Corse Net Infos - Pure player corse

"Rues des Suds" : Les graffeurs dans les rues de Saint-Florent avant Rio, Marseille et Dakar


Rédigé par le Lundi 27 Juillet 2015 à 23:59 | Modifié le Mardi 28 Juillet 2015 - 00:52


Depuis 17 années, à travers l’organisation du festival Porto Latino, les membres de Porto Latino ont été amené à connaitre et à échanger avec des acteurs culturels d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Europe. L’idée et le désir de réaliser des échanges artistiques intercontinentaux est donc présente au sein de ce réseau depuis plusieurs années. En 2015 grâce à la collaboration entre l’Institut Français et la Collectivité Territoriale de Corse il est désormais envisageable d’initier une coopération entre des acteurs culturels du Brésil, de France (Marseille et Saint Florent) et du Sénégal (Dakar).


"Rues des Suds" : Les graffeurs dans les rues de Saint-Florent avant Rio, Marseille et Dakar

L’objectif premier de cette coopération croisée Amérique latine, continent européen et Afrique centrale est de montrer à travers les identités artistiques propres à chacun des artistes, les convergences idéologiques de ces territoires au-delà des frontières terrestres et maritimes. Le thème étant le développement durable dans les spectacles, les artistes auront à cœur de travailler la matière au plus près de l’environnement, ainsi tous les supports auront vocation à être recyclés et les matériaux utilisés seront biodégradables.
La dimension développement durable dans son acception « Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations » sera intégrée au coeur des créations puisqu’il sera question d’identité et d’échanges en vue de la confrontation et connaissances des cultures.

L’objectif est aussi d’enrichir chacun des festivals participants à cet échange grâce à une offre culturelle différente, difficile à mettre en place dans un cadre traditionnel. Cela permettra ainsi à un public assez large d’accéder à une programmation originale et diversifiée.

Enfin, grâce à ce projet de coopération, nous pourrons valoriser les territoires au-delà de leur touristique traditionnel en offrant à ceux qui viendront découvrir ces jeunes talents, une autre vision de la culture locale, faite d’identité, de modernité et de dynamisme autour d’artistes plasticiens innovants et de musiciens reconnus.


Arts plastiques
Brésil

Acidum Project, est une nouvelle proposition de l’Art urbain créée en 2006 par l’artiste Robézio Marqs ( a.k.a AC/D1 ) et Tereza Dequinta. Le collectif a déjà réalisé différentes oeuvres au long de ces dernières années dont le livre “Entregue às Moscas”. Aujourd’hui reconnu mondialement ils travaillent sur des murs de grande dimension à travers des résidences artistiques dont la principale base est Rio de Janeiro avec l’Institut Rua et la Galerie Huma. Ils participent dans certains des plus importants projets de Arts Urbains du Brésil dont le festival Art Rua, soutenu par le secrétariat de la Culture de São Paulo et de l’Etat de Ceara. Ils rayonnent également dans le monde en ayant réalisé des projets artistiques à Lisbonne, Paris, Amsterdam(festival R.U.A), au Wynwoods Walls à Miami (considéré

 

France
Saint-Florent : Graffink 2B (Soez et Karmathéora) deux jeunes artistes autodidactes originaires de Bastia qui se sont fait un nom depuis 2013 dans le domaine du Graff insulaire en réalisant des oeuvres intégrées au cœur de la cité de Bastia (décoration mairie annexe, parc pour enfants,concessionnaire Mercedes qui leur a confié de revisiter le design de la «Nouvelle Smart».
Marseille : Design Maker: Joris Arnaud et Lucas Ben Zukri. Diplômés en 2010 de l’Ecole Supérieure d’Art Graphique Axe Sud de Marseille


Sénégal
Dakar : Mbautta : ses graffitis s’articulent autour de son engagement social, politique et éducatif. Lauréat du prix Révélation du festival international Festigraff 5, ce jeune artiste de la banlieue dakaroise a le graffiti dans les veines depuis quinze ans.
Docta : artiste du graffiti Docta est le véritable «God Father» du graffiti africain, il est l’un des précuseurs de cet art urbain dans l’Afrique Occidentale. Des persos au lettrage Docta allie «Wild Style», «Bubble», 3D et/ou masques africains, sous une ambiance de couleur et une techniquede fond subliminalement artistique avec des messages forts qui parlent à toutes les générations comme l’évènement mondial du graffity).


Musique

Brésil
Criolo : A près de 40 ans, Criolo (de son vrai nom Kleber Cavalcante Gomes) est considéré par l’immense Caetano Veloso comme l’une des plus importantes figures de la musique brésilienne actuelle. Issu de la scène hip-hop de Sao Paulo, il a su en quelques années se faire un nom au-delà de cet univers cloisonné. Il entre avec une facilité déconcertante dans des rythmes afrobeat, des univers jazzy, des ambiances trip-hop pour mieux se réapproprier ensuite le rap, le dub et la samba.


France-Corse
Pierre Gambini : musicien, auteur compositeur interprète, l’artiste a développé un style musical singulier. Ses compositions arpentent les chemins d’une musique rock alternative, tout en puisant dans ses racines. Il écrit ses textes dans une langue corse poétique, contemporaine,imagée. Son univers joue autant sur un registre émotionnel que vindicatif, c’est finalement un artiste engagé qui distille de sa voix et de son imaginaire, sa vison du monde.


Les actions

Dans le domaine des Arts plastiques il s’agit de mettre en place des résidences d’artistes avec des graffeurs de Rio de Janeiro, de Marseille, de Saint Florent en Corse et de Dakar au Sénégal afin de réaliser une oeuvre en commun sur des panneaux, sur des murs et sur des trottoirs ; oeuvre commune ayant pour thématique le développement durable dans le spectacle et les échanges artistes artistiques entre Amérique du Sud, Europe et Afrique.

Ces résidences auront lieu à Saint Florent lors du festival Porto Latino du 5 au 8 août 2015, puis se poursuivront à Rio lors du festival Art Rua du 1er au 14 septembre 2015, ensuite à Marseille lors de la Fiesta des Sud de du 15 au 18 octobre 2015 et enfin à Dakar lors du festival Yakaar du 4 au 7 novembre 2015

 

Dans le domaine de la musique il s’agit de mettre en place un échange artistique entre Rio deJaneiro et la Corse en produisant le jeune musicien Hip Hop Criolo en Corse et Pierre Gambini artiste de la Nouvelle Scène Corse à Rio de Janeiro.
Le concert de Criolo aura lieu le 7 aout lors du festival Porto Latino de Saint-Florent.
Le concert de Pierre Gambini se tiendra le 12 septembre dans le cadre du festival Art Rua de Rio de Janeiro.




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine