Corse Net Infos - Pure player corse

Municipalité d’Ajaccio et Inseme : Des stylos pour écrire un avenir meilleur


Rédigé par José FANCHI le Jeudi 19 Octobre 2017 à 18:06 | Modifié le Jeudi 19 Octobre 2017 - 22:09


Il est des conventions qui forcent le respect. Celle signée jeudi entre la municipalité d’Ajaccio et l’association Inseme fait plaisir à voir. Il s’agit d’un partenariat éco- responsable et solidaire, qui consiste à récupérer des stylos, des feutres et des cartouches d’encre usagés pour les recycler, les bénéfices étant reversés à Inseme. Ainsi des collecteurs seront installés dans les écoles de la ville et les centres aérés de Baleone et Saint Jean.


Municipalité d’Ajaccio et Inseme : Des stylos pour écrire un avenir meilleur
Rendez-vous avait été donné jeudi matin à l’école de la rue Sœur Alphonse où se trouvait le maire, Laurent Marcangeli, accompagné de son adjointe déléguée à l’éducation, Mme Rose-Marie Ottavy-Sarrola, l’Inspecteur d'Académie Guy Monchaux, Denis Delplanque, représentant l’Académie, Simone Rossini directrice de l'éducation et de la vie scolaire, Laetitia Cucchi, présidente d’Inseme et Mme  Acquaviva la directrice de l’établissement.
Il va sans dire que cette action de sensibilisation est particulièrement vertueuse dans la mesure où les objets récoltés vont connaître une seconde vie et les bénéfices de leur vente seront entièrement reversés à Inseme dans le but d’aider les malades dans leur parcours de soins sans oublier un autre objectif, celui d’acquérir un appartement à Marseille qui servira de point de chute pour les familles.


18 000 déplacements
La Corse, comme chacun sait, est la seule région e France qui n’a pas de centre hospitalier universitaire, ce qui nécessite près de 18 000 déplacements sur le continent pour consulter.
Beaucoup de spécialités ne sont pas pratiquées en Corse si bien que l’offre de soins et ces déplacements entraînent de nombreuses difficultés matérielles et financières que les familles des malades doivent surmonter.


400 familles concernées
Ainsi, en reversant les fonds récoltés lors de différentes manifestations, la ville se mobilise auprès de Inseme pour faire face à ce problème spécifique. Raison pour laquelle elle participe à cette nouvelle opération avec ces mots du maire : « Nous serons toujours à vos côtés, soyez rassurés » déclarait jeudi matin Laurent Marcangeli. Il faut savoir que le nombre de bénéficiaire est en constante augmentation avec plus de 400 familles concernées (plus de 22% d’augmentation en moins de deux ans).
Sensibiliser les enfants sur la problématique du recyclage est un objectif pour mieux les mobiliser autour des valeurs d’entraide et de solidarité qui sont celles véhiculées par l’association Inseme.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie