Corse Net Infos - Pure player corse

Parcours de femme : Brigitte Artily, militante entrepreneuriale !


Rédigé par Pierre BERETTI le Jeudi 7 Mars 2019 à 11:48

On la connaît comme Présidente des Corsican Business Women et créatrice des marques cosmétiques Crena Care et Kyrnella. Mais Brigitte Artily c’est bien plus que cela, c’est un parcours de femme déterminée qui a su relever les défis un par un.




(Crédit photo : Michel Lucioni)
(Crédit photo : Michel Lucioni)
Originaire à la fois du Cap Corse et d’Ajaccio, Brigitte Artily a eu d’emblée une enfance « régionale » très différente géographiquement et sur le plan social également. En effet, du côté paternel on retrouve un grand père huissier de justice tandis que du coté maternel, le travail de la terre sera de mise avec de nombreux maraichers. Malgré les différences sociales, le caractère indépendant et entrepreneurial issu des deux côtés influencera la jeune Brigitte.

Elle commencera à travailler comme pigiste pour plusieurs rédactions locales prônant toujours l’information libre tout en suivant un cursus de droit à l’Université de Corse. A l’issue de ses études, le goût d’entreprendre est persistant, et Brigitte Artily se lancera dans la restauration en créant et dirigeant plusieurs enseignes à Ajaccio dans les années 80. La vie ayant parfois ses revers et ses détours, elle décidera à la suite d’un décès qui l’affectera de partir un peu afin de se « réinventer et reconstruire, l’éloignement géographique semblait alors nécessaire ». C’est ainsi qu’elle dirigera une agence de traduction et d'événementiel à Naples durant quelques années avant que l’appel de la Corse ne revienne frapper à la porte.
 
De retour dans l’île à la fin des années 90, il est toujours d’actualité pour Brigitte Artily d’entreprendre et de créer. Elle travaillera alors avec son mari agriculteur en développant une boyauderie ainsi que la marque l’Acquale qui déclinera aussi de nombreux produits apéritifs innovants. Fortement militante, elle décidera de poser une vraie réflexion sur l’avenir de l’agriculture corse et le développement entrepreneurial. « Cela passait par la mise en plantation, explique-t-elle. Mais pour que ce soit viable à long terme, il fallait bien sur créer une filière et notamment celle des plantes aromatiques et médicinales débouchant entre autres sur la cosmétique. Partie de ce constat, et venant d’une famille de maraîchers experts dans les plantes, je suis repartie en Italie n’étant pas chimiste où j’ai rencontré une personne qui m’a permis d’intégrer un laboratoire près du lac de Côme ».

Brigitte Artily y restera deux ans avec des allers retours qu’elle ne peut plus compter et en total autofinancement mais toujours avec détermination et conviction. A l’issue de ce travail d’échanges et de créations et en passant par les nombreuses et fastidieuses démarches règlementaires, la marque Crena Care verra le jour avec une centaine de formulations puis suivra la gamme Kyrnella destinée à l’export. Malgré les réticences de certains sur cette démarche innovante, de grands hôtels lui font confiance et la marque se développera dans l’ensemble de l’île pour Crena Care, quant à Kyrnella elle sera distribuée dans de nombreux pays comme la Biélorussie, Taïwan, la Chine etc. 
 
Avec un parcours militant et entrepreneurial, il était tout à fait naturel que Brigitte Artily ressente l’envie de transmettre et de contribuer à sa manière au développement économique de la Corse. C’est ainsi que lors d’un appel à projet européen, accompagnée de plusieurs femmes entrepreneuses, elle créera les Corsican Business Women il y a quatre ans et qui compte environ 250 adhérentes. « L’économie corse s’est réellement féminisée depuis quelques années. Il y a de nombreuses femmes dans l’agriculture et l’artisanat mais aussi dans de nombreux autres domaines. C’est vraiment intéressant car elles apportent un autre point de vue et une créativité nouvelle ».Cette nouvelle mise en perspective et point de vue nouveau vaudra à Brigitte Artily d’être nommée « femme visionnaire de l’année » en 2017 par la Tribune et BPI France. 

Outre deux congrès organisés depuis la création des Corsican Business Women, des Cafés Off sont régulièrement organisés dans toute la Corse dans lesquels adhérentes et femmes n’ayant pas encore rejoint le réseau se rassemblent pour échanger et s’entraider. Ce temps que Brigitte et ses amies consacrent est entièrement bénévole et n’a pour d’autre but que d’encourager et de soutenir les femmes qui entreprennent. 

Lorsqu’on demande à cette femme au parcours impressionnant ce qu’elle dirait à la femme corse d’aujourd’hui et celle de demain elle répond avec sérénité et enthousiasme. « Je dirai aux femmes de notre île qu’elles sont l’avenir, qu’elles peuvent le créer et qu’elles sont les clés de notre essor économique qu’elles développeront avec force, bienveillance et efficacité ». Lorsqu’on l’interroge sur le message qu’elle dirait alors aux hommes corses, elle esquisse un petit sourire et répond avec tendresse et humour : « Je leur dirai qu’ils ont de la chance d’être entourés de femmes fortes et créatives et qu’ils doivent les soutenir ». 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 22:08 La tension (re)monte à Scandola

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio