Corse Net Infos - Pure player corse

Riunione pubblica di Core In Fronte in Lisula quellu marcuri


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Jeudi 7 Février 2019 à 13:42

La première réunion publique du mouvement politique nationaliste Core In Fronte s'est tenue ce mercredi soir , 6 février, au cinéma le Fogata de Lisula.




En présence d'une soixantaine de personnes, figures militantes nationalistes de différents partis, sympathisants ou observateurs, la première réunion publique de Core In Fronte a rencontré un franc succès.  Réunion-débat animée par Paul Félix Benedetti, Jean-Baptiste Arena, Saveriu Antone, Brigitte Artily, Pierre-Francois Bascoul, Véronique Orsini, Saveriu Antone Rossi, il fallait également noter la présence de Félix Benedetti et Philippe Antolini, membres du collectif Patriotti.  
"Un annu fà, si strutturava Core In Fronte, indè à cuntinuità di l'elezzione tarrituriale. Avemu principiatu incù riunione cù simpatizanti è militanti è oghje vulemu fà u giru di i rughjoni per scuntrà i corsi. Prima a Balagna, rughjone emblematicu di u cattivu sviluppu per a Corsica, induve ci hè assai speculazione immubiliare. Avemu u sintimu d'esse spusessati di a nostra tarra, a nostra cultura, allora chì à Balagna hè stata un ghjornu arradicata indè a tradizione Corsa. Ci vole dunque oghje firmà attenti è stà à fianc'à i corsi per permetteli di campà megliu è ritruvà a so identità" spieca Paul-Félix Benedetti, militant de Core In Fronte. Per oghje, u muvimentu conta 300 aderenti. "

"In Balagna, ci sarà una strutturazzione di u gruppu. Ste riunione permettenu à a ghjente di manifestà i so interessi, i so ingagiamenti". La première partie présentait les idées générales qu'ils défendent. "Nous ne sommes pas adossés à la majorité qui gouverne. Nous ne sommes pas associés à une prise de décision ni en amont ni en aval. Nous sommes dans la majorité des corses, qui se battent pour la justice sociale, ceux qui ne veulent pas mourir, et ceux qui se battent pour le droit à notre histoire et un avenir meilleur. Nous nous situons dans les camps de la Corse. Nous sommes les héritiers de Pasquale Paoli et des revendications primaires[...] Notre combat est sur 2 niveaux. Le 1er est stratégique. Nous sommes en recherche de souveraineté. Nous voulons donner à la Corse la même place que l'île de Malte qui est un état souverain. [...] La première étape pour la Corse est un étape d'autonomie, nous on dit 10 ans d'autonomie. C'est une promesse de campagne faite par Macron lors de sa visite à Bastia. Il doit la tenir avant la fin de son quinquennat". Durant ces 10 ans, Core In Fronte revendique la gestions de toutes les administrations. L'éducation, la santé, la fiscalité, le patrimoine, la culture, le police intérieure. Dop'à quella prisentazione generale, i militanti di Core In Fronte, anu lasciatu à parola à l'assemblea. Parechji sugetti sò stati evucati, anzituttu u fundariu, l'agricultura, à gestione di i frazi.".







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Février 2019 - 12:18 Santé : La grippe fait de la résistance en Corse !

Mercredi 20 Février 2019 - 11:22 Don du sang : Une affluence record à Ghisonaccia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie













Newsletter



Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio