Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Rallye Costa Serena - Côte des Nacres : La 23e édition pour Renaud Santini (Peugeot 208)


GAP le Dimanche 11 Février 2024 à 19:29

Après une entame très humide samedi en milieu de journée, la 23e édition du rallye National Costa Serena - Côte de Nacres vivait ce dimanche matin son dénouement avec deux spéciales: Ponte di A Sarra di Fium’Orbu – Pinellu (11,59km) et Vintisari – U Travu (14,37km) à parcourir deux fois. La victoire est revenue à Renaud Santini sur (Peugeot 208).



Eric Giannini
Eric Giannini
Au sortir du parc fermé de Solenzara  Renaud Santini (Peugeot 208) comptait 43'' d'avance sur l'Alpine d'Eric Giannini  et 47'' sur la Golf de Patrice Launay. Une belle avance mais rien n'était joué à l'entame de cette journée plus longue que la
précédente et sur des tracés, toujours humides.
Paul-André Mariani (Polo) vainqueur l'année passée, qui avait hypothéqué ses chances de succès dès la première spéciale la veille dans Abbazia, se rappelait aux bons souvenirs de ses adversaires dès l'ouverture de la journée en s'imposant dans Ponte di a Sarra - Pinellu devant Renaud Santini (Peugeot 208).

Ce scénario se répétait dans la longue du rallye Vintisari -u Travu avec ses 14,3 kilomètres.
A deux spéciales de la fin du Costa Serena Renaud Santini, qui avait avait assuré l'essentiel lors du début de cette seconde journée, comptait 53''7 sur son Dauphin Eric Giannini (A110). Avant même de rentrer dans la seconde boucle il était acquis que sauf fait de course, Renaud Santini avait de très bonnes chances de remporter cette édition 2024.


La fin du rallye permettait à Mariani d'engranger deux nouveaux temps scratch, de quoi éprouver bien des regrets alors que Santini assurait. Le centre d'intérêt se concentrait sur les places restantes sur le podium.
Quand les autos rentraient ce dimanche après-midi au parc fermé à Solenzara, Renaud Santini, deuxième l'année passée, pouvait savourer son succès,
il devançait l'A110 d'Eric Giannini de 46''7 et la Skoda de Baptiste Ghipponi de 49''8. Patrice Launay et la Golf échouaient finalement au pied du podium à 54''8 du vainqueur.
En VHC, sans surprise le Porto-Vecchiais Jacques Pinna sur la M3 s'est imposé

Les classements

ES5 : Ponte di A Sarra di Fium’Orbu – Pinellu (11,59km)
1.Mariani-Gorguilo (Polo) 8'31''5, 2. Santini-Nanni (Peugeot 208) 8'34''3, 3. Ghipponi-Susini (Skoda) 8'37''2, 4. Nannucci-Ottobrini (205 GTI) 8'41''2, 5. Giannini-Chiappe (A110) 8'41''3.

ES6 : Vintisari – U Travu (14,37km)
1. Mariani-Gorguilo (Polo) 9'46''5, 2. Santini-Nanni (Peugeot 208) 9'57''2, 3. Giannini-Chiappe (A110) 10'00''5, 4. Ghipponi-Susini (Skoda) 10'05''2, 5. Launay -Launay (Golf) 10'05''9.

 ES7 : Ponte di A Sarra di Fium’Orbu – Pinellu
1. Mariani-Gorguilo (Polo) 8'12''1, 2. Ghipponi-Susini (Skoda) 8'30''3, 3. Giannini-Chiappe (A110) 8'33''2, 4. Launay-Launay (Golf) 8'33''5, Santini-Nanni (Peugeot 208) 8'39''4.

ES8 : Vintisari – U Travu (14,37km)
1. Mariani-Gorguilo (Polo) 9'29''8, 2. Ghipponi-Susini (Skoda) 9'57''00, 3. Launay-Launay (Golf) 10'06''7, 4. Giannini-Chiappe (A110) 10'08''8, 5. Santini-Nanni (Peugeot 208) 10'09''6.


Classement général
1. Santini-Nanni (Peugeot 208) 1h05'07''3, 2. Giannini-Chiappe (A110) à 46''7, 3. Ghipponi-Susini (Skoda) à 49''8, 4. Launay-Launay (Golf) 54''8, 5. Renucci-Simeoni (C2) 1'49''5.

VHC
1. Pinna-Dominici-Gulli (M3) 1h04'12''8, 2. Figueiras-Ribière (M3) 1h08'50''4, 3. Limongi-Leonelli (MK2) 1h12'39''5, 4. Gigon-Blanc (Subaru Legacy) 1h55'25''1