Corse Net Infos - Pure player corse

Santa Maria Siche : Avec l'école "A Strega" Amelia Tavella imagine un temple de l'enfance pur et naturel


Rédigé par le Mercredi 29 Août 2018 à 15:39 | Modifié le Mercredi 29 Août 2018 - 15:45


Amelia Tavella, architecte Corse, récompensée par le Prix Pierre Cardin de l’Académie des Beaux-Arts en 2017, et le Prix de la Jeune Femme Architecte en 2016, livre une école en plein maquis, à quelques kilomètres d’Ajaccio.


Elle a bâti cette école à l’intérieur même de la nature, n’en modifiant ni les forces ni la beauté, mais s’en nourrissant pour nourrir en retour les enfants auxquels son œuvre, A Strega, est consacrée.
L’école vient se glisser, dans sa forme fuselée, sur un vaste terrain vierge entre deux chênes centenaires. L’un marque l’entrée de l’école, le second devient centre du jeu de la cour de ré- création. Un certain mimétisme s’opère entre le bâtiment et la butte sur laquelle il repose.

Le bois, d’une mise en œuvre délicate, offre à l’école la possibilité de vivre en symbiose avec la nature.

Cette « halle agricole », en lien avec son territoire, est constituée d’une grande résille de bois unitaire. De cette colonne vertébrale de bois que surplombe une surtoiture, s’échappent deux boîtes aux fonctions distinctes et aux vues adaptées.

Quand cette enveloppe s’interrompt, elle laisse la place au granit. Issues d’anciennes bâtisses corses, les pierres ont été retaillées sur place avant d’y être assemblées.

La surtoiture, qui offre un confort thermique et acoustique, vient surligner la topographie du site, par ces deux versants aux pentes douces, en en épousant la crête.


Amelia Tavella
Amelia Tavella

La beauté est liée à la connaissance, elle forme les esprits et les hisse vers la lumière.

Bâtir une école au centre de la nature, c’est faire la promesse de ne jamais trahir. A Strega est cette promesse pour Amelia.

Passé, présent, avenir se tiennent sur la même ligne. L’histoire se transmet et continue de s’écrire : l’enfance est reine.

C’est une invitation au ciel, au soleil.
Le savoir est clarté et la clarté est savoir. Pierre, verre, tasseaux, bois, pins, on ouvre, taille, cisèle.
Le geste est poétique.

Le bâtiment est écrin, sa peau résille.
La transparence est une obsession.
L’école s’intègre à la terre glissant en elle, la terre gardienne des enfants, s’intègre à l’école. Les forces se répondent.

Horizontalité du toit, verticalité des montagnes environnantes qui protègent. Les contrastes s’équilibrent.
A strega est un trait.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : "Les Salines de 1960 à nos jours", une exposition du 22 au 29 septembre https://t.co/U2ImqhUQgz https://t.co/VTy5AjGNUB
Mardi 18 Septembre - 21:59
Corse Net Infos : Les rallyes d’Allemagne et de Corse menacés : Lequel restera au calendrier en 2019 ? https://t.co/rCWQC6KnuB https://t.co/v4rTOIPBqd
Mardi 18 Septembre - 19:59
Corse Net Infos : Aménagement de la traversée de Funtanone-di-Vignale : Les travaux débutent https://t.co/XJtGw9ELpB https://t.co/FZAfGNJG3r
Mardi 18 Septembre - 18:39
Corse Net Infos : Fin du conflit courrier à Folelli. Le conflit au Courrier à Folelli est terminé. Les négociations ont permis d’abou… https://t.co/yxmAm8ivso
Mardi 18 Septembre - 17:38



Newsletter






Galerie