Corse Net Infos - Pure player corse

Le succès des services civiques de la Mairie d’Ajaccio


Rédigé par Pierre BERETTI le Mercredi 24 Octobre 2018 à 23:14 | Modifié le Jeudi 25 Octobre 2018 - 08:23


Depuis 3 ans, la Ville d’Ajaccio reçoit des jeunes en service civique. Cette opportunité permet aux personnes concernées de s’immerger totalement dans le monde professionnel et d’acquérir de nombreuses compétences. Il ne s’agit pas d’un stage passif mais bel et bien d’une mission concrète. Le projet Lumos, manifestation contre les violences et les conduites à risques sera mis en œuvre ce jeudi. Il est l’illustration d’un travail rigoureux d’un an de Davia Torre Saez, ancien service civique de la Mairie.


La Mairie d’Ajaccio présente ce jeudi 25 octobre le projet Lumos. Il s’agit d’une manifestation contre les violences et les conduites à risques qui concernera 45 enfants et adolescents de 09 à 13 ans inscrits dans les centres sociaux Cannes, Salines, Borgu, Saint-Jean et la médiathèque des Jardins de l'Empereur. Cette journée trouvera place à l’école municipale de danse et plongera les enfants dans l’univers d’Harry Potter. Le chef d’orchestre de cet événement est une jeune fille de 23 ans Davia Torre Saez qui a pensé et monté le projet dans le cadre d’un service civique effectué à la Direction Générale Adjointe, Développement Social, Culture, Sportif et Vie des Quartiers de Monsieur Petrucci.
« Nous avons cette mission citoyenneté depuis 2016, explique Madeleine Lovichi, tutrice de Davia à la DGA. Cette mission dure sur trois ans bien que chaque personne en service civique ne reste qu’un an maximum. Le but est de redonner un souffle nouveau et de redynamiser les projets. Nous avons à ce titre présenté un projet avec Maurice Martinez le directeur et M. Petrucci afin qu’il soit proposé au Conseil Municipal ainsi qu’à la DDCSPP ».
Si la mission ne dure que sur une année, les projets, quant à eux, survivent avec l’arrivée de nouveaux jeunes en service civique. Le projet Lumos sera ainsi récupéré par Mathieu Carlotti. Ce parcours en service civique apporte une réelle expérience professionnelle et favorise ainsi l’insertion des jeunes. « Je suis arrivée en juin 2017 après avoir obtenu ma Licence en Lettres, explique Davia Torre Saez, on m’a donné une mission, à savoir élaborer une action pour sensibiliser les enfants de 9 à 13 ans à la non-violence. J’ai eu l’entière liberté de proposer le projet que je souhaitais. Une fois présenté au service qui m’a accueilli, j’ai été accompagné et épaulé pour le mener à bien. Il a fallu développer un réseau partenarial avec les centres sociaux mais aussi trouver les financements et monter les dossiers pour les obtenir. Le projet Lumos pourra ainsi voir le jour grâce aux apports financiers de Jeunesse et Sport, le CISPD et bien sur la Ville d’Ajaccio.  J’ai pu ainsi acquérir de nombreuses compétences qui sont venus enrichir mon curriculum vitae. » La gestion de projet et la technicité acquises par Davia ont été en effet immédiatement remarqué à la sortie de son service civique en mai dernier. La jeune fille a poussé la porte de la Coopérative d’Initiative Jeunes du pays Ajaccien afin de proposer une activité et d’être accompagnée dans son parcours professionnel. Le mois suivant, un poste de collaboratrice s’est ouvert à candidature et la responsable de la CIJ le lui a proposé justement grâce à son réseau et à ses compétences en gestion de projet. Depuis, Davia officie dans son nouvel emploi.
D’autres jeunes ont intégré les services de la Mairie en service civique. Pour être éligible il n’y a aucune condition de diplôme. Il faut néanmoins avoir entre 16 et 25 ans. L’âge peut être étendu à 30 ans si la personne est en situation de handicap. Les portes d’entrée sont diverses. Davia Torre-Saez a été orientée par la mission locale, Mathieu Carlotti, 19 ans et Ryan Herzi, 20 ans ont découvert l’opportunité dans la presse et par bouche à oreille. Afin de postuler il suffit d’envoyer une lettre de motivation et un CV. Les jeunes sont ensuite reçus en entretien. Mathieu va suivre le projet initié par Davia et envisage de reprendre ses études l’année prochaine. Quant à Ryan, il est en charge de redynamiser des quartiers populaires et de sensibiliser les populations sur des actions comme la marche contre les violences faites aux femmes qui aura lieu le 24 novembre prochain. Ces opportunités permettent donc aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences professionnelles et à la Mairie d’avoir un œil neuf sur le terrain.
Pour l’heure plus d’une quarantaine d’enfants auront le plaisir de découvrir le projet Lumos entièrement pensé par un service civique de la municipalité.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie