Corse Net Infos - Pure player corse

Le CAB méritait mieux face à Nancy


Rédigé par le Samedi 10 Août 2013 à 13:37 | Modifié le Dimanche 11 Août 2013 - 01:31


Le CAB a encore perdu à Furiani. Pour la seconde fois consécutive. Sans pour autant avoir démérité. Face à un adversaire - l'AS Nancy-Lorraine, récent relégué de Ligue 1 - l'équipe bastiaise, qui a encore des progrès à accomplir, a néanmoins fait la démonstration qu'elle pouvait inquiéter les meilleurs. Et se bâtir un avenir dans ce championnat du maintien qui, elle le sait, sera le sien.


Le CAB méritait mieux face à Nancy
Carton rouge
Carton rouge pour commencer et à la LFP, la ligue de football professionnel, et à Bein Sport, la chaîne détentrice d'une partie des droits télé des championnats de France professionnels. Il fallait être véritablement inconscient pour programmer et ordonner une rencontre de Ligue samedi après-midi dans la fournaise de Furiani. Quelle température régnait-il sur la pelouse à l'heure où le CAB et l'AS Nancy-Lorraine ?
On l'ignore mais on peut vous assurer que c'était intenable.
On vous laisse imaginer ce que fut la souffrance de l'ensemble des joueurs appelés à s'expliquer devant les 2 300 spectateurs de Furiani bien à l'abri des chauds rayons de soleil dans la tribune Sud.


Le match
Marquer d'entrée de jeu ou à tout le moins le premier : c'était selon Stéphane Rossi le déclic qu'il fallait au CAB pour prendre véritablement conscience de ses moyens. Et ses joueurs n'ont pas manqué de s'atteler à la tâche. Par l'intermédiaire de Grimaldi tout d'abord qui déclencha une belle frappe du droit des 25 mètres (3e). Mais son tir trop enlevé passait au-dessus de la tranversale de Gregorini. C'était ensuite à Vincent, sollicité par Marty de s'infiltrer sur le côté droit, mais son centre un peu trop long ne pouvait pas être exploité par Pastorelli (7e). On a encore vu N'Diaye par la suite deux fois à la manœuvre dans le camp opposé sans succès certes mais le monopole du jeu, les velléités et la volonté, à défaut de l'efficacité, étaient bastiais.
Et L'AS Nancy-Lorraine?
Elle montra le bout de son nez par Jeannot au devant duquel Camara se trouva à point nommé pour le contrer (17e).Ce fut encore Jeannot qui tira, à côté, après avoir pivoté devant la surface bastiaise et à l'heure de la première pose fraîcheur Monfray fut contraint de concéder le corner devant Muratori.
Et les Lorrains poursuivirent. En obtenant d'abord un coup-franc aux 18 mètres que Mollo expédia sur le mur bastiais. Puis sous l'impusion de Jeannot à trouver le chemin des filets devant une défense bien apathique face à deux seuls joueurs visiteurs.
Le CAB ne pouvait pas en rester là. Et après un corner de Lamberti et un renvoi approximatif de la défense visiteuse Salis surgissait et dans son style caractéristique déclenchait une frappe du gauche que Gregorini ne pouvait pas maîtriser. Pastorelli, à l'affût, reprenait son tour mais le gardien lorrain, bien revenu, écartait une seconde fois le danger (45e).
A la reprise Nancy était encore menaçant mais c'est Jean-François Grimaldi qui se signalait à l'attention générale en s'enfonçant sur le côté droit de la défense nancéenne et en armant, comme en début de première période, une frappe qui avait raison de Gregorini.
Du vite et bien fait de nature à remettre le CAB, avec ce premier but inscrit dans le giron professionnel, dans le sens de la marche.
Mais vous connaissez la suite.
Avec ce penalty, le 3ème en 3 matches sifflé contre le CAB, la frappe et le but de Moukandjo. Puis dans le camp opposé ce coup-franc de Grimaldi ponctué d'une belle reprise de la tête de Cropanese, le dégagement de Gregorini, la main d'un défenseur nancéen en pleine surface de réparation et l'impassibilité de M. Gautier qui fit sortir Stéphane Rossi de ses gonds!
Dur, dur pour le CAB qui escomptait bien obtenir un meilleur résultat que cette défaite, sur la pelouse balafrée de Furiani

Le CAB
Toujours pas de succès pour le CAB au terme de son troisième match de la saison. Cette fois encore il a manqué peu de choses à l'équipe cabiste pour prendre son envol. Notamment au cours de cette bonne entame de match ponctuée par nombre d'opportunités mais comme ils le firent face à Arles les joueurs de Stéphane Rossi ne parvinrent à concrétiser cette belle volonté d'effectuer un premier significatif sur le long chemin du championnat.
Mais samedi, même si les conditions de jeu furent abominables pour tout le monde les partenaires de Grimaldi ont affiché de meilleures dispositions que lors de leurs deux premières rencontres. En tout cas l'ensemble commence à s'équilibrer et avec plus de constance et des gestes, comme celui que mit à son actif Grimaldi, les résulltats vont finir par suivre. 

L'adversaire
Vous savez quoi ? L'AS Nancy-Lorraine et son long passé de Ligue 1 on ne l'a pas vu à Furiani. Au sein de cet ensemble, solide il est vrai, mais qui a été le premier à perdre ses esprits avec l'expulsion de Grange à la suite d'un coup de tête volontaire sur Romey, seul Jeannot a joué sur sa valeur. Et il a causé bien des misères au CAB en ouvrant le score puis en obtenant le penalty qui donna la victoire à Nancy.

Le bilan
Trois matches, coupe de la ligue comprise, trois défaites : ça ne démarre pas fort pour le CAB qui fait son apprentissage au niveau professionnel. Mais autour d'Antoine Emmanuelli on ne s'affole pas. Ce début de saison ressemble à celui de la saison dernière en championnat National. Même si Istres et Angers figurent au programme à venir des bastiais, il faut se dire qu'il y encore 36 étapes à disputer et que donc rien n'est encore joué.

L'arbitre
On ne va pas s'attarder sur la prestation de M. Gautier. On dira que pour lui, comme pour tous les autres acteurs de ce match de début d'après-midi, qu'il a fait très, très chaud à Furiani. Et qu'une telle chape de chaleur est de nature, aussi, à altérer la lucidité d'un arbitre !

La fiche technique

Le CAB méritait mieux face à Nancy
A Furiani, CAB : 1 AS Nancy-Lorraine : 2 (0 -1)
Buts pour le CAB : Grimaldi (49e)
Pour l'AS Nancy-Lorraine : Jeannot (33e), Moukandjo (61e sur penalty)
Avertissements : Salis (39e), Camara (61e)
Exclusions à Nancy :
 Grange (75e)
Spectateurs : 2 700

Arbitre : M. Antony Gautier
CAB : Lombard, Truchet, Camara, Monfray, Romey puis Cropanese (67e), Salis puis Di Fraya (80e), Marty, Grimaldi, N'Diaye, Vincent puis Moretti (62e), Pastorelli 
AS Nancy-Lorraine : Gregorini, Cuffaut, Bellugou, Sami, Muratori, Ayasse, Walter, Cuvillier, Moukandjo, Jeannot, Mollo puis Grange (46e)

Stéphane Rossi : " Déçu pour les joueurs "

Le CAB méritait mieux face à Nancy
Deux temps dans la réaction de Stéphane Rossi après la défaite du CAB. Premier : l'analyse de la rencontre. Second temps : l'arbitrge.
"Je suis décu pour les joueurs. ils ont fait beaucoup d'efforts, ils ont respecté le plan de jeu. ils ont été beaucoup plus conquérants qu'à Lens et que face à Arles-Avignon. Ils ne méritaient pas ça. Le point du match nul aurait été équitable. Mais nous devons penser à ne pas se plaindre de l'arbitrage - c'est ce que j'ai fait aujourd'hui - parce que ce qui s''est passé aujourd'hui est un signe important de ce qui nous attend dans ce championnat. S'il suffit de tomber dans la surface pour que l'on siffle un pénalty peut-être, s'il y a des mains dans la surface et que l'on ne siffle pas, il y a un problème quelque part : je ne comprends plus…"
Mais on savait au début du championnat au vu du calendrier que ça allait être compliqué. Lens, Nancy pour démarrer. Sur le tableau de marche il y avait zéro point. Il s'agissait pour nous de montrer qu'à ce niveau, on pouvait créer deux exploits. Le coup est passé près à Lens et aujourd'hui. Et avec ce premier but inscrit c'est la preuve qu'il y a la qualité et les moyens pour finir au minimum 17e.  La preuve : face à un adversaire qui descend de Ligue 1 on perd sur des faits de jeu. C'est dommage mais on va se battre jusqu'au bout et on sera présents à la dernière journée pour prendre les points nécessaires au maintien. En tout cas quand l'on perd dans ces conditions, ça donne encore plus envie de montrer que l'on a le niveau."
Et cette phrase à destination de l'arbitre.
On m'avait dit avant de commencer le championnat - je n'avais pas voulu le croire - "quand tu es petit tu vas souffrir, mais tu ne vas pas souffrir parce que tu ne vas pas produire du jeu, tu vas souffrir parce que non seulement on ne va pas être équitable avec toi, mais on va t'enfoncer". Et ce soir j'estime que l'on nous a enfoncés."




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse



Derniers tweets
Corse Net Infos : Le premier "repenti" jugé à huis-clos à Aix-en-Provence https://t.co/Q5vVZVabYv
Mardi 20 Février - 00:10
Corse Net Infos : Corte : « Vaccins et risque vaccinal : comprendre pour bien choisir » https://t.co/SDEbg9geMw
Lundi 19 Février - 23:48
Corse Net Infos : Corte : Workshop Innovation textile en haute-couture avec Jeremy Bueno https://t.co/InviIxCaRV
Lundi 19 Février - 23:45
Corse Net Infos : Collège de Baleone : Premer forum des métiers https://t.co/EPMmW7VDGT
Lundi 19 Février - 23:45



Newsletter







Galerie
GFCA-Reims
GFCA-Reims
Sémillante
Sémillante
Club calvi
Club calvi
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
Prix trombinoscope 2017
Prix trombinoscope 2017
Exercice Val d'Ese
Exercice Val d'Ese
Bastia Team Gym
Bastia Team Gym
Jardins de l’Empereur
Jardins de l’Empereur