Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA domine Chaumont et s’offre un match d’appui (3-1)


Rédigé par Vincent Marcelli le Jeudi 2 Mai 2019 à 22:19

Au terme d’une prestation exceptionnelle, sans doute l’une des meilleures de son histoire, le GFCA a balayé Chaumont ce jeudi au Palatinu (3-1). Les Ajacciens disputeront leur billet pour la finale au cours d’un match d’appui ce vendredi dans leur salle…




Renverser la vapeur après un match-aller manqué, telle est la mission du Gazelec dans un Palatinu chaud-bouillant et plein comme un œuf ! Une cinquième demi-finale avec, cette fois, à la clé en cas d’égalisation, un match d’appui disputé ce vendredi à la maison. Voilà de quoi donner des ailes à des Ajacciens survoltés.
Le premier est à l’image de la rencontre. Enorme. Mais le GFCA est au rendez-vous de cette cinquième demi-finale. Avec une qualité de service exceptionnelle, une réception quasi-parfaite et un block infranchissable, il va malmener son adversaire. Malgré quelques fautes directes, les « rouge et bleu » prennent les commandes de la rencontre et dominent des Haut-Marnais qui ne savent plus trop à quel saint se vouer (12-7).
Résultat, des attaques tranchantes qui font mouche la plupart du temps et des Ajacciens qui s’envolent tout en prenant un ascendant psychologique sur leur adversaire. Pas trop dans leur assiette, mais le Gaz y est sans doute pour beaucoup, les Chaumontais mettent un genou à terre sous les coups de boutoir de Pepic et Mendes (23-16). D’une attaque vicieuse, Carle donne huit balles de première manche à ses couleurs. D’un contre magistral, Radic conclut un premier acte dominé de la tête et des épaules.


L’entame du second set est du même acabit avec des « rouge et bleu » toujours aussi virevoltants (7-4). La muraille ajaccienne semble infranchissable et, dans les phases offensives, les attaquants font parler la poudre, notamment Tim Carle (six points depuis le début de cette manche). Et le Gaz prend, de nouveau, ses distances (10-6). Si le jeu tend à s’équilibrer après une manche et demi de très haut niveau, le Gaz parvient à maintenir la cadence et se donner une avance confortable (16-10). C’est, finalement l’adversaire qui malgré son standing et son expérience des joutes européennes, qui va lâcher céder une deuxième fois, témoin Geiler qui fait sa troisième faute directe au service depuis le début de la rencontre. L’attaque missile en bout de filet de Pepic et le service supersonique de Carle confirment bien que ce GFCA-là n’est guère enclin à laisser quoique ce soit à son adversaire (21-15).


De leur côté, les Chaumontais ne peuvent récolter que quelques miettes. Le GFCA finit le travail et c’est Rodriguez qui, d’un nouveau service out, donne la deuxième manche à des Ajacciens que l’on n’attendait pas à un tel niveau (25-17 en une cinquantaine de minutes ) Incroyable !

Le GFCA intraitable
 
Le GFCA aura-t-il les moyens de garder la même cadence ?
Telle est l’interrogation à l’entame du troisième acte. Pour la première fois depuis le début de la partie, les Chaumontais, sans être véritablement transcendants, prennent les devants (3-5, 4-6).  À l’image d’un superbe échange débuté par un sauvetage extraordinaire de Jef Exiga et ponctué d’une attaque-missile de Carle, le GFCA n’abdique pas (13-12). Et le combat se poursuit dans un mano-à mano dur pour les nerfs (14-14, 15-15, 16-16…). Mais le Gaz a levé le pied au niveau de l’énergie et l’adversaire va en profiter pour enfoncer le clou. Grâce à deux attaques d’Averil et un contre de Patak, les Chaumontais, qui ont haussé leur niveau de jeu, virent en tête au money-time (17-20) et filent vers le gain de la manche. Le GFCA résiste mais plie et concède le troisième acte après avoir sauvé deux balles (20-25).


Conscient du danger qui le guette, le Gaz a la bonne idée de démarrer le quatrième set sur les chapeaux de roues. Sous l’impulsion d’un collectif qui a su hausser son niveau de jeu, il reprend les commandes de la partie (9-5). Peu à peu, les Chaumontois grappillent et le combat devient de plus en plus serré (12-12). Le match se joue dans les têtes et à ce jeu, l’adversaire va plier une première fois avec trois services dehors qui permettent aux Ajacciens de garder la main aux abords du money-time (18-16). Le missile de Pepic donne, dans une ambiance de folie, une avance importante au GFCA (19-16, 20-17). Au bon moment, Tim Carle sort deux aces sans doute décisifs (22-17) et le Gaz file vers le gain de la rencontre. Encore faut-il conclure. En touchant le filet, les Chaumontois montrent leur fébrilité et offre quatre balles de matchs aux Ajacciens. D’une attaque dans l’axe, Dailey convertit la deuxième. Le GFCA a gagné le droit de disputer un match d’appui ce vendredi…
La belle histoire continue. Più chè mai…


Salle du Palatinu
GFCA-Chaumont
Spectateurs : 1 600 environ
Arbitres : MM. Colados et Daragon
Evolution du score : 25-16 (26’), 25-17 (25’), 20-25 (26’), 25-20 (26’)
GFCA :  55 attaques, 10  contres, 8  aces,  fautes dont 13 au service
Six de départ : Dailey (cap.) (9), Pepic (18), Mendez (14), Carle (24), Pujol (1), Radic (5)- libero : Exiga- ent : 
Chaumont : 48 attaques, 8 contres, 4 aces, 22 fautes dont 19 au service 
Six de départ : Geiler (cap.) (9), Patak (2), Saeta, Fernandez (6),  Averil (5), Winkelmuller (10)- Libero : Morillon- ent ; S. Prandi




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude