Corse Net Infos - Pure player corse

Pétanque : le succès au rendez-vous du Grand Prix de la Ville d'Ajaccio


Rédigé par Vincent Marcelli le Mardi 11 Juin 2019 à 06:54

Le rideau est tombé ce lundi de Pentecôte sur l’édition 2019 du Grand Prix de la Ville d'Ajaccio. L’année de tous les records pour Alain Peraldi et son équipe de l’association "Grande Premiu di a Cità d'Aiacciu créée il y a quelques années pour relancer une manifestation née en 1999. Une participation record (650 joueurs), un public venu en nombre (400 spectateurs rien que pour la finale), les meilleurs joueurs du circuit insulaires, des finales qui ont tenu tout le monde en haleine ont jalonné cette compétition. Quatre jours dédiés à un sport qui s’installe de plus en plus dans l’île et surtout à Ajaccio. Une semaine, au total, si l’on tient compte des exhibitions et de l’aspect pédagogique du Pétanque Tour et ses trois champions du monde, une tournée nationale de promotion de la pétanque organisée par la Fédération Française. La saison des boules est lancée !




Une semaine vient de s'achever,  dédiée à une discipline qui a de plus en plus la côte, de surcroît avec le nombre important de joueurs de qualité que compte l’île. Clap de fin, en ce lundi de Pentecôte pour le Gran Premiu di a Cità d’Aiacciu, onzième du nom, concocté par l’ami Alain Peraldi, qui a troqué sa panoplie de supporter inconditionnel de l’ACA pour celle de joueur et organisateur en ce qui concerne la pétanque. Sa deuxième passion, en quelque sorte. Cette belle semaine a débuté par le Pétanque Tour, une manifestation nationale qui, grâce au travail et à l’implication d’Alain Peraldi, a pu débarquer dans la Cité Impériale, avec, en prime, dans ses valises, trois champions du monde et non des moindres : Caroline Bourriaud chez les filles, Henri Lacroix et Philippe Suchaud pour les garçons. Soit, quasiment ce qu’il se fait de mieux à l’heure actuelle dans le circuit planétaire. « L’objectif, explique Alain Peraldi, consistait à présenter la discipline de manière ludique à travers divers ateliers. C’était une tournée de promotion de la Pétanque. Elle a permis à près de 300 scolaires issus des écoles du Grand Ajaccio, de découvrir ou pratiquer ce sport. »
Le trio champion du monde s’est exercé avec des Ajacciens. Une équipe de l’école de Pétanque « la Boule du Stade », basée au Binda peut même s’enorgueillir de les avoir battus, ce qui n’est pas rien.

750 joueurs durant quatre jours sur la place Miot d’Ajaccio
Et puis, au sortir d’une manifestation-exhibition, on est rentré, à compter de vendredi, dans le vif du sujet avec le très prisé Gran Premiu di a Cità d’Aiacciu. Au programme, une joute féminine, et deux masculines, le Prix principal et le Grand Prix Weldom. Pour un total de près de 750 joueurs qui, malgré la forte chaleur ont été présents jusqu’au bout. Surtout les finalistes…
Sous le regard avisé de Patrick Borelli, responsable du Comité de la Corse-du-Sud, battu lui-même en quarts de finale, les joutes ont été âprement disputées d’un bout à l’autre de la compétition. On note une surprise-et de taille, l’élimination, en quarts de finale, et par l’équipe finaliste (2-13), du trio Basile Paoli, Nico Tarrassenko et Kévin Bonvarlet, qui comptaient parmi les favoris.

Du suspense à tous les étages
Finalement, c’est, au terme d’une finale ouverte, le trio constitué d’Anthony Solinas, Alexandre Pifferini et Romuald Montrichard qui s’impose face aux frères Joseph et Emmanuel Deleria et Robert Santarelli (13-9). Du suspense, il y en a eu lors de Grand Prix Weldom (100 participants) avec une finale qui a tenu le public en haleine. Mené 10-0, le trio Kévin Firroloni, son frère Yohan et David Rabazzani, s’imposent sur le fil face à la triplette Pierre Barazza, François Massimi et Gilles Lucchini. « C’est la première fois que je gagne en pointant, soulignera David Rabazzani, auteur du point victorieux pour son équipe.
Enfin, la gente féminine a également été à l’honneur avec une compétition qui lui était dédiée. À ce jeu, la doublette Corinne Mania et Johanna Porri s’impose en finale face Marine Ponzevera et Alexia Giannesini (13-5). Tout ce monde, accompagné des partenaires et arbitres, s’est retrouvé, quasiment à la nuit tombée, pour le verre de l’amitié. « Cette compétition démontre qu’Ajaccio est une place forte de la pétanque. On joue partout et l’arrivée prochaine d’un boulodrome dans le quartier des Cannes va lui donner un élan supplémentaire, rappelle Alain Peraldi, ému au terme de cette semaine, la municipalité s’investit beaucoup. La saison est lancée. Ce challenge prend de l’ampleur. Personnellement, je suis très touché car lors de la clôture du Pétanque Tour, le vice-président de la Fédération, Gérard Chevalier m’a remis une médaille de la Fédération Française de Pétanque. »
Une façon de remercier cet emblématique personnage pour son implication totale dans l’essor de cette discipline. Le rideau est tombé sur le Grand Prix. Prochain rendez-vous, le 14 juillet avec le non moins mythique concours international qui aura lieu place De Gaulle…
 




Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude