Corse Net Infos - Pure player corse

Première dans le foot français : Le Sporting devient une SCIC


Rédigé par le Jeudi 9 Mai 2019 à 14:03

Ils étaient partis pour annoncer la bonne nouvelle, celle de l'avènement du Sporting en SCIC - Société coopérative d'intérêt collectif - seule structure, par-delà les personnalités, susceptible d'assurer la pérennité du club. Mais leur jeudi matin a été gâché par la présentation faite de l'affaire des 700 000 € par un confrère national. Du coup Claude Ferrandi, le président du Sporting, et Pierre-Noël Luiggi, son vice-président, ont vu rouge. Et tiré à l'aide de boulets de la même couleur en direction du quotidien et du liquidateur judiciaire de feue l'entité professionnelle du SCB. Mais si les deux hommes ont eu des mots durs envers l'un et l'autre ils ont fait preuve d'une colère certes maîtrisée mais qui en aucun cas n'a estompé la déception qui a été la leur à lecture d'un contenu qu'ils ont qualifié de "calomnieux"




Pierre-Noël-Luiggi et Claude Ferrandi ont été formels.
"On n'a jamais vu la trace de ces 700 000 € qui ont été transférés d'un compte à l'autre avant notre prise de fonction. C'est l'œuvre des anciens dirigeants. On a récupéré la gouvernance de l'association le 17 août 2017 et sur le compte de l'association, il y avait 28 000 €. »
Les responsables du club ont encore précisé que les dettes de l’association avaient été payées et que l’affaire portée "devant la justice, "pourrait être jugée dans18 mois."

 

Mais le fait d’être montré du doigt de la sorte a irrité et Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luiggi.En tout cas, celui-ci n’a pas mâché ses mots à l’encontre du liquidateur judiciaire.
« On a injecté de l'argent personnel et on nous accuse de détournement de fonds, c'est n'importe quoi ! Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Pour moi, c'est de la calomnie pure et simple ».

Pour lui, le fait que cette affaire soit montée en épingle au moment  « où le Sporting est champion, au moment où on va passer devant la DNCG » n’est pas le fait du hasard.
Le liquidateur « veut de nous extorquer un chèque.(...) »

« Nos cabinets d'avocats disent que l'on ne doit pas cet argent. C'est dommage d'être accusé parce qu'on est Bastiais, alors qu'on a repris ce club dans des conditions rocambolesques et qu'on a injecté de l'argent. Alors qu'on repart sur de bonnes bases on continue d'essayer de nous salir. Le club de Bastia est propre."


Auparavant toujours le même Pierre-Noël Luiggi  avait souligné que Oscaro poursuivrait son partenariat avec le Sporting pour la saison 2019-2020.

L'avènement de la SCIC, sur laquelle les nouveaux dirigeants travaillent depuis plusieurs semaines, a fait, par la suite, l'objet de nombreuses explications de la part de Pierre-Noël Luiggi et Claude Ferrandi (notre vidéo).





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio