Corse Net Infos - Pure player corse

Notte di a memoria di Bastia : 30 anni !


Rédigé par le Vendredi 21 Juillet 2017 à 23:04 | Modifié le Vendredi 21 Juillet 2017 - 23:22


A notte di a memoria di Bastia déroulera ses fastes pour la 30e fois ce samedi soir. Jean-Baptiste Raffalli le président de l'Association du Patrimoine de la ville, qui l'a portée sur les fonts baptismaux, nous rappelle comment U Cambiu di Bastia a été remis à l'honneur lors de la célébration du 600e anniversaire de la création de Bastia.


Comment résumer en quelques lignes cette belle aventure commencée dans la salle dite du diaporama du Musée?
Les nouvelles technologies étaient à leurs premiers balbutiements et pour célébrer le 600ème anniversaire de la ville, la conservatrice, Janine Serafini, qui avait dirigé le comité de rédaction du fameux "Bastia regards sur son passé",  avait aussi fait réaliser un diaporama qui survolait l'histoire de la cité. Le Père André-Marie avait exhumé et  traduit un document des archives de Gènes.
C'est lors de l'une des projections de ce document, dans le passage qui racontait la Relève du Gouverneur que la conservatrice du Musée mec susurrât :"Vous voulez mettre sur pied un spectacle historique ? Et bien là il y a matière ". 
C'est grâce à ce texte du Notaire Chancelier du Royaume, Angelo Francesco Luri de 1671 que nous avons pu décliner le cortège de l'administration bastiaise de l'époque .

Que reste t-il de toutes ces années ?
Beaucoup de choses évidemment. Des anecdotes avec les figurants notamment.
Pendant vingt ans c'est Jojo Pazzoni qui quittait son bar le "Monte Cristu" à Lupinu pour venir jouer le rôle de ...l'Evêque. Il bénissait la foule et instinctivement les mémés de la Citadelle se signaient sur son passage…
Une année j'ai proposé le rôle du Podestat à un figurant qui l'année précédente était Gouverneur. Sa réponse fut claire, avec ce sérieux que seule peuvent comprendre les adeptes de la Macagna : "Je ne peux pas rétrograder !" ...


Un épisode officiel celui là  : à la fin des années 90,  les "Cerbelloni" de Bruxelles incitaient fortement les communes à s'inscrire dans les programmes transfrontaliers dans le cadre de "Interreg". Dans les préconisations pour notre ville il était demandé  de mettre sur pied des actions avec la Toscane et la Ligurie. Les braves technocrates nous conseillaient de faire ...ce que nous faisions déjà depuis dix ans !


Le spectacle historique de Bastia est devenu aussi un produit touristique (même si le terme me dérange),il a aussi permis à la ville de marquer des points supplémentaires pour l'obtention du Label Ville d'Art et d'Histoire.
Cette année des Sbandieranti de Vintimiglia participants de la première heure, veulent symboliquement êtres présents : ils ont trente ans de plus. Moi aussi paraît -il, et comme chaque année lorsque le cortège quittera le Palais des Gouverneurs,  je vais lever la tête vers les fenêtres de ce qui était la salle du diaporama, là où est né il y 30 ans U Cambiu di B Bastia  .
----
U Cambiu di Bastia 
Samedi 23 Juillet de 21h15 à 23h30



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie