Corse Net Infos - Pure player corse

Paul-André Colombani (député) : « Nous arriverons, à terme, à amorcer le dialogue tant attendu avec Paris »


Rédigé par Vincenzu Marcelli le Mercredi 3 Janvier 2018 à 23:23 | Modifié le Jeudi 4 Janvier 2018 - 00:08


Présent aux abords de l’hémicycle, le député de la deuxième circonscription de la Corse-du-Sud n’a pas manqué d’analyser, ce mardi, la nouvelle donne politique de la Corse.


Paul-André Colombani (député) : « Nous arriverons, à terme, à amorcer le dialogue tant attendu avec Paris »
- Peut-on parler d’une réelle union ce mardi à l’Assemblée de Corse ?
Dans les semaines qui viennent, nous devrons être unis pour bien travailler. On a une pensée pour ceux qui sont emprisonnés et ceux qui se sont levés il y a quarante ans et qui ne sont plus là aujourd’hui à nos côtés. Il est important de montrer un mouvement nationaliste uni…"

- Il fa falloir désormais reprendre les négociations avec Paris ?
- Il faudra se remettre en ordre de marche autour de la table comme nous l’avons fait précédemment. Je ne doute pas que nous arriverons, à terme, à amorcer le dialogue tant attendu avec Paris débouchant sur la solution politique du problème corse. C’est ce que nous appelons de tous nos vœux.

- Quel sera votre rôle, en tant que député ?
-Nous allons continuer avec Michè Castellani et Jean-Félix Acquaviva à être les ambassadeurs de la Corse à Paris. Et nous aurons, je l’espère plus de poids à la suite de cette élection qui marque, il faut le souligner, la volonté de la majorité des Corses d’un changement. Le Gouvernement sera, tôt ou tard, contraint de prendre cela en compte. Car les urnes ont parlé.



Corse | Entretiens | Elections | Institutions