Corse Net Infos - Pure player corse

Musicales de Bastia : Julie Erikssen, une très mignonne normande au fort accent jazzy


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 30 Novembre 2017 à 14:32 | Modifié le Jeudi 30 Novembre 2017 - 17:25


Ces Musicales, cru 2017, nous réservent décidement que (presque !! des bonnes surprises. Après Ben l’oncle soul, Alcaz, Mariane Alzy, sur scène ce soir la très jolie Julie Erikssen.









Chanteuse de jazz dans le respect de la tradition, cette normande qui vit à Paris,  écrit de la musique de type jazz européen aux influences de folk et de jazz contemporain, une musique aérienne et lumineuse. Sa bio nous apprend que dès son plus jeune âge, Julie ressent ce besoin de musique. Passionnée par les « Nocturnes » de Chopin, elle patiente jusqu’à l’âge de 5 ans pour commencer le piano et le solfège en Conservatoire. Ce n’est que plus tard qu’elle développera un intérêt pour le chant lorsqu’elle découvrira  les acrobaties vocales et le swing d’Ella Fitzgerald ou de Betty Carter en explorant la discothèque de ses parents. Elle poursuit l’étude du piano classique jusqu’à l’adolescence pendant laquelle elle commence à s’intéresser à la musique folk. Cela la conduit tout naturellement à apprendre la guitare. A l’âge de 13 ans, elle donne ses premiers concerts. 
Repérée sur la scène du Zénith de Caen, elle signe un contrat avec Sony Music France sous le pseudo de « Jody » et sort les singles « Dans ce monde » et « Entre l’ombre et la lumière ». Elle est alors invitée à partager de grosses scènes : Palais Omnisport de Bercy, Fête de la musique de France 2 à la Tour Eiffel, Emission Fort Boyard...
Elle collabore aussi à de multiples projets de soul, de musique électronique, de hip-hop ou de musique africaine avant de former son premier quartet de jazz afin de réaliser son rêve d’enfance : chanter les standards. Elle est alors accompagnée par les plus grands du swing français : Franck Amsallem, Olivier Hutman, Frédéric Nardin et Laurent Courthaliac avec qui, en 2016, elle enregistre en duo les disques de standards « Julie Erikssen Sings Love » et « Winter Wonderland » 


Repérée sur Internet par les équipes de casting de l’émission de télévision The Voice, elle accepte de participer à la Saison 3 et y présente un touchant piano-voix particulièrement apprécié d’ « Underwater ». Il s’agit d’un titre de Mika, artiste de pop international et membre du jury. « Je suis tellement flatté, je peux pas te dire comment ça me fait heureux » dit-il en se prosternant. Lors de cette première audition à l’aveugle, elle choisit Florent Pagny qui la fera également travailler avec la chanteuse française Hélène Ségara. Elle sera ensuite « volée » lors de l’étape des « Battles » par Jenifer qui l’emmènera jusqu’à l’épreuve ultime.
Julie est à découvrir ou redécouvrir ce jeudi à 20h30 sur la grande scène du théâtre avec une palette d’inspiration vocale très riche, un swing inné, une puissance et une technique sans limite, elle rayonne d’une sincérité saisissante et d’un charisme naturel étonnant.
CNI l’a rencontrée et en bonus nous offre une chanson, en privé, son nouveau single « Breathe »…  





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 13:19 Incidents de Bastia : Huit personnes en garde à vue

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie