Corse Net Infos - Pure player corse



Sumere corsu ou de type corse : attention arnaque !


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Samedi 20 Novembre 2021 à 12:25

Depuis la reconnaissance de la race en juin 2020, l'âne corse, la valeur marchande de l'animal a presque doublé. De nombreux vendeurs profitent de l'ambiguïté entre sumere de race ou de type corse pour arnaquer les acheteurs au détriment des autre éleveurs.

Olivier Fondacci, éleveur asin, lance un appel...



U sumere corsu - photo archives CNI
U sumere corsu - photo archives CNI
Après sa reconnaissane en juin 2020 l'âne de race corse a le vent en poupe. Mais attention à l'escroquerie. Répondant aux annonces sur les différents sites de vente,  les potentiels acheteurs se font bien souvent avoir.  Olivier Fondacci, éleveur et expert asin lance un appel afin d'avertir ceux qui souhaiteraient devenir heureux propriétaires d'un âne de race corse. "Après un long combat, l'âne de race corse a été reconnu. Et depuis, les ventes se multiplient. Mais attention car il ne faut pas confondre âne de race corse, animaux certifiés et âne de type corse, ceux qui pourraient être certifiés mais qui n'ont pas été validés en commission" explique l'éleveur qui souhaite mettre en garde contre certaines escroqueries. Car un âne de race corse, est un animal qui est obligatoirement passé en commission d'approbation. Les animaux reconnus se trouvent principalement chez Olivier Fondacci, éleveur l'Asinerie de Balagne et chez Eugène Tramini le président de l'associu qui sont les principaux éleveurs et quelques un chez des particuliers. "Nous pouvons renvoyer les acheteurs vers les propriétaires d'animaux certifiés. Et si vous avez un doute sur un vendeur, nous sommes là pour répondre aux questions. Nous avons un listing des animaux déjà certifiés en race Corse". À ce jour, seulement 80 bêtes sont officiellement certifiés ARC*, Ane de Race Corse. Il est donc conseillé aux éventuels acquéreurs de contacter l'association "Associu di u Sumeru Corsu", ou Olivier Fondacci, qui sont en mesure de communiquer sur les pedigrees. usumerucorsu@orange.fr ou par téléphone Olivier Fondacci 0667918183. "Beaucoup profitent de la situation pour se faire quelques sous. Lors de l’achat il faut absolument demander les papiers". 

Comment faire reconnaitre son animal ?
Mais faire reconnaitre son animal est tout à fait possible. " Si les propriétaires pensent avoir un âne de typ race Corse, il faut contacter l'association. Nous organisons quatre fois par an des commissions d’approbation. La commission d’approbation se faut avec un jury composé d'un membre de l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation, l'IFCE*, d'un éleveur et le président de l’associu u Sumeru Corsu. L'animal doit répondre à au moins 60% des critères du standard de la race".   Il doit donc être de couleur grise, mesurer au garrot entre 1,14 m et 1,29 m, avoir sur le dos la croix de Saint-André et des zébrures sur les membres. " S'il répond à tous ces critères il sera certifié. Et s'il se reproduit avec un autre animal certifié, la progéniture sera automatiquement reconnue".
 
L’année prochaine, c'est au tour de la mule corse d'être officiellement reconnue. 















L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022