Corse Net Infos - Pure player corse

Saison 2018 : Nouvelle progression de la fréquentation hôtelière en Corse


Rédigé par le Mardi 25 Décembre 2018 à 23:06

En 2018, entre avril et septembre, 2,9 millions de nuitées sont enregistrées dans les hôtels de Corse soit une hausse de 1,7 % sur un an. Cette progression, la quatrième consécutive, est due au regain de fréquentation des touristes étrangers. Le mois de mai bénéficie de la plus forte augmentation. La fréquentation globale demeure favorable aux établissements ayant au moins 3 étoiles. Ceci est lié à l’évolution de l’offre d’hébergement vers le haut de gamme au détriment des hôtels 1 et 2 étoiles et des non classés. C'est le constat de l'Insee




Evolution de l’offre d’hébergement vers le haut de gamme
Evolution de l’offre d’hébergement vers le haut de gamme
Cette étude est issue de l’exploitation des résultats des enquêtes mensuelles de fréquentation dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques (AHCT), réalisées par l’Insee en collaboration avec la direction générale des entreprises.
Depuis Juillet 2011, un partenariat entre l’Insee Corse et l’Agence du tourisme de la Corse  (ATC) permet de réaliser une extension régionale des enquêtes nationale de fréquentions dans les hôtels.


Voici ce qu'il faut en retenir.
Si les touristes français demeurent majoritaires (71 % de nuitées), leur fréquentation diminue de 1,7 % sur un an. En effet, le nombre d’arrivées baisse et la durée moyenne de séjour par établissement reste stable (2,3 jours).
En revanche, après une saison 2017 en recul, la fréquentation de la clientèle étrangère atteint un niveau record avec près de 837 000 nuitées, soit une croissance annuelle de 10,2 %. Arrivés plus nombreux, les touristes étrangers sont aussi restés plus longtemps sur l’île. Leur durée moyenne de séjour augmente pour s’établir à 2,5 jours. Les nuitées des Allemands et des Italiens progressent respectivement de 20,7 % et de 9,4 %. La fréquentation des Britanniques croît fortement et affiche 65 000 nuitées. Seule celle des Suisses est en repli.

En lien avec la hausse de la durée moyenne de séjour de la clientèle étrangère, le taux d’occupation des chambres d’hôtels augmente de 1 point et s’établit à 70,8 % sur la saison 2018.

 

Un mois de mai au plus haut
Le nombre de nuitées hôtelières progresse de mai à août. Le mois de mai, avec un calendrier favorable incluant plusieurs ponts, a absorbé une grande partie des touristes d’avant saison et connaît une hausse importante du nombre de nuitées(+ 6,4 %). C’est d’ailleurs le seul mois qui bénéficie d’une augmentation de la clientèle française. Avec un week-end de plus que l’an passé, juin continue de progresser (+ 2,5 %). Juillet est de bonne tenue (+ 2,9 %) et la fréquentation du mois d’août croît légèrement (+ 0,4 %).


En revanche, avril et septembre sont en baisse. Après un excellent cru 2017, le mois d’avril enregistre un repli de fréquentation de 2,8 %. Cela s’explique en partie par un effet calendaire avec une semaine de moins de vacances scolaires. Septembre recule faiblement, de 0,5 %, après une croissance continue sur quatre années. Au cours de ce mois, le taux d’occupation des établissements demeure le plus élevé de la saison derrière celui du mois d’août

 

Une fréquentation favorable aux plus étoilés
La montée en gamme du parc hôtelier se poursuit et la fréquentation globale reste favorable aux établissements ayant au moins 3 étoiles.

Pour les hôtels 4 et 5 étoiles, l’entrée de nouveaux établissements dans la catégorie, et donc l’élargissement de l’offre en chambres (+ 6,4 %), entraînent une hausse du nombre de nuitées (+ 6,1 %) et ce, pour la 4e année consécutive. En 2018, cette catégorie représente un cinquième de la fréquentation .

Les hôtels 3 étoiles, qui concentrent plus de la moitié de la fréquentation, bénéficient d’une hausse des nuitées de 3,1 %.

La fréquentation des hôtels 1 et 2 étoiles est stable et celle des hôtels non classés diminue fortement (- 10,2 %). Cela s’explique notamment par une baisse de l’offre en chambres, aussi bien dans les établissements 1 et 2 étoiles (- 5,2 %) que dans les hôtels non classés (- 9,2 %).

Les bassins touristiques de l’île ne profitent pas de manière uniforme de cette saison favorable. Après une année 2017 en retrait, la Balagne enregistre la plus forte hausse du nombre de nuitées : 15,0 %. L’Extrême-Sud progresse légèrement. En revanche les bassins d’Ajaccio et de Bastia enregistrent une baisse de fréquentation, due principalement à la diminution des nuitées françaises.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude