Corse Net Infos - Pure player corse

Le CAB cède encore des points face à Laval


Rédigé par le Vendredi 27 Septembre 2013 à 19:08 | Modifié le Vendredi 27 Septembre 2013 - 23:02


Le CAB n'a toujours pas gagné en championnat de France de Ligue 2. Vendredi soir, encore, il a partagé les points avec Laval après avoir été mené au score et avoir évolué en supériorité numérique.


Le CAB cède encore des points face à Laval
L'ambiance
Les Bastiais, c'est bien connu, n'aiment que les vainqueurs.Le CAB de ce début de saison n'en a pas encore le statut mais il mérite, quand même, bien mieux que cette assistance qui se réduit tous les week-end un peu plus. Mais la foi est toujours là et les irréductibles cabistes, c'est sûr, continueront à soutenir l'escadron noir jusqu'au bout...

Le match
Le CAB a incontestablement pris ce match par le bon bout. En tout cas ce sont  ses joueurs qui se sont montrés les plus pressants d'entrée de jeu. On crut même que l'équipe de Stéphane Rossi allait ouvrir la marque sur cette reprise de la tête de Camara qui frôlait la transversale de Vanhamel après un coup-franc de Marty (6e), mais la réussite n'était pas au rendez-vous.
Toujours animés des mêmes bonnes intentions le CAB continuaient à aller de l'avant par l'intermédiaire de Cropanese qui, idéalement mis sur orbite par Grimaldi, était cependant devancé par Ben Djemia alors que les cages de Laval étaient grandes ouvertes. Et le CAB poursuivait avec cette fois Assana à la manœuvre sur le côté droit, mais sur ce centre destiné à Arnoux, Vanhamel parvenait, en cafouillant le ballon, à écarter le danger.
Bref les situations favorables ne manquaient pas au CAB mais ce n'est pour autant que les parenaires d'Arnoux surent en tirer profit.
A l'inverse, les visiteurs, qui s'étaient peut-être montrés plus discrets, firent preuve de bien plus de clairvoyance au moment d'effectuer le dernier geste.
Il est vrai, aussi, que la réussite était également au rendez-vous de cette première véritable occasion déclenchée par Damien Tiberi sur le côté gauche. Au terme de son centre Renouard se trouvait, en effet,  à  point nommé pour catapulter de la tête le ballon dans la lucarne gauche du CAB (42e).
De quoi plonger un peu plus dans le doute le CAB...
Mais pas de l'abattre.
A la reprise Stéphane Rossi faisaient appel à deux attaquants supplémentaires Pastorelli et Mandrichi, en l'occurrence, pour donner un peu plus de punch à une équipe qui en manquait singulièrement.
Et les événements faillirent lui donner, rapidement, raison sur cette envolée de Mandrichi sur laquelle Vanhamel ne se laissa cependant pas abuser (46e).
Mais c'était reculer pour mieux sauter.
Peu après l'heure de jeu, en effet, Cropanese, excentré sur le coté droit, servait Pastorelli dans l'axe du but. Ben Djemia avait alors beau s'accrocher à ses basques : cette fois le meilleur buteur du dernier championnat national ne tremblait pas. Son ballon placé sur le côté droit de Vanhamel permettait au CAB de revenir dans le match.

Le CAB
Une belle entame de match avec des opportunités mais avec toujours ces tergiversations qui nuisent à son rendement offensif au point de s'exposer, comme on a pu le constater vendredi soir, à la première occasion adverse. Stéphane Rossi avait raison de soutenir la veille que les points forts du CAB de la saison dernière sont devenus ses points faibles en de début de saison.
Ce n'est sans doute pas après ce match qu'il revisera son jugement, mais il en aura pas moins constaté une petite amélioration dans ce domaine. Il est vrai, en effet, que l'apport de deux attaquants supplémentaires a fait le plus grand bien au CAB mais ce dont, sans doute il se sera le plus réjoui, c'est de ce but égalisateur de Romain Pastorelli qui ouvrait son compteur pour la circonstance.
Il n'aura pas permis au CAB de l'emporter mais il va faire le plus grand bien à Pasto. Et à son équipe.
Ce qui n'est pas une mauvaise chose avant d'aller affronter Troyes.

Le bilan
Encore deux points de perdus pour le CAB. Mais au-delà du malheureux constat mathématique, il y a lieu de souligner la belle réaction de l'équipe bastiaise à la reprise. Dans d'autres circonstances elle n'aurait sans doute paspu trouver les ressources pour revenir dans la partie. Elle l'a fait vendredi soir. Avec la foi et la folie que les rentrées de Mandrichi et Pastorelli ont amené sous leurs chaussures C'est de cela dont elle devra se souvenir pour poursuivre sur le chemin du maintien.

La fiche technique

Le CAB cède encore des points face à Laval
A Furiani CAB : 1 Laval : 1 (0-1)
Buts pour le CAB : Pastorelli (64e)
Pour Laval : Renouard (42e)
Arbitre : M. Husset
Avertissements : Marty, Monfray (69e) (60e) au CAB; Couturier (51e), Toudic (52e), Ben Djemia(66e et 76e) et Alla (90e) à Laval
Exclusion: Ben Djemia (76e)
CAB:
Lombard, Truchet, Monfray, Camara, Salis, Marty, Arnoux puis Lamberti (82e), Assana puis Mandrichi (46e), Grimaldi puis Pastorelli (46e), N'Diaye, Cropanese (Philippon, Oswald, Lamberti, Mandrichi, Pastorelli)
Laval :
Vanhamel, Perrot, Adeoti, Couturier, Ben Djemia, Alla, Goncalves, Baby puis Robic (22e), Tiberi, Renouard puis Diallo (75e) Toudic puis Bekamenga (59e)  (Hautbois, Belaud, Diallo)



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse