Corse Net Infos - Pure player corse

Propos anti-corses : Les syndicats et Jean-Guy Talamoni demandent le départ du directeur des Finances publiques


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 30 Mars 2018 à 22:44 | Modifié le Samedi 31 Mars 2018 - 00:48


Le directeur régional des Finances publiques aurait, selon les syndicats CGT et FO Solidaires, tenu des propos "anti-corses" au Secrétaire d’Etat, Olivier Dussopt, lors de sa visite, lundi dernier à Ajaccio. En présence d’agents des finances et en ses termes : « Soyez assuré, Monsieur le Ministre, que dans le cadre du contrôle fiscal, nous ne ciblons que les Corses, pas les étrangers, ni les Continentaux ». Les syndicats, qui dénoncent une discrimination, demandent le départ du directeur régional, et en ont appelé au président de l’Assemblée de Corse. Jean-Guy Talamoni a immédiatement saisi par courrier le Premier ministre. La direction des finances publiques dément la tenue de tels propos. Le Préfet de Corse recevra les syndicats le 4 avril.


Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse.
Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse.
Les propos ont ému les syndicats CGT et FO Solidaires des finances publiques de Corse du Sud qui en ont informé le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni. Reçus jeudi par le cabinet du président, les responsables syndicaux ont expliqué qu’ils ont diffusé, au sein de leurs services, le compte-rendu de la rencontre entre Olivier Dussopt, le 26 mars dernier, et les agents des Finances publiques d’Ajaccio en présence du Directeur régional. Selon les deux syndicats, ce dernier aurait, lors de la présentation des fonctionnaires du Pôle de contrôle et d’expertise et du Pôle de contrôle Revenus patrimoine, distingué les agents corses de ceux qui ne l’étaient pas.
 
Cibler les Corses
En outre, le syndicat FO relate dans un tract interne que le Directeur régional se serait adressé au Secrétaire d’Etat en ces termes : « Soyez assuré, Monsieur le Ministre, que dans le cadre du contrôle fiscal, nous ne ciblons que les Corses, pas les étrangers, ni les Continentaux ». Des propos, qui, selon les deux syndicats, « reconnaissent les Corses pour mieux les stigmatiser ». Ce même directeur aurait tenté de démontrer au Ministre que les agents des Finances publiques témoignent d’un sentiment d’insécurité lorsqu’ils sont appelés à venir exercer les missions de contrôle en Corse.

Lettre au 1er Ministre
Pour le président Talamoni, « ces propos, dont font état les syndicats, présentent manifestement un caractère discriminatoire et ouvertement raciste ». Face à ces éléments, il a donc écrit au Premier Ministre, Edouard Philippe, « afin qu’il fasse connaître sa position sur des faits qui, s’ils étaient avérés, seraient d’une grande gravité, et de nature à justifier des excuses publiques ainsi que la fin de la mission du Directeur régional des Finances publiques dans l’île ».

Lettre de Jean-Guy Talamoni à Edouard Philippe

Les syndicats CGT et FO demandent « le départ sans délai » du Directeur régional des Finances publiques

Syndicat CGT des finances publiques de Corse : « Il est intolérable de jeter la suspicion sur des fonctionnaires d'origine Corse »
«  Après les propos qu'aurait tenu le directeur régional des Finances publiques lors de la visite des services, lundi dernier avec le ministre Dussopt, la CGT tient à donner sa position.
Si les propos du directeur sont confirmés, il doit quitter la Corse sans délai. En effet, il est intolérable de jeter la suspicion sur des fonctionnaires d'origine Corse et de dire que les agents des Finances ne contrôlent que des entreprises appartenant à des Corses. Ce qui de plus est totalement faux.

La CGT se bat pour que le service du contrôle fiscal soit maintenu et piloté en Corse. Actuellement seuls 7 inspecteurs vérificateurs sur 14 sont présents. L'administration supprime les postes afin d'organiser le transfert de la mission de contrôle sur le continent.
Or, les agents en poste en Corse font un excellent travail car ils connaissent le terrain et possèdent une approche très professionnelle de leur mission. Contrairement aux fantasmes il n'est pas plus dangereux de vérifier les entreprises et les particuliers en Corse.

La CGT demande que tous les postes soient occupés sachant que de nombreux collègues demandent à exercer en Corse. La CGT abordera, mercredi 4 avril, cette question avec le préfet de Corse qui recevra les syndicats. Nous demanderons que l'Etat donne tous les moyens en personnel pour que toutes les missions des finances publiques en Corse soient correctement exercées.
La CGT refuse que cette situation soit récupérée politiquement par ceux qui ont notamment cautionné les nombreux attentats qui ont détruit et fragilisés nos services  ainsi que les menaces qui ont frappé de nombreux collègues
 ».

FO Finances publiques 2A : « On refuse, désormais, de siéger dans les commissions, ce directeur n’a plus rien à faire ici »
« On ne peut pas accepter ces propos qui sont vraiment hallucinants. C’est de la pure discrimination ! A titre syndical, on n’est pas trop surpris. On subit, depuis deux ans, de la discrimination syndicale, mais, là, ça prend des proportions totalement inadmissibles. A chaque agent, en présence du ministre, il demandait s’il était ou non Corse ! Il voulait prouver au ministre que si les résultats du contrôle fiscal ne sont pas bons en Corse, c’est parce que les agents ont peur de travailler. Encore une fois, les grands clichés sont ressortis : « La Corse est une population dangereuse ». C’est inacceptable ! On ne peut plus continuer à avoir un Directeur régional de cet acabit ! On refuse, désormais, de siéger dans toutes les commissions où les organisations syndicales sont présentes avec la direction. C’est au ministre, qui était présent, de prendre ses responsabilités. Tenir de tels propos, c’est indigne d’une telle fonction. Nous demandons que ce directeur parte, il n’a plus rien à faire ici. C’est clair par respect pour les agents et pour la population ! ».


 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Jean-Michel Mosconi : « La droite corse n’est aujourd’hui ni audible, ni crédible » https://t.co/Nxpsq1OalT https://t.co/TIzAHvnbYu
Vendredi 20 Avril - 00:18
Corse Net Infos : Semaine de l'Industrie 2018 : La Direccte de Corse remercie https://t.co/8jsY7NN62M https://t.co/7LdO7q12Jg
Jeudi 19 Avril - 23:13
Corse Net Infos : Semaine de l'Industrie 2018 : La #Direccte de #Corse remercie https://t.co/AduGRqDzjJ
Jeudi 19 Avril - 23:11
Corse Net Infos : Porto-Vecchio : Les écoles font leur Carnaval https://t.co/8Ijlt5w5Q6 https://t.co/lslI2wiY3N
Jeudi 19 Avril - 22:18



Newsletter






Galerie