Corse Net Infos - Pure player corse


Spéculation, drogue, emploi, répression... : la vision de la Corse de demain de Ghjuventu libéra


La rédaction le Mardi 10 Septembre 2019 à 08:17

Il y a près d'un mois Ghjuventu Libera officialisait sa naissance aux Ghjurnate Internationale di Corti. Pour l'occasion le mouvement de jeunes de Corsica Libera avait organisé un débat et abordé de nombreux sujets tels que leur vision de la Corse de demain et leur soutien à l'ensemble des prisonniers et recherchés politiques .
Apès l'interpellation de deux de leurs militants, les indépendantistes se sont réunis ce dimanche au local de Corsica Libera à Lupino, pour évoquer le projet e leur structure et pour inviter d'autres jeunes à les rejoindre.
Le directoire de Ghjuventù Libera a profité de la présence de la presse pour dénoncer la garde à vue des deux militants.




Nous avons officialisé la création de Ghjuventù Libera, mouvement de jeunes de Corsica Libera aux Ghjurnate Internaziunale di Corti, il y a près d'un mois. Nous avions pour l'occasion organisé un débat sur notre conception de ce que devait être la Corse de demain, et les membres de notre bureau ont tour à tour pris la parole sur de nombreux sujets. 

Le jour de l’officialisation de la création de Ghjuventù Libera, mouvement de jeunes de Corsica Libera aux Ghjurnate Internaziunale di Corti, son secrétaire, Matteo Giona,avait pros la parole pour parler de répression et du soutien, indéfectible, de la structure à l'ensemble des prisonniers et recherchés politiques Corses.
« Un mois plus tard - signalent les jeunes militants -  Matteo et Lisandru Petroni, tous les deux mineurs, ont été interpellés puis convoqués au commissariat de Bastia avant d'être placés en audition libre toute une journée au cours de laquelle notre secrétaire a refusé de se voir soumettre à un prélèvement d'ADN, refus qui s'inscrit dans notre ligne politique en ce qui concerne le fichage systématique dont sont victimes les militants politiques Corses depuis des décennies, refus qui en plus de l'affaire pour laquelle il était entendu lui vaudra des poursuites judiciaires.»

« Nous pourrions aujourd'hui dénoncer devant vous cette répression, - continuent-ils - - mais il n'en sera rien, nous ne donnerons pas tête à ces provocations et à ces tentatives d'intimidation.»

« Qu’à l'Etat plaise ou pas, - affirment les jeunes - notre jeunesse est déterminée à concrétiser ses aspirations, elle ne se laissera ni museler, ni criminaliser. 

Nous avons d'ores et déjà entamé en interne une réflexion sur des nouveaux procédés, de nouvelles manières de lutter, même si nous ne délaisserons pas pour autant les méthodes classiques de mobilisation populaire. 

En ce sens, nous appelons l'ensemble des jeunes qui désirent faire progresser nos idées et les traduire dans les faits à nous rejoindre et a travailler à nos côtés. » 

Spéculation, drogue, langue, précarité, corsisation des emplois, réchauffement climatique, répression, nombreux sont les thèmes sur lesquels le mouvement souhaite travailler.

Une réunion de notre structure se tiendra le 15 Septembre prochain à partir de 11h heures au local de Corsica Libera à Corti. 

« Nous appelons l'ensemble des jeunes indépendantistes Corses à franchir le pas, à rejoindre Ghjuventù Libera, que ce soit en participant a la réunion du 15 Septembre,ou en nous contactant sur les réseaux sociaux. »




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria