Corse Net Infos - Pure player corse

La ville de Bastia candidate à l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée"


Rédigé par le Mardi 18 Décembre 2018 à 22:01

En Corse deux communautés de communes - Pasquale Paoli, dans le Centre Corse, et Cap Corse - sont candidates à l'expérimentation "Territoire z"ro chômeur de longue durée". Depuis lundi soir la ville de Bastia est elle, aussi, candidate à cette expérimentation après l'adoption à l'unanimité du rapport présenté par Serge Linale.




Les bancs des groupes de  l'opposition sont mieux pourvus - et c'est tant mieux - depuis quelques temps au conseil municipal de Bastia où l'entente sur ces mêmes bancs, dans la perspective des prochaines échéances, semble, elle aussi, de retour.
Mais ce n'est pas pour autant que les opposants, mis à part quelques petites escarmouches, sont partis en guerre contre la majorité.
L'opposition a, en effet, joué son rôle et à l'image de Francis Riolacci approuvé, suggéré, commenté, proposé.
Il en a été ainsi lorsque Serge Linale a présenté le rapport relatif à la candidature de la ville de Bastia à l'expérimentation " Territoire zéro chômeur de longue durée."


La ville, on le sait, compte un fort taux de chômage  et environ 900 chômeurs de longue durée. Aujourd'hui elle souhaite enrayer ce phénomène en posant sa candidature pour l'expérimentation (TZCLD) menées par les associations caritatives. 100 nouveaux territoires d'investigations vont être choisis en 2019. Et Bastia veut en être.
C'est quoi Territoire zéro chômeurs de longue durée ?
Il s'agit d'un projet initié par ATD Quart-Monde qui a pour ambition d'embaucher, en CDI, des chômeurs de longue durée (au moins un an) dans une Entreprise à but d'emploi (EBE).
Serge Linale a disséqué le mécanisme et plaidé la cause de la ville.
Francis Riolacci n'a pas manqué de s'associer à la démarche tout en regrettant ce qui pour lui ce qui "était une solution partielle" face à un phénomène de masse qui n'épargne pas la Corse et souhaité que l'expérimentation soit étendue à la Communauté d'agglomération et que dans le même temps des membres de l'opposition siègent au sein du futur comité local. Serge Linale, qui n'est pas opposé à la démarche, a dit toutefois sa crainte de voir la "démarche s'alourdir".

Le rapport a été adopté à l'unanimité.
Cela n'a cependant pas empêché François Tatti de rebondir et après avoir précisé que la CAB pourrait s'y associer, a interrogé le maire de Bastia afin de savoir si, à l'instar d'autres localités, la ville de Bastia avait été sollicité par les "Gilets jaunes" afin d'ouvrir un cahier de doléances.  
Réponse de Pierre Savelli : "Nous n'avons reçu aucune demande, mais nous sommes à l'écoute de tout le monde".


L'assemblée communale a ensuite approuvé les dates d'ouverture dominicale des commerces de la ville.
La loi Macron de 2015 permet aujourd'hui d'augmenter le nombre d'ouvertures dominicales : elles peuvent passer de cinq à douze et ces dates d'ouverture doivent être fixées avant le 31 Décembre par le conseil municipal.  Elles pourraient se situer toutes en Juillet, Août et Décembre. Et pour 60,6% de Bastiais interrogés à la faveur d'une étude récente sont favorables à ces ouvertures dominicales a précisé Linda Piperi, adjointe au maire déléguée aux animations, 
Le conseil municipal a entériné. Seul Francis Riolacci a voté contre dans le fil de la motion déposée il y a quelques temps par les communistes et s'élevant "contre cette économie basée sur le tout-consommation".


A Festa Maiò bénéficiera d'une subvention municipale de 40 000 € pour dérouler ses fastes du 11 au 13 juillet prochains sur la plage de l'Arinella avec en point d'orgue la venue de Eros Ramazzotti à Bastia. Le conseil municipal a validé le rapport présenté par la même Linda Piperi à propos duquel Francis Riolacci a posé les questions de savoir pourquoi un tel spectacle qui rassemblera des milliers de spectateurs ne se déroulait pas au stade Armand-Cesari et si des places a tarif préférentiel pouvaient être allouées aux personnes les moins nanties ?
"C'est pour valoriser Bastia que la fête battra son plein à l'Arinella et des des tarifs préférentiels seront pratiqués" a précisé l'adjointe au maire déléguée aux animations. Le pass-cultura  et le CCAS de la ville contribueront au plus grand nombre de prendre part à cette Festa Maiò organisée par Association Peuples de Méditerranée.

A retenir encore le conseil municipal a validé l'extension du marché alimentaire de la place du Marché des samedi et dimanche matins, subventionné la réhabilitation du Kiosque à musique de la place Saint Nicolas et approuvé le plan de financement de l'acquisition du bâtiment des affaires maritimes qui va permettre à la ville de développer et d'améliorer l'accueil et la réception des plaisanciers et des touristes et accueillir également un espace dédié aux patrons-pêcheurs.


Avant que le conseil municipal se penche sur l'ordre du jour, Pierre Savelli avait, lors d'une courte allocution, rendu un bel hommage à Edmond Simeoni décédé vendredi dernier.
Une émouvante minute de silence a suivi



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter



Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio