Corse Net Infos - Pure player corse

Sainte-Marie : La police technique et scientifique à la recherche d'indices


Rédigé par le Mardi 7 Février 2017 à 18:32 | Modifié le Jeudi 9 Février 2017 - 00:11


La Direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse poursuit ses investigations après l'incendie de cartons ayant servi à la confection de la crèche à la cathédrale Sainte-Marie de Bastia et la plainte contre X déposée lundi par le chanoine Pierre Pinelli, curé-archiprêtre de la paroisse. Il s'agit notamment pour les enquêteurs de déterminer si l'embrasement des cartons et des décors en papier, indispensables à la confection de la crèche, est criminel ou bien s'il s'agit d'un incendie accidentel.


patrimoine-bastia.com
patrimoine-bastia.com
Mardi les services de la direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse ont poursuivi leurs investigations.
Ils attendent notamment les éventuels indices - de la police technique et scientifique qui a opéré sur place peu après les faits - qui pourraient leur permettre d'orienter leur enquête dans un sens ou dans l'autre.
Il n'en demeure pas moins, qu'au lendemain de l'incendie - rapidement maîtrisé par des paroissiens - l'émotion est grande au sein de la communauté des paroissiens de Sainte Marie qui dénoncent une "profanation".
Il est vrai qu'ainsi que le soulignait un communiqué de cathédrale "les dégâts matériels sont nombreux, les fils de l'installation sono, les marbres, et les stalles à proximité ont été altérés, l'enfumage important à quant à lui provoqué une dégradation de l'édifice."
Le Chanoine Pinelli, curé-archiprêtre de Santa Maria, qui a déposé plainte contre X lundi après-midi, était lui aussi très affecté et inquiet après les faits qui ont par ailleurs mobilisé la municipalité et la direction du patrimoine de la ville.

Réaction

Le bureau politique FN RBM  fédération de Corse. 
"Les militants, sympathisants, Cadres et élus de la Fédération de corse du Front National condamnent avec la plus grande fermeté l’acte innommable commis le dimanche 5 février  à la  cathédrale Sainte Marie de Bastia. Il s’ajoute à la trop longue liste des profanations  subies  par les églises de Corse.
Cette nouvelle tentative de destruction de ce symbole de la chrétienté pour tous les Bastiais et les Corses doit être unanimement  condamné par tous les élus.
Il s’agit d’actes anti-corse au même titre que les notions de communauté de destin et de vivre ensemble que l’on veut imposer  au détriment de nos valeurs les plus sacrés.
La Corse ne peut accueillir de personnes tentant  d’imposer par la force, le feu et la destruction d’autres religions."

 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie





Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : Le Projet 2CV mené à bien par le Rotary et le CFA de Haute-Corse https://t.co/qwDL2H4M6f https://t.co/OpDCezCSpS
Jeudi 21 Juin - 00:06
Corse Net Infos : ACA-Le Havre : Les sanctions sont tombées https://t.co/E1D3iUCdzF https://t.co/X2gpge0X0i
Mercredi 20 Juin - 22:16
Corse Net Infos : #ACAHAC ACA-Le Havre : Les sanctions sont tombées https://t.co/KGc3QEUTIE
Mercredi 20 Juin - 22:10
Corse Net Infos : Hôtellerie durable et charte séjour plus vert : Le projet « Rispettu » commence à porter ses fruits…… https://t.co/m2YluUu5fK
Mercredi 20 Juin - 21:55



Newsletter






Galerie