Corse Net Infos - Pure player corse

Le collectif Massimu Susini demande, encore, "des mesures concrètes pour lutter contre la mafia"


Pierre BERETTI le Samedi 12 Juin 2021 à 12:10

A la vieille des élections territoriales, le collectif antimafia Massimu Susini a donné une conférence de presse devant la CDC afin d’interpeller l’ensemble des candidats sur la question mafieuse qui serait selon lui « trop absente des programmes ». Le collectif propose des mesures concrètes et leurs applications.



Le collectif antimafia Massimu Susini s’est rassemblé symboliquement devant l’hôtel de Région à Ajaccio afin d’interpeller les candidats aux élections territoriales sur la problématique mafieuse dans l’île. « C’est tout un paradoxe, a expliqué le porte-parole Pierre-Laurent Santelli. D’une part, la parole s’est libérée, le mot mafia n’est plus tabou en Corse et tant mieux, mais d’autre part on ne peut que constater le manque d’action et de prise en compte de ce fléau par la sphère politique. A la veille du premier tour des élections, on ne peut que déplorer l’absence de mesures pour lutter contre les dérives mafieuses dans les programmes. Nous ne pointons aucun candidat mais nous faisons un constat d’ensemble. La question est d’autant plus importante que nous craignons des dérives sur des sujets majeurs pour l’île et notamment sur la gestion des déchets ». 
En effet, le collectif propose des solutions concrètes en la matière. Il préconise la dissolution du Syvadec et la reprise de la gestion des déchets par l’Office Hydraulique de la Corse qui est inscrite dans ses statuts. « Nous souhaitons une gestion 100% publique afin d’éviter que la mafia puisse s’engouffrer dans ce créneau. La privatisation telle qu’elle est envisagée aujourd’hui pourrait être détournée ».
 
D’autre part, le collectif réclame également une gestion publique de la distribution de l’eau potable et de l’épuration et refuse toute révision du Padduc afin de « lutter durablement contre la spéculation foncière et l’emprise mafieuse sur l’immobilier».
« Deux motions ont été votées par la CDC afin que celle-ci puisse attaquer en justice les PLU qui violeraient le Padduc. Nous souhaitons donc que cet outil légal soit utilisé concrètement ». Est demandé aussi une plus grande transparence avec une diffusion en ligne et accessible à tous des avis de publication des marchés publics et de leurs attributions. 


Le collectif Massimu Susini propose des solutions concrètes de lutte contre la mafia en Corse en s’appuyant sur des exemples italiens comme la reconnaissance du délit d’association mafieuse ou encore la confiscation obligatoire des avoirs criminels. 
« Il faut lancer le mot d’ordre que le crime ne paie pas. Suite à des écoutes sur des affaires italiennes, il en est ressorti que la prison n’effraie guère les mafieux mais la confiscation de leurs biens et patrimoines leur fait davantage peur. Nous demandons donc que ce soit applicable ici aussi y compris à titre préventif et pas uniquement en cas de condamnation. Par ailleurs, nous souhaitons un renforcement du statut de coopérateur de justice comme cela a été mis en œuvre en Italie. Les « repentis » sont des moyens essentiels pour faire tomber un réseau mafieux ». 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047