Corse Net Infos - Pure player corse

« U Mele in Festa » victime de son succès


Rédigé par Vincent Marcelli le Dimanche 23 Septembre 2018 à 23:23 | Modifié le Lundi 24 Septembre 2018 - 00:00


L’édition 2018 de « U Mele in Festa » a connu, ce dimanche un succès retentissant. Une fréquentation record, des chanteurs de renom, le vingtième anniversaire de l’AOP « Miel de Corse », des animations, des stands et une organisation sans faille. Rien n’a manqué pour faire de cette manifestation, sans doute l’une des plus importantes de l’île…


Chaque année, « u Mele in Festa » ne cesse de confirmer son essor et d’attirer, à Murzu, une foule toujours plus nombreuse. Il est vrai que l’équipe conduite par Josée Cipriani, présidente de l’association « Saint-Laurent » avait fait, cette année,  ce qu’il fallait, notamment en termes de communication (affiches 4X3, réseaux sociaux, promotions diverses…) pour célébrer comme il se doit une manifestation qui fait depuis 1997, le bonheur de ses habitants et dont la notoriété a aisément franchi les frontières des Dui Sorru.
Pour cette nouvelle édition, tout est en place vers huit heures du matin. Charcuterie, formages, bastelle (spécialité de la région), panzarotti, glaces, poterie, bière corse, bijoux, vins, couteaux et bien sûr, miel, rien ne manque pour satisfaire un public qui va arriver sur le coup des dix heures peu avant l’ouverture officielle. On aperçoit la Mascotte de l’ACA pour quelques selfies et distribution de cadeaux. A onze heures, le Père Joseph célèbre la messe devant déjà plusieurs centaines de personnes. La présence d’Alain Bernardini, Jean-François Luciani (I Muvrini) et de quelques chantres renommés venus de Castagniccia pour accompagner l’office de leurs voix y est sans doute pour beaucoup.

Felì, Canta et I Muvrini
Vers 12 heures trente, Ceccè Buteau, Jean-Claude Leca venus de pas très loin (Soccia et Guagnu) sont là accompagnés d’Anthony-Pierre Andarelli, venu lui de Rezza. En revanche, Felì et son fils Stefanu, sont descendus de bien plus loin pour honorer la foire. Quelques paghjelle retentissent avant de laisser leur place à des chansons qui ont fait la renommée des groupes présents. Ce mini-concert improvisé se poursuivra lors du déjeuner sous chapiteau. Le ton est donné et malgré une chaleur suffocante (34 degrés), les bénévoles de l’association Saint-Laurent sont au rendez-vous. On note la présence de Louis Poggi (SCB et ancienne figure emblématique du GFCA) venu apporter son soutien. Parking, service-déjeuner, comptoir, animations (balades à dos d’ânes et de poneys), rien ne manque pour satisfaire les curieux et accrocs de la manifestation. Vers midi, ils sont déjà plusieurs milliers. Les artères du village sont prises d’assaut même si le plus gros des « troupes » où l’on note la présence de nombreux touristes, se situe aux abords de la place de l’église.


Les vingt bougies de l’AOP Miel de Corse
Durant l’après-midi, les voix vont se succéder sur la scène disposée près de l’église Saint-Laurent. Celles de Gruppuparadoxe, de Primavera et de Sirocco (ayant pris la place de Jean-Pierre Marcellesi absent de dernière minute) sans oublier les scolaires de l’école de Vico pour une chanson de Felì accompagnée par lui-même à la guitare !
Bien sûr, l’autre fait marquant de cette édition, et non des moindres, réside sur le vingtième anniversaire de l’AOP Miel de Corse. « Cette journée est la vitrine de la filière, explique Pierre Torre, président du syndicat AOP, c’est la découverte d’un savoir-faire et l’anniversaire d’une appellation qui est le fruit d’un long travail pour assurer la protection et la mise en valeur d’un produit de qualité. »
La manifestation, qui avait déjà débutée ce samedi avec le traditionnel repas des bénévoles, s’est achevée dans la soirée. Les « abeilles » de la ruche murzaise ont redoublé d’efforts pour tout remettre en ordre…Et songer déjà à 2019.
« Nous sommes très heureux de cette édition, se réjouit Josée Cipriani, tout le monde s’est impliqué pour faire de cette manifestation un grand moment festif et convivial. »
Avec la richesse historique, culturelle et patrimoniale dont le village et la microrégion disposent, il y aurait sans doute la place pour voir encore plus loin…




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 15:58 ​L’Echecs Club Ajaccien fait peau neuve !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie