Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Territoriales 2021. Jean-Christophe Angelini : "Le rêve de décembre 2015 ne s'est pas brisé"


GAP le Dimanche 9 Mai 2021 à 19:52

Dans le contexte très délicat des élections territoriales du mois de juin, il est certain que chaque intervention, chaque déclaration, des membres de l'actuelle majorité territoriale, désormais fracturée, est analysée. C'est dire si l'annonce de la candidature du maire di Portivechju Jean-Christophe Angelini était attendue, non pas en tant que telle car le suspense n'était plus de mise, mais la conférence de presse qui s'est déroulée ce dimanche à Murateddu a permis de remettre chaque chose à sa place et surtout de mettre en avant un projet de société.



Paul-André Colombani, Pierre Poli, Vanina Boromei, Saveriu Luciani, André Rocchi Jean-François Casalta; Paul Quilichini, Mattea Casalta, Jeanne Stromboni, Mayline Santi assistaient à cette conférence de presse (Photos Michel Luccioni)
Paul-André Colombani, Pierre Poli, Vanina Boromei, Saveriu Luciani, André Rocchi Jean-François Casalta; Paul Quilichini, Mattea Casalta, Jeanne Stromboni, Mayline Santi assistaient à cette conférence de presse (Photos Michel Luccioni)
Ce faisant, Jean-Christophe Angelini demeure fidèle à sa ligne de conduite.
Le lieu choisi pour sa déclaration officielle de candidature, en présence de ses nombreux soutiens au-delà de la famille nationaliste, ne doit, non plus, rien au hasard selon ses propos: " ce lieu dit tout au niveau culturel, patrimonial et sociétal; Il dit surtout que Portivechju ne se résume pas à un cliché mais vit au travers de l'ensemble de son territoire".


Voilà pour le décor, quant au fond il allait, logiquement, être consistant à plus d'un titre: "Nous vivons un moment très important, avec la présentation de notre démarche, très bientôt d'un projet et d'une liste. Nous avons beaucoup échangé, à tous les niveaux que ce soit au sein de la majorité municipale di Portivechju qu'au sein du PNC et nous voulons affirmer que notre démarche est le fruit d'un idéal, d'un rêve qui s'est matérialisé en 2015. Aujourd'hui ce rêve est malmené  mais il est intact et il continue. C'est au nom de cet idéal que nous revenons vers vous. Nous sommes la liste qui veut bouleverser le paysage politique et faire bouger les lignes".

"Nous voulons regarder devant nous"'

Le propos est incisif, presque chirurgical. Loin de vouloir entretenir la polémique, Jean-Christophe Angelini a, quand même, tenu lors de son intervention à affirmer haut et fort "que le bilan de l'actuelle majorité à la Collectivité est le nôtre pas celui d'un parti ou d'un homme seul. Un bilan qui doit être fondamentalement corrigé car ce peuple et ce pays méritent mieux. Nous voulons regarder devant nous".  L'attaque est précise et sans détour. 
Une nouvelle voie, sans nul doute possible, avec cette volonté d'une démarche qui ne se veut pas électoraliste, avec cette formule quasi lapidaire: " pas de porteurs de voix, mais des porteurs de sens".


Pour Jean-Christophe Angelini, le temps est venu de prendre les décisions qui vont engager l'avenir de la Corse dans tous les grands secteurs de la vie publique. Une démarche décisive pour l'avenir et pour ce faire le maire di Portivechju veut rassembler largement, au-delà des contours même de la famille nationaliste. Une démarche qui a fait ses preuves lors des dernières municipales dans la troisième ville de Corse.


Une chose est certaine les propos de Jean-Christophe Angelini mettent en avant une alternative forte entre le statu quo nationaliste et le front républicain. Plus que jamais une voie nouvelle sans allégeance, mais en agrégeant les compétences avec cette volonté forte de rassembler autour d'un projet et surtout d'éviter de négocier "autour d'un plat de lentilles ou sur un coin de table". Une "culture du projet qui tranche avec celle de l'incantation" pour donner à la Corse les chances d'aller de l'avant.
Le pari de l'avenir est donc près à être relevé pour s'en convaincre il suffit de se référer au nom de la liste Avanzemu.
Une démarche de convergence avec ce souhait d'apaiser, de rassembler et de construire. Sortir des totems pour libérer la pensée. Des messages importants  que le premier magistrat di Portivechju  a tenu, également, à adresser au FLNC di maghju 21: " il n'y a pas de chemin dans la violence, car la paix est un bien bien précieux, non pas la paix du renoncement".
Par conséquent Avanzemu veut rassembler autour d'un projet.
Dans ce sens, la publication très prochaine de la liste donnera de précieux enseignements.
---
 



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047