Corse Net Infos - Pure player corse

Territoriales- Paul-Félix Benedetti à Bastia : "nous sommes un point d'équilibre dans une société à la dérive"


Livia Santana le Vendredi 25 Juin 2021 à 07:36

A trois jours du second scrutin territorial, Paul-Félix Benedetti s'est offert la place d'armes à Bastia pour son meeting de clôture de campagne. Deux cents personnes étaient là pour soutenir la démarche de Core in Fronte. Ce jeudi soir l'indépendantiste a de nouveau affirmé "la nécessité pour la Corse de se défaire de l'Etat français."



Core in Fronte à Bastia pour la dernière ligne droite.
Core in Fronte à Bastia pour la dernière ligne droite.
Pour accueillir le premier intervenant, l'agriculteur Antoine Carli, 59ème sur la liste, les bandere sont de sortie. "Depuis notre première campagne nous avons senti que quelque chose se passait. Un vent nouveau s'est levé, nous l'avons senti ce dimanche", lance-t-il à la foule. Parmi les spectateurs, Mateo Agostini et Anghjulu-Maria Pietri, deux amis de 19 ans assistent avec interêt à cette rencontre publique. "Je crois que dimanche quelque chose est possible. Aujourd'hui je viens soutenir un mouvement avancé qui incarne le changement. Pour moi c'était important d'être présent à leurs côtés dans les urnes, mentalement mais aussi physiquement", explique le jeune militant. 

Au micro défilent la professeur d'Italien Marie-Claude Branca, l'ancien prisonnier Jacques Filippi, Serena Battestini, Véronique Pietri seconde de liste et le 3ème Jean-Batti Arena. Pour Paul-Félix Benedetti et ses colistiers qui ont recueilli lors du premier tour 11 282 voix soit 8,4% et se placent en 4ème position derrière Jean-Christophe Angelini, l'objectif de ce dimanche est clair : avoir le plus d'élus possible à l'Assemblée de Corse. Jean-Baptiste Arena le répète d'ailleurs au micro : " Le but est de faire rentrer Marie-Claude et Jean Noël", comprendre la 6ème et le 7ème de liste. 

L'indépendance en ligne de mire 

Aux alentours de 21 heures, vient, enfin, le tour de la tête de liste, Paul-Félix Benedetti acclamé lors de son arrivée sur l'estrade. "C'est une extraordinaire aventure humaine", lance-t-il avant de s'atteler à l'épineuse question de l'indépendance de l'île, son leitmotiv . "La Corse a besoin de Core in Fronte, nous sommes un point d'équilibre dans une société à la dérive , gangrenée, attaquée de toutes parts. De l'intérieur, par une spirale mafieuse et de l'extérieur par une France qui ne nous respecte pas. Il poursuit. Mais le respect se gagne et s'impose pour cela il faut que nous ayons un comportement exemplaire dans la Collectivité de Corse."

Au fil de son discours, le nationaliste ne prend pas de pincettes et galvanise sont auditoire : " Il est tout à fait légitime de penser qu'il pourrait y avoir un scrutin d'autodétermination pour que la Corse ait accès à un autre niveau statutaire. Celui de l'île de Malte ou celui de la Macédoine qui sont deux petits Etats latins et Méditerranéens. Alors pourquoi pas nous ? Est-ce un gros mot de dire que l'indépendance n'est pas une utopie ? Que c'est une réalité possible. Avant de poursuivre. Ne soyons pas inclus comme un appendice d'une autre collectivité territoriale. C'est pour cela que l'indexation même dans la constitution française a son importance. Ne pas être dans l'article-72 des autres régions, être à part ou ne pas y être du tout."

Le public se lève, l'applaudit. C'était la dernière ligne droite, à présent tout se jouera dans les urnes. 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047