Corse Net Infos - Pure player corse

La visite de Jacqueline Gourault : "Les dossiers corses sont une priorité"


Rédigé par José Fanchi le Lundi 1 Octobre 2018 à 15:24 | Modifié le Lundi 1 Octobre 2018 - 21:33


Jacqueline Gourault, la madame Corse du gouvernement est arrivée lund à Ajaccio pour deux journées de rencontres et de visites sur le terrain. Lundi matin, la ministre a rencontré des femmes de la société civile dans les salons de la préfecture de Corse, avant de s'entretenir avec les membres du conseil économique, social, environnemental et culturel présidé par Paul Scaglia. Par la suite, sa visite a été axée sur la ruralité


Jacqueline Gourault avec Paul Scaglia
Jacqueline Gourault avec Paul Scaglia
Régulièrement branchée sur les travaux de la réforme de la Constitution, la ministre n’a pas communiqué sur ce dossier.  On peut se poser des questions ! Avant la réunion elle a simplement déclaré : « Je suis là pour travailler  sur les dossiers corses, pour prendre contact avec les élus de terrain, pour voir où en sont les dossiers sur lesquels on travaille avec Madame la préfète », a quand même précisé Jacqueline Gourault que nous avons  croisée entre deux salles de réunion…
 
Trois temps forts
Lorsque les réunions se déroulent sans public (presse comprise) on arrive toujours par à tirer quelques bribes de ce qui se passe.
Lundi, dans les couloirs de la préfecture de région, entre deux portes, quelques nouvelles nous sont parvenues du débat se déroulant dans la salle de l’ancien conseil départemental :
  • Une chose (quand même) est sûre : la réforme. Le projet reviendra a annoncé la ministre. « Si la réforme constitutionnelle ne va pas au bout, tout le monde aura perdu son temps », a estimé de son côté Paul-André Colombani, député de la 2e circonscription de Corse-du-Sud. 
     
  • Autre bonne et intéressante nouvelle concernant l’association INSEME : Elle  sera déclarée d'utilité publique. « Jusqu’à aujourd’hui, lorsque les donateurs nous font des dons, ils peuvent déduire 60 % du montant du don de leurs impôts. Demain, ce sera 80 % et surtout, c’est très important, nous aurons le droit aux legs », tenu à préciser Laetitia Cucchi, présidente de l’association, émue au bord des larmes
     
     
  • Autre nouvelle et non des moindres, . « Nous allons être associés à tous les travaux dans le cadre du plan d’accompagnement de la Corse », a précisé Paul Scaglia, président du Cesec. 
Le rural au programme
Jacqueline Gourault a ensuite pris la direction de Murzo pour une halte à la maison du miel, suivie d’une table ronde sur la ruralité l’après-midi à Cristinacce, l'inauguration d'une station de recharge pour véhicule électrique demain à San Antoninu, après un déjeuner Chez Léon à Cateri. La énième visite de Jacqueline Gourault dans l'île a davantage des allures d'escapade champêtre que de déplacement politique.
Cette nouvelle visite de Jacqueline Gourault semble surprendre par rapport aux déplacements politiques effectués à ce jour. Mais avec un programme de deux jours dans l’île sans évoquer la flambée de violence qui baigne la Corse depuis quelques semaines, cela peu effectivement paraître surprenant de la part de la ministre auprès du ministre de l'Intérieur !




Corse | Entretiens | Elections | Institutions