Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA domine Tours et se rapproche du maintien (3-2)


Rédigé par Vincent Marcelli le Vendredi 20 Avril 2018 à 21:54 | Modifié le Samedi 21 Avril 2018 - 00:09


Au cours d’un match pas très bien engagé, le GFCA a assuré l’essentiel en dominant la lanterne rouge (3-2). Les Ajacciens qui menaient 3-0 à l’heure de jeu ont donné le bâton et concédé deux buts en moins de deux minutes pour se mettre un peu plus de pression. Mais le GFCA a fait un grand pas vers le maintien…


Stade Ange Casanova
GFCA bat FC Tours 3-2 (1-0)
Temps doux
Eclairage satisfaisant
Bon terrain
Spectateurs : 1800 environ
Arbitre : M. Lavis assisté de MMGaillard et Pignatelli
Buts : Touré (41e s.p. et 46e), Jobello (62e)
Diarra (75e et 76e)
Avertissements : Puel (27e) au GFCA
Filippi (44e) à Tours
GFCA
Elana- Ba, Bréchet (Cap. ) Perquis (Anziani 70e), Puel- Kemen, M’Changama, Jobello (Bahamboula 87e)- Gomis, Touré, Armand- ent : A.Cartier

Tours
Descamps- Valentim, Filippi (cap.), Koné, Miguel (Cissoko 56e)- Raveloson, N’Doye, Hein (Diarra 62e), Larbi- Belkebla, Tshibumbu (Bouzrara 62e)- ent : J.Costa


Le match débute sur un petit rythme. Sans Mombris, suspendu, le GFCA se présente dans un dispositif offensif 4-3-3 mais c’est Tours qui allume la première mèche par N’Doye dont le tir passe à côté des buts ajacciens (2e). Face à des Ajacciens assez poussifs dans l’ensemble, les Tourangeaux prennent l’ascendant même si le jeu se cantonne, le plus souvent, au milieu du terrain. Il faut attendre la 20e minute et un long d’Elana à destination de Jobello pour voir la première occasion insulaire mais l’attaquant est repris (illicitement ?) par Filippi. Le faux rythme qui perdure fait l’affaire des visiteurs. Dans cette grisaille, la tête de Perquis captée par Descamps et Touré repris de justesse par le portier, apporter une éclaircie (25e). Et comme le rythme ne change guère, difficile, de part et d’autres de se montrer dangereux. On s’en remet souvent aux coups de pieds arrêtés. On s’approche de la pause quand Filippi commet l’irréparable sur Kemen dans la surface. M.Lavis désigne logiquement le point de pénalty et Touré transforme à contre-pied (41e).
A la pause, les Gaziers assurent l’essentiel.


Un but d’école
Dès le retour des vestiaires, Touré profite d’une erreur de Valentim pour venir doubler la mise avec sang-froid (46e). Un but qui permet aux Gaziers de reprendre des couleurs. Le combat change d’âme. Les Tourangeaux sont sonnés mais ils répliquent par Tshibumbu qui vient échapper à l’arrière-garde ajaccienne et vient perdre son duel devant Elana (48e). Les visiteurs ont laissé passer leur chance. Dans la foulée, Armand déboule sur la gauche et adresse un missile repoussé par un défenseur adverse. A la tombée, Jobello frappe mais Descamps sauve son équipe (51e). Ce n’est que partie remise pour le GFCA. Au terme d’une action d’école, les « rouge et bleu » enfoncent le clou. Bien servi, Armand entre dans la surface adverse et donne un caviar à Jobello (61e). On pense que la messe est dite mais le GFCA va avoir le tort de se relâcher. Les Tourangeaux en profitent pour scorer à deux reprises en moins de deux minutes par Diarra. Tout d’abord sur une remise de la tête de Bouzrara (75e), puis sur un centre de Belkebla (76e). Le GFCA joue alors à se faire peur et retombe dans ses travers. On s’achemine vers une fin à suspense. Cissoko a même la balle d’égalisation mais son tir heurte le poteau d’Elana avant de sortir (87e).
Le GFCA remporte trois points précieux et fait un grand pas vers le maintien…




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse