Corse Net Infos - Pure player corse

Lycée agricole de Borgo : "Stop aux pesticides en Région Corse"


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 19 Octobre 2017 à 17:18 | Modifié le Jeudi 19 Octobre 2017 - 21:58


Le Lycée agricole de Borgo-Marana organisait jeudi la 2ème édition du Salon « Stop aux pesticides en Région Corse », une manifestation organisée en partenariat avec le CPIE Bastia-association U Marinu, l’INRA-CIRAD de San Giulianu, l’Association de Recherche et d’Expérimentations en Fruits et Légumes de Corse, La Chambre d’Agriculture de Haute-Corse, l’Interbio Corse, la Mutualité Sociale Agricole et le magazine Bouge Ta Corse.


Lycée agricole de Borgo : "Stop aux pesticides en Région Corse"
Les approches pédagogiques innovantes développées par le lycée de Borgo et son exploitation agricole ces dernières années, en partenariat étroit avec les professionnels des filières et les grands organismes de recherche, dont l’Institut National de Recherche Agronomique ou l’AREFLEC, s’inscrivent dans un plan d’action « Enseigner à produire autrement » initié par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation en 2014.
Il s’intègre pleinement aux enjeux agroécologiques dont la région Corse est partie prenante, à travers notamment le défi du plan Ecophyto 2018 qui vise à diminuer le recours aux pesticides, tout en continuant à assurer un niveau de production agricole élevé tant en quantité qu’en qualité.


A ce titre, l’enseignement agricole, par le biais du lycée de Borgo, a un rôle primordial à jouer en tant que dispositif de formation des jeunes qui deviendront les professionnels de l’agriculture de demain.
L’objectif de cette journée, construite autour de 11 ateliers différents, visait donc à informer et sensibiliser les professionnels, mais aussi le grand public et les scolaires, aux dangers liés à l’utilisation des pesticides, tant en termes d’impacts sur l’environnement que sur la santé.
Par ailleurs, les projets pédagogiques conduits par les équipes de l’établissement ont démontré aux quelque 200 élèves de collèges et lycées du département invités à participer à cette manifestation, qu’il existait d’autres systèmes économes en produits phytosanitaires, tels que la mise en place de haies agro-écologiques permettant de maintenir et d’amplifier la biodiversité via la régulation des populations de ravageurs en verger de clémentiniers.
CNI a fait le point avec Nicolas Bourgeois, directeur du lycée agricole de Borgo et Jean-Luc Cabau, directeur d’exploitation du lycée.
Ce dernier nous a même fait visiter l’exploitation de clémentines (4 ha) dont la récolte vient de débuter….   




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie