Corse Net Infos - Pure player corse

Opération « gilets jaunes » à Ajaccio : La mobilisation était de mise


Rédigé par José Fanchi le Samedi 17 Novembre 2018 à 19:10 | Modifié le Samedi 17 Novembre 2018 - 21:26


Blocages, opérations escargot, la journée de manifestation dans toute la Corse a tenu ses promesses. Les "gilets jaunes", qui ont organisé cette journée via les réseaux sociaux, étaient présents sur les lieux stratégiques de la ville. Les deux ronds-points d’Aspretto, le défilé en ville et l’arrêt devant la préfecture de région où une délégation a été reçue par le directeur de cabinet de la préfète.


Les motards en nombre dans le centre-ville d'Ajaccio (Photo MLichel Luccioni)
Les motards en nombre dans le centre-ville d'Ajaccio (Photo MLichel Luccioni)
Deux points chauds qui se sont installés en fin de matinée, une ambiance bon enfant, ils étaient plusieurs centaines au rendez-vous du rond point d’Aspretto, avec un objectif bien précis : protester contre les taxes et la hausse du prix des carburants. Peut-on parler de succès ? Difficile d'évaluer l'ampleur de la mobilisation mais ils étaient bien 300 « gilets jaunes » autour des deux-ronds points à l’entrée de la ville, mais bien plus impressionnants lors du défilé jusqu’à la gare d’Ajaccio où ils se sont regroupés pour traverser le centre-ville et gagner la préfecture. Une bonne centaine de motards pétaradants,  une importante file de voitures klaxon bloqué, banderoles, drapeaux corses, cornes de brume, l’effet sonore a été efficace.


Aucun incident…
Le cortège s’est étoffé peu à peu vers le centre-ville et dans certains quartiers, avec les renforts de dizaines de personnes composées de jeunes et anciens se joignant à la marche. Les retraités étaient toutefois en nombre mais il y avait également beaucoup de fonctionnaires qui voulaient eux aussi exprimer leur ras-le-bol de la politique gouvernementale.
Surpris de se voir aussi nombreux, certains des meneurs de la manifestation ont été pris de court mais très vite, les opérations ont repris aux deux ronds-points d’Aspretto avec la mise en place des barrages filtrants et une certaine ambiance partagée par les automobilistes qui ont joué le jeu. D’ailleurs, aucun incident n’a été signalé pendant l’opération ni même lors du défilé organisé par la suite pour joindre le centre-ville.  
Après avoir été reçue par le directeur de cabinet de la préfète, la délégation a rejoint les manifestants devant les grilles avant de mettre un terme à leur défilé qui s’est déroulé dans les meilleures conditions.
J. F.
 
 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie