Corse Net Infos - Pure player corse

SC Bastiais : "Cette année, c’est nous qui allons prouver que le public a raison de nous soutenir » annonce le président Ferrandi


Rédigé par Philippe Jammes le Mardi 14 Août 2018 à 17:11 | Modifié le Mercredi 15 Août 2018 - 23:52


Conférence de presse de rentrée pour les dirigeants du SC Bastiais mardi après midi au stade Armand Cesari à Furiani. Claude Ferrandi, président, et Pierre-Noël Luiggi, vice-président, fêtaient en ce mardi leur 1er anniversaire à la tête du club. Avec Stéphane Rossi, l’entraineur de National 3, ils ont lancé la saison et expliqué leur projet. Une réunion publique est aussi prévue entre le 29 et le 31 août, soit à la salle polyvalente de Lupino, soit au centre culturel L’Alb’Oru.


Stéphane Rossi, entraîneur, Claude Ferrandi, président, et Pierre-Noël Luiggi, vice-président, ont lancé la saison du SC Bastiais
Stéphane Rossi, entraîneur, Claude Ferrandi, président, et Pierre-Noël Luiggi, vice-président, ont lancé la saison du SC Bastiais
Les déclarations en Conférence de presse par ordre « d’apparition »

Pierre-Noël Luiggi :
« Nous avons de très très grosses ambitions pour le club. La montée en National 2 et aussi une meilleure structuration de l’association SCB avec les forces vives  de la région sur le modèle du Barca ou de Guingamp. Nous avons décidé de créer une SCIC, Société Coopérative d'Intérêt Collectif, avec l’objectif de lever des fonds. Cette SCIC est ouverte à tous : collectivités, entreprises, diaspora… Les souscriptions seront lancées à la fin de l’hiver.  Cette SCIC, nous pourrons d’ailleurs la conserver lorsque nous retrouverons le statut professionnel. En ce qui concerne l’association, nous intégrerons 2 membres du bureau des SOCIOS. Ils rejoignent donc le bureau du SC Bastiais et nous aideront au montage de cette SCIC. Toujours en ce qui concerne l’association, le liquidateur judiciaire nous réclame des fonds et nous sommes en négociations avec lui. Aujourd’hui, la situation financière de l’association est stabilisée, en voie de règlement ».

Claude Ferrandi :
« L’intégration de ces 2 membres des socios est une étape importante dans nos relations avec les supporters, pour travailler sereinement avec eux notamment à la création de la SCIC et à une gouvernance partagée. Si l’objectif premier est la montée en N2, on ne néglige pas pour autant la jeunesse qui est le poumon d’un club. L’Académie, qui remplace de centre de formation, fonctionne bien et le centre d’hébergement est ouvert. Rouvrir ce centre, c’était symboliquement très important. On a fait venir des jeunes U19 de Haute-Corse, du Sud de l’ile et même de Côte d’Azur. Le centre est dirigé par David Suarez avec comme assistants notamment Stéphane Guilleman et Julien Bangala. Mais il y a aussi de nombreux bénévoles qui œuvrent auprès des jeunes. Au niveau du National 3, notre budget est pratiquement similaire à la saison passée, soit environ 1,9 million d’euros.
Au niveau des abonnés, à l’heure actuelle (ndlr : au 14 août), nous en comptons 897. La campagne d’abonnements se poursuit bien sûr et nous sommes confiants. Je sais que beaucoup de gens nous reprochent la programmation des matchs le samedi à 15h. Il faut savoir que c’est un choix sportif et nous l’avons pris en concertation avec le staff. Concernant la boutique, nous avons fait le choix de la conserver avec une société qui la gère et de lui donner un nouveau souffle, mais cela a un coût. Le chiffre d’affaire est faible, mais on la garde car c’est une vitrine pour le club. Aujourd’hui, nous avons toujours besoin de soutien. Nous avons compris et analysé nos erreurs de l’an passé et nous en sortons plus forts, avec plus de certitudes. Cette année, c’est nous qui allons prouver que le public a raison de nous soutenir ».

Stéphane Rossi :
« Je reviens sur le choix de jouer à 15h. La Fédération impose déjà de jouer le samedi à 15h. L’an passé, nous avions planifié les rencontres à 20h pour avoir plus de public. Mais cela nous a pénalisé et avantagé les équipes adverses qui, elles, nous faisaient jouer à 15h chez elles. Des déplacements difficiles et fatigants avec un départ très tôt le matin et peu de temps pour se reposer. Cette saison, les équipes, qui viendront du continent, seront dans ce même handicap. Elles n’auront plus le confort d’arriver le matin, de bénéficier d’un long temps de repos avant le coup d’envoi à 19h ou 20h. Coté recrutement, nous avons misé sur des joueurs expérimentés qui ont tous évolué à un niveau supérieur. Des joueurs qui nous ont fait défaut la saison passée en termes d’agressivité et de combativité.  Cette année, on a eu le temps de recruter ces joueurs d’expérience. On a les moyens de monter en N2 et je pense que notre équipe est très forte du point de vue athlétique et ça peut faire la différence. Certains déplorent le départ de Benhaim, mais il était prévu déjà avant même la fin de la saison dernière, il nous l’avait dit. Le fait de lui confier le brassard de capitaine lors du dernier match n’était pas anodin. C’était une récompense pour lui, une reconnaissance du club. Aujourd’hui, le groupe est complet mais si une pépite nous est proposée, je pense que les dirigeants feront l’effort.  Je m’appuierai aussi sur les jeunes, les U19. Ce sera d’ailleurs en quelque sorte notre équipe réserve. Le groupe, dans lequel nous allons évoluer, est à mon sens un groupe très homogène avec des équipes qui ont un passé, une culture comme Istres ou Cannes. Il nous faudra donc être performants et, à ce titre, le match de samedi est déjà très important. Nous nous considérons comme en mission. On doit aller à l’essentiel : club, championnat, victoire  ».
 




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse