Corse Net Infos - Pure player corse


Le mode de désignation des conseillers perturbe la séance d'installation de l'Assemblea di a Giuventù


Julia Sereni le Mardi 14 Décembre 2021 à 19:53

Ce mardi 14 décembre, un incident a émaillé la séance d’installation de l’Assemblea di a Giuventù. En cause, le mode de nomination de l’un des collèges de l’assemblée, critiqué notamment par le groupe « Ghjuventù in mossa », présidé par Lisandru Bizzari.



Ce mardi 14 décembre la séance inaugurale de l'Assemblea di a giuventù a été perturbée. Photo : Julia Sereni
Ce mardi 14 décembre la séance inaugurale de l'Assemblea di a giuventù a été perturbée. Photo : Julia Sereni
L’ordre du jour se voulait formel, en cette séance d’installation de l’Assemblea di a Giuventù. Au programme : vote du règlement de séance, constitution des groupes et élection du bureau et de la commission permanente. Il a finalement été un peu bousculé.
 
C’est l’intervention de Lisandru Bizzari, président du groupe « Ghjuventù in mossa », qui a mis le feu aux poudres. Le jeune homme a profité du temps de parole accordé à chacun des cinq groupes fraichement constitués pour critiquer le mode de désignation de l’un des collèges de l’assemblée. Ces revendications avaient déjà fait l’objet d’un communiqué commun de quatre syndicats étudiants, le 18 novembre dernier.


« Notre contestation est politique »

« La majorité territoriale a voulu faire passer nos revendications comme des caprices, de l’amertume », dénonce Lisandru Bizzari. « Ce n’est pas que nous ne sommes pas contents, c’est que nous ne sommes pas d’accord ! Notre contestation est politique », affirme-t-il. Le jeune élu demande en conséquence une suspension de séance, et annonce dans la foulée la tenue d’une conférence de presse.

Réuni dans une salle attenante à l’hémicycle, le groupe, d’emblée, plante le décor. « Force est de constater que le dialogue est aujourd'hui rompu », annonce-t-il. Avant de revenir sur la genèse du problème, le mode de désignation des conseillers. « Lors des réunions du jury chargé de renouveler le collège des candidatures individuelles, des nouveaux critères de dernière minute, sortis du chapeau, ont été proposés pour ne pas renouveler certains conseillers », affirme le groupe.
Le groupe Giuventù in mossa critique les critères de sélection des membres de l'Assemblea di a giuventù.
Le groupe Giuventù in mossa critique les critères de sélection des membres de l'Assemblea di a giuventù.

Les critères en question

Le premier critère, le non cumul des mandats entre un siège à l’Assemblea di a Giuventù et un siège dans un Conseil Municipal des Jeunes, est jugé « incohérent » puisque « l'engagement citoyen est recommandé dans l’appel à candidature publié par la Collectivité ». Le second, la non-sélection de candidats ayant un contrat avec la Collectivité de Corse, ses Agences et offices, est qualifié « au mieux d’anti-démocratique, au pire d’autoritaire ». Quant au troisième, celui d’une sélection au mérite, il recueille « un accord sur le fond, mais à condition que les critères soient définis et connus à l’avance, car il est inconcevable de changer les règles du jeu en cours de partie ». À l"heure actuelle, les deux premiers critères ont été retirés, uniquement pour ce renouvellement, et le dernier est resté en l’état.
« Nous ne sommes ni une caution morale, ni des jeunes qui apprennent la politique. Ici nous ne sommes pas dans une cours d’école, ni même dans un amphi. Nous sommes et resterons force de proposition avant tout. »
C’est pourquoi le groupe demande « la fin ferme et définitive de ces trois critères et retravailler ensemble pour un modèle de sélection plus juste ». Autre grief, la question de l’âge des conseillers. « Vous vous êtes déclarée favorable à une limite d’âge plus basse de manière unilatérale », lance « Giuventù in mossa » à l’attention de Marie-Antoinette Maupertuis. « Comment la Présidente, garante de notre institution peut remettre en cause des décisions prises par nos anciennes mandatures sans même nous consulter ? »

Une commission ad hoc mixte

Pour cette dernière, la sélection des candidatures s’est déroulée dans les règles. « Je comprends qu’ils soient déçus, mais nous avons respecté et le règlement et les critères et la souveraineté du jury », argumente-t-elle. « 18 personnes étaient susceptibles d’être renouvelés, mais rien n’oblige à renouveler quelqu’un. 10 l’ont été, pas les autres », détaille la présidente de l’Assemblée. « On a beaucoup discuté, et si on renouvelle tout le monde, il n’y a pas de place pour les nouveaux arrivants. »

Néanmoins, afin d’apaiser les esprits, Marie-Antoinette Maupertuis propose la mise en place d’une « commission ad hoc mixte entre les membres de l’Assemblea, le jury » et avec, pourquoi pas, « une participation des anciens conseillers ». De son côté, le groupe « Ghjuventù in mossa », se veut constructif. « Il est temps que les maladresses, et les sous-entendus cessent. Il est temps qu’un vrai dialogue s’instaure », conclut-il.













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047