Corse Net Infos - Pure player corse

Renouvellement de la chambre de l'Agriculture de la Haute-Corse : Via Campagnola présente son projet à la mairie d'I Catari


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Vendredi 11 Janvier 2019 à 23:53 | Modifié le Samedi 12 Janvier 2019 - 15:08


La campagne pour l'élection de la Chambre de l'agriculture de la Haute-Corse a débuté. Quelques jours avant l'ouverture des votes des représentants qui se poursuit jusqu'au 31 janvier, Via Campagnola a présenté son programme à la mairie de I Catari.



 

 

Les membres de la liste Via Campagnola, candidats à l'élection des représentants de la Chambre d'agriculture 2B, ont invité ce vendredi soir, à la mairie d'I Catari, les agriculteurs et consommateurs de Balagne, à une réunion débat, afin de présenter leur propositions. 

En tribune, Mathieu Marfisi, Laetitia Simeoni, Paul-André Fluixa et Nelly Lazzarini, les têtes de liste. Dans la salle une trentaine d'agriculteurs, colistiers pour certains, de Balagne et de Haute-Corse. 

"Nous défendons une agriculture paysanne, fermière, à valeur ajoutée qui permet aux agriculteurs de vivre de leurs exploitations, qui s'inquiètent de la gestion foncière, de la gestion des ressources de l'environnement. Nous voulons sortir d'un système de déclaration de surface et ramener à des critère liés à la production, valoriser ces filières de qualité, permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail et avoir une gestion foncière importante" expliquait Mathieu Marfisi, tête de liste.  

 

"Notre politique est de remettre la production au cœur de la politique agricole corse. Contrairement aux autres listes, nous avons une vision sur toute l'île. Notre liste est une liste d'ouverture avec des personnes qui aiment travailler. Nous sommes les seuls à organiser des réunions à travers les différents territoires, afin de rencontrer les agriculteurs. L'agriculture doit être plus productive en Corse. Le travail doit être valorisé. Pour cela, nous devons trouver des solutions et mettre en place des outils. Nous sommes dans un système où les agriculteurs n'arrivent pas à de vivre de leur travail". 

 

Et Laetitia Simeoni ajoutait :" Nous sommes nombreux à travailler avec la même conviction. Nous sommes tous des passionnés mais nous sommes moins représentés que ceux qui ne travaillent pas, qui ont plus de temps. Ils sont plus reconnus. Avec ce système déclaratif qui s'est développé, nous nous retrouvons avec des rentiers de l'agriculture, plus de réels agriculteurs. Aujourd'hui, il y a eu une défaillance au niveau de la chambre. C'est pour cela que nous nous présentons et que nous voulons gagner ".


 

Le circuit court: du producteur au consommateur 

 

Lors de cette réunion, Nelly Lazzarini, la représentante du magasin cortenais "Robba Paisana" fondé en 2015, a présenté la boutique de producteurs.

 " C'est une démarche collective, née de la réflection de quelques producteurs. Nous sommes éleveurs caprin avec mon mari vers venaco. Il y a un peu plus de 3 ans, avec un groupe d'amis issus de Via Campagnola, nous nous sommes mutualisés pour nous rapprocher d'un centre de consommation. Cela permet aux consommateurs corses d'accéder à des produits de qualité, à un prix accessible. Aujourd'hui, 4 ans après, nous sommes toujours 6 producteurs fondateurs, aux côtés d'une soixantaine de producteurs apporteurs. Ils doivent être producteurs et transformateurs et déclarés à la MSA. Nous avons des produits d'appel, viande, vin, fromage mais ils nous manque un produit. Le maraîchage et notamment du maraîchage bio".





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie