Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Territoriales : Gilles Simeoni annonce un nouveau Conseil exécutif entièrement composé de ses colistiers


Nicole Mari le Lundi 28 Juin 2021 à 22:49

Le nouveau Conseil exécutif de la Collectivité de Corse sera monochrome. C’est l’annonce faite par Gilles Simeoni, lundi soir, au sortir d’une réunion avec ses colistiers de Fà Populu Inseme. Vainqueur de l’élection territoriale à la majorité absolue, le président de l’Exécutif sortant et leader de Femu a Corsica va, donc, gouverner seul, sans ouvrir aux autres forces nationalistes.



Gilles Simeoni, président de l'Exécutif sortant repart pour un troisième mandat. Photo Michel Luccioni.
Gilles Simeoni, président de l'Exécutif sortant repart pour un troisième mandat. Photo Michel Luccioni.
C’était la question qui agitait les esprits depuis dimanche soir. Gilles Simeoni allait-il ou non intégrer dans son Conseil exécutif des élus des autres forces nationalistes, notamment ses ex-partenaires du PNC et de Corsica Libera avec qui il a gouverné pendant près de 5 ans et demi ? Sa décision de partir seul et d’obtenir une majorité absolue avec sa liste Fa Populu Inseme pour avoir, enfin, la paix et les mains libres laissait mal augurer d’une reconduction d’une majorité qui n’en finissait plus de se déchirer sur fond de jeux de pouvoir et de divisions internes. Pas question pour le président du Conseil exécutif sortant de recommencer une autre mandature, cette fois-ci longue de sept ans, dans les mêmes conditions ! D’autant qu’aux querelles intestines sont venues insidieusement s’ajouter des dissensions sur le fond. Sa majorité absolue acquise avec 32 sièges sur 63, il avait, cependant, dès la proclamation de sa victoire, annoncé qu’il ouvrirait la gouvernance aux trois autres forces nationalistes issues des urnes. D’abord à ses ex-partenaires : Corsica Libera qui n’a qu’une seule élue, Josepha Giacometti, conseillère exécutive sortante, et le PNC de Jean-Christophe Angelini, tous deux ont eu, depuis trois ans, la dent dure à son encontre. Ensuite à Core in Fronte, l’autre vainqueur de ce scrutin, pas forcément mieux disposé à son égard. Une volonté d’ouverture à peine esquissée qui n’a guère trouvé d’écho chez les intéressés, mais qui a déclenché l’incompréhension et le refus quasi épidermique de la majeure partie de ses colistiers. La réunion de la liste, prévue ce lundi après-midi pour préparer la suite, promettait un débat peu amène sur le sujet.
 
Pas d’ouverture
Le suspense n’aura guère duré. Le soir même, sur le plateau de Via Stella, Gilles Simeoni a annoncé que finalement, il constituerait son nouveau Conseil exécutif avec seulement les membres de sa liste. D’abord, explique-t-il, par cohérence : « Il faut être clair avec la situation sortie aujourd’hui des urnes ». Ensuite, parce que le contentieux qui l’oppose à Corsica Libera et au PNC n’a jamais été purgé : « Il y a aussi un certain nombre de différences, voire de divergences qui ne sont pas traitées. Il faut les traiter le plus vite et le mieux possible. Pour qu’il y ait l’intégration d’éléments d’autres listes, il faut qu’il y ait un accord qui, pour l’instant, n’a pas été possible. Un accord de fond sur la méthode, sur les valeurs, sur la stratégie, sur le projet à mettre en œuvre, sur le rapport à l'État. Chacune de ses questions a fait l’objet de propositions de la part de Fà Populu Inseme, y compris en amont du 1er tour. Aucun accord n’a pu être trouvé ». Enfin, parce que constituer son Conseil exécutif avec uniquement les élus de sa liste lui parait, donc, être « la situation qui me paraît la plus cohérente au moment où je parle… Il y a un besoin de clarification, de dialogue, de temps aussi pour traiter les différents problèmes qui se posent et qui, jusqu’à aujourd’hui, n’ont pas pu être résolus ». Le Conseil exécutif sortant comptait trois élus du PNC et trois élus de Corsica Libera. Des noms circulent déjà pour les remplacer, mais sans aucune certitude pour l’heure. Quand à la présidence de l’Assemblée, elle pourrait bien être occupée par une femme, ce qui serait une première dans l’histoire de l’institution ! Ce troisième tour se déroulera, jeudi, lors de la séance d’installation de la nouvelle assemblée.
 
N.M.
 


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047