Corse Net Infos - Pure player corse

Les "Amis du Festival du vent" de Calvi pleurent leur administrateur Claude Fernand


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 27 Décembre 2017 à 13:54 | Modifié le Mercredi 27 Décembre 2017 - 16:50


C'est avec une grande émotion que l'on a appris le décès subite le jour de Noël, de Claude Fernand, survenu à son domicile de Marseille à l'âge de 84 ans. Ancien militaire, Claude Fernand était l'administrateur du Festival du vent de Calvi et beau-frère du président Serge Orru


Les "Amis du Festival du vent" de Calvi pleurent leur administrateur Claude Fernand

Ce jour de Noël qui devait être celui du bonheur, de la famille s'est enveloppé d'immense voile de tristesse. Notre ami Claude Fernand, administrateur du Festival du Vent de Calvi durant les 22 années de son existence, est décédé subitement d'une crise cardiaque à son domicile marseillais, laissant toute une famille, des proches, des amis dans une incommensurable tristesse. Citoyen du vent, Claude  était âgé de 84 ans.
Claude faisait partie de ces hommes qui inspirent le respect.
Affable, généreux, à l'écoute de tous, toujours prêt à aider son prochain, Claude était de ceux que l'on souhaite avoir pour ami.
Impliqué dans la vie du quotidien, gestionnaire rigoureux,  il a été nous l'avons dit administrateur du célèbre Festival du Vent de Calvi  mais aussi d'autres structures à Marseille, dont notamment celui de la cité radieuse de Le Corbusier où il résidait.
Originaire de Lorraine, Claude était plus sudiste que les sudistes. Sa vie, c'était sa famille qu'il adorait par dessus tout, le club de foot de l'OM, son "Pointu" pour des sorties en mer toujours plus "Pagnolesques", le rugby et tant d'autres choses.


Ancien militaire, Claude est monté par le rang pour arriver jusqu'au grade de colonel. Tous les anciens et amis du 47ème ECQG sont également anéantis par cette triste nouvelle.
Aujourd'hui,  les "Amis de l'association Festiventu, et tous ceux qui ont eu l'immense bonheur de travailler avec lui ou tout simplement le côtoyer, lui rendent hommage  avec ses rafales et bourrasques de gratitude.


Mais, qui mieux que Serge Orru, lui qui a porté sur les fonts baptismaux ce Festival du vent avant de le diriger durant les 22 éditions, pouvait le mieux parler de cet homme merveilleux qu'était  Claude Fernand?. 
Serge, en effet, n'est autre que le beau-frère de Claude.
Et, c'est d'Indonésie où il se trouve en déplacement qu'il a adressé ce message:
"Merci mon Claude, merci pour tout ce que tu nous a donné. Tant donné. Le festival du Vent te rend les honneurs avec ses rafales et bourrasques de gratitude. Tous les drapeaux de liberté claquent au Vent pour saluer dignement le chevalier que tu es.
Nous sommes avec toi ma Lulu chérie, avec tous les tiens que j’étreins  de tout mon amour.
Avec Carina, Carmen et Carla nous vous envoyons notre tendresse infinie avec Lucas et Mélodie.
La tribu Orru est tellement triste mais tellement fière d’avoir été aimée par notre Claude
Nous l'aimons fort pour toujours".



Ses obsèques  religieuses seront célébrées  en l'église Sainte Anne de Marseille le vendredi 29 décembre à 10 heures.
En cette douloureuse circonstance, le rédaction de  CNI s'associent  à tous ceux que ce deuil attriste pour présenter à son épouse "Lulu", à ses enfants Serge, Corinne et Laurence, à ses petits-enfants, famille et proches.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie