Corse Net Infos - Pure player corse

Les mésaventures d'un mouflon de Corse en Wallonie


La rédaction le Lundi 2 Août 2021 à 08:05

Depuis plus d'une semaine la presse Wallonne a pris la défense d’un « Mouflon Corse » découvert dans un bois dans la région de Ronquières dans la province de Hainaut.



Les mésaventures d'un mouflon de Corse en Wallonie
Depuis une semaine la presse belge s'intéresse aux mésaventures d'un mouflon corse exilé en Wallonie. Alerté par  des journalistes ainsi que par des membres de l’ONG locale sur les risques d’abattage d’un mouflon corse en Wallonie, Global Earth Keeper Corse a saisi la ministre du Bien Etre Animal wallon, Cécile Tellier, sur la situation du mouflon. En retour, ministre a informé Global Earth Keeper, qu’elle avait donné des directives à ses services afin qu’une solution, non létale, soit trouvée pour le bien-être de l’animal.
Depuis soutenu par cette campagne de presse, le mouflon, qui était menacé d’abattage, a suscité un grand élan de solidarité dans toute la Wallonie.

Mais comment ce mouflon de Corse a pu bien arriver jusqu'en Belgique ?
Global Global Earth Keeper rapporte que l'animal "a été remarqué, il y a six mois, par un habitant au bord de la route, à deux pas de chez lui." Et que depuis le mouflon - un beau mâle de 80 kg et près d’un mètre au garrot - "s’est réfugié dans un petit bois du côté de Ronquières."


Des questions se posent, bien sûr, sur son arrivée dans cette zone:  "Il est fort possible qu’il provienne de la  vingtaine de mouflons corses importés illégalement dans la forêt Chimay en 2019, par un organisateur de chasse aux gros gibiers" indique Global Earth Keeper qui est partie civile  dans ce dossier.
L'ONG indique encore que depuis lors, ces mouflons "sont sous saisie judiciaire" et que "leur sort dépend de la justice mais que du fait de la pandémie le procès est toujours en suspens. En attendant, ils vivent protégés dans un parc de 10 ha à la charge de l’importateur frauduleux".

Quant au mouflon de Ronquières, pour faire suite aux directives du ministre wallon, plusieurs propriétaires de parcs et de refuges animaliers ont été sollicités pour l’accueil de l’animal. Le zoo de Pairi Daiza serait aussi prêt à étudier la question.

Les mésaventures du mouflon viennent rappeler ainsi souligne que Me Gérard Tiberi avocat de Global Earth Keeper, des incohérences dans la législation.
«  Ce gibier est devenu une espèce protégée en mars 2019. L'arrêté ministériel français le qualifie ainsi : "Mouflon de Corse : spécimen des populations naturelles du territoire de la Collectivité de Corse."  Nous déplorons des incohérences dans la législation. S'il suffit de faire franchir la frontière aux mouflons pour qu'ils ne soient plus protégés, alors à quoi cela sert-il ?
"A l’heure où tout est géré par Bruxelles et l’Europe, peut-on protéger un animal dans un Etat membre et autoriser de le chasser dans un autre état de l’Union européenne ?" interroge pour sa partGlobal Earth Keeper
 
 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047