Corse Net Infos - Pure player corse

Risque d'incendie : fermeture des massifs forestiers du Fango, de Bonifato et de l’Agriate


V.L. le Jeudi 8 Septembre 2022 à 18:29

Le risque d'incendie est estimé très sévère dans les massifs forestiers du Fango, de Bonifato et dans le Territoire de l’Agriate à cause du vent qui se maintient au nord de l'ile entre 60 à 70 km/h. C'est la raison pour laquelle la préfecture de Haute-Corse a décidé ce jeudi leur fermeture à compter du vendredi 9 septembre à 7 heures jusqu'au samedi 10 septembre à la même heure



Photo illustration
Photo illustration
Ainsi "en application des prescriptions prévues par l'arrêté du 3 juin 2022 réglementant l’accès des personnes, la circulation et/ou le stationnement des véhicules dans les massifs forestiers en cas de risque incendie « Très Sévère » ou « Extrême » et au regard du risque « incendie feu de forêt » expertisé très sévère sur la zone Feux de Forêt 217 «Balagne» par les services de Météo-France, pour demain" le préfet de Haute-Corse a décidé d'interdire la "circulation aux personnes et aux véhicules sur les pistes et voies non revêtues du massif du Fango, de la forêt de Bonifato et de la partie Ouest du Territoire de l’Agriate à compter du  septembre à 7 heures jusqu'au samedi 10 septembre à la même heure​"
 
 

Les bons comportements

La population est appelée à adopter les comportements préventifs suivants : 
• respectez strictement l’interdiction d’emploi du feu et la fermeture des massifs 
susvisés, 
• n’utilisez votre véhicule que sur les chemins autorisés, 
• limitez vos déplacements dans les massifs non fermés, 
• ne faites pas de barbecue en forêt, 
• campez uniquement dans les lieux autorisés, sécurisés et protégés, 
• ne fumez pas en zone boisée, ni à proximité. Ne jetez pas de mégots par la vitre de la voiture. 
L’ensemble des services engagés pour la prévention et la lutte contre les incendies de forêt sont mobilisés et sont appuyés par des renforts nationaux. 
Il est demandé à toute personne témoin d’un départ de feu d’alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112 (appel gratuit). 
De même, il est recommandé de signaler tout comportement suspect aux forces de sécurité (gendarmerie et police) qui participent pleinement au dispositif « feux de forêt » au titre de la lutte contre la pression incendiaire dans ce cadre, gendarmes et policiers sur réquisitions du procureur de la République, pourront procéder à des contrôles routiers avec ouverture et fouille de coffre durant cette période.