Corse Net Infos - Pure player corse



Rachat de Corse Matin : la lettre ouverte du SNJ et STC Corse Presse au président Macron


La rédaction le Jeudi 2 Juin 2022 à 17:22

Le SNJ (Syndicat National des Journalistes) de La Provence et de Corse Presse et le STC (Syndicat des Travailleurs Corses) de Corse Presse nous prient de publier la lettre ouverte qu'ils adressent au Président de la République, Emmanuel Macron.



La lettre

Monsieur le Président de la République,
Les groupes de presse La Provence et Corse Matin vont-t-ils être le funeste et dernier dommage collatéral des affaires Tapie, dont ils ont déjà tant souffert ? L'Etat, principal créancier de la procédure en liquidation du groupe GBT, peut-il laisser l'avenir de 850 salariés - qui portent à bout de bras une entreprise acculée financièrement et privée d'investissements depuis des années - se dissoudre dans les manoeuvres dilatoires de son actionnaire minoritaire ?
C'est bien le risque que nous encourons aujourd'hui, et dont nous voulons solennellement vous alerter lors d'un entretien que nous sollicitons à l'occasion de votre visite demain à Marseille.
En effet, dans le cadre de la procédure en liquidation des affaires Tapie, la cession des 89% des parts de GBT au sein du groupe La Provence a fait l’objet d’un appel d’offres fin 2021 : le projet présenté par CMA CGM a été retenu par le liquidateur comme le mieux disant. Les 6 CSE, consultés sur cette offre, ont rendu un avis unanimement favorable.
Or depuis des semaines, le groupe est otage de recours juridiques à répétition qui, non seulement paralysent son fonctionnement mais le conduisent tout droit vers une procédure collective !
L'Etat peut-il ainsi regarder mourir un grand groupe de presse alors qu'une possibilité de relance se dessine avec le projet retenu par les CSE ? L'Etat peut-il bouder les 80 millions d'euros avancés par la CMA CGM en remboursement d'une partie de la dette de Bernard Tapie ?
Au-delà de la bataille qui vire au concours d'ego entre deux milliardaires et outre notre souhait de voir respecté l'avis favorable donné par les représentants du personnel en CSE, nous nous devons de vous alerter sur l'impérieuse nécessité de voir cette saga judiciaire se clore au plus vite au risque sinon de mettre en péril deux titres de presse quotidienne régionale.
L'enjeu dépasse largement le simple conflit commercial. C'est l'avenir de 850 salariés et de leurs familles qui est en jeu comme la nécessité démocratique d'une presse plurielle et économiquement forte.
Comptant sur l’attention bienveillante que vous porterez à notre sollicitation, nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en nos sentiments les plus respectueux.

Le 1er juin 2022
Le Syndicat National des Journalistes, SNJ, de La Provence et de Corse Presse.
Le Syndicat des Travailleurs Corses, STC, de Corse Presse
Capture d’écran de la Une de ce 2 juin
Capture d’écran de la Une de ce 2 juin














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022