Corse Net Infos - Pure player corse

STC : « Amplifier notre score de 2014 aux élections du 6 décembre prochain »


Rédigé par Philippe Jammes le Vendredi 9 Novembre 2018 à 12:09 | Modifié le Vendredi 9 Novembre 2018 - 17:37


Lors d’une conférence de presse, tenu dans ses locaux de Bastia, le STC a annoncé ses objectifs pour les élections des représentants du personnel de la fonction publique qui auront lieu les 6 décembre prochain. « Ces élections qui ont lieu tous les 4 ans, permettront d’apprécier la représentativité des syndicats et de déterminer la composition des instances paritaires telles que les Commissions Administratives Paritaires (CAP), du Comité Technique (CT), du Comité d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), la Commission Consultative Paritaire (CCP) » indique Jean Brignole, secrétaire national du STC.


« Aujourd’hui, 1ère organisation syndicale de Corse, notre objectif global sera d’amplifier notre score de 2014 » ajoute t-il.
Lors de ces élections, qui avaient concerné 17 221 électeurs,  le STC était arrivé largement en tête avec 32,6 % des suffrages exprimés contre 16,21 à la CFDT et 12,55 à la CGT dans le domaine de la FPE (Fonction Publique d’Etat), FPH (Fonction Publique Hospitalière) et FPT (Fonction Publique Territoriale).  
« Pour ces élections 2018 le STC sera présent dans l’ensemble des services de l’Etat, en particulier dans l’éducation nationale » commente encore J. Brignole. « Notre syndicat sera présent dans une multitude de collectivités locales, en particulier, à la CdC, Ajaccio, Bastia, les 2 centres de gestions, la CAPA, la CAB et de nombreuses communautés de communes. Il sera présent dans les deux services incendies, dans les 6 hôpitaux de l’île et au niveau des 4 métiers de La Poste ».


Si aujourd’hui ce sont les nationalistes qui sont à la tête de la Collectivité de Corse, cela n’empêche pas le syndicat de se battre pour les salariés. « Nous nous battons au quotidien afin d’obtenir la titularisation d’agents contractuels, la reconnaissance de la qualification des agents ainsi que la qualification par les collectivités des emplois correspondants. Aujourd’hui, après un travail accompli depuis 4 ans, dès 2015, le STC s’est mis en ordre de marche afin de construire cette hyper collectivité, car la Corse en a besoin. C’est pour cela que notre organisation doit faire le score le plus significatif afin d’influer sur la vie des agents et au-delà sur le devenir de la Corse ».

Autre challenge pour le STC, devenir le premier syndicat dans l’enseignement, aujourd’hui dominé par la FSU. Mais pour  Jean-Pierre Luciani, secrétaire national du STC Educazione, aux prochaines élections, le STC  peut créer la surprise et devenir force de frappe …
CNI a rencontré ces deux leaders syndicaux. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie