouté par toutes les défenses de l'hexagone où ses dribles allié à une vitesse d'exécution incroyable lui avait valu le surnom de "zigzag"
Son arrivée en Corse s'est faite dans le sillage de celle de son cousin Marc Kanyan qui lui aussi un peu avant avant lui était entré dans la légende du GFCA et du Sporting.

Zimako avait fait ses débuts en D1 avec le SCB le 19 novembre 1972 contre Nîmes (3-0) mais ce jour-là il n’était pas titulaire. Pour Pierre Cahuzac le Calédonien n'avait pas encore l'étoffe physique pour s'imposer à ce niveau.
Mais cela n'allait pas tarder.
Jacques Zimako est rapidement devenu un titulaire indiscutable dont la carrière bastiaise a atteint son apogée lors de la saison 1976-77 où associé à Dragan Dzajic, Claude Papi et Fanfan Felix,  il a marqué 15 fois contribuant à offrir la troisième place du championnat à ce Sporting qui cette saison là méritait beaucoup mieux.


Mais pas de coupe d''Europe et pas d'épopée européenne pour Zigzag.
Durant l'intersaison, Pierre Garonnaire et Robert Herbin, les hommes forts des Verts de Saint-Etienne de l'époque ont réussi à le convaincre de poursuivre sa carrière dans le Forez.
Avec la réussite que l'on sait et 13 sélections en équipe de France mais avec, aussi, une défaite face au Sporting le 13 juin 1981 en finale de la Coupe de France !
Sochaux durant 2 ans, le Sporting en fin de carrière un peu plus tard, un retour en Nouvelle-Calédonie puis au bout de ce beau circuit la Corse où le 25 septembre dernier à Furiani - ce fut sa dernière apparition officielle - il a effectué sa dernière passe avec Toussaint Martinetti en donnant le coup d'envoi symbolique du derby SCB-ACA.

L'homme au sempiternel sourire, venu un jour de sa lointaine, Nouvelle-Calédonie nous manque déjà.
Adieu Kanak 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047